Une ère nouvelle pour l’industrie des jeux vidéo se dessine depuis San Francisco à la Game Developpers Conference. La start up américaine ONLIVE à présenter un prototype de dématérialisation des consoles de jeu. Le lancement est prévu pour la fin de l'année.

On voit progressivement la migration des logiciels et des systèmes d'exploitation vers le cloud computing, c'est-à-dire l'utilisation des ressources et capacités des ordinateurs et des serveurs du monde entier liés par le réseau Internet. Le service ONLIVE, concocté depuis 7 ans par l'un des fondateurs du Quicktime, proposera le catalogue de jeux toutes consoles confondues, en streaming.

GDC09-Onlive

L'avantage de ce service réside dans le fait de pouvoir afficher ces jeux sur un écran de télévision, sans avoir besoin d'acheter une console ou un ordinateur suffisamment puissant pour les faire tourner.

Si le réseau de fibre optique se déploie rapidement, il y a fort à parier que SONY, MICROSOFT et NINTENDO prendront ce virage ; les principaux éditeurs (Electronic Arts, Ubisoft, Warner Bros, Take-Two) ayant déjà accepté de distribuer leurs prochains titres sur cette console virtuelle.