L'Unesco a lancé officiellement mardi 21 avril, la Bibliothèque Numérique Mondiale (BNM ou en anglais WDL, World Digital Library). Libre et gratuit, le site internet propose un éventail unique de matériels culturels et d’archives provenant des grandes bibliothèques internationales.

bilbiotheque-numerique-mondiale-capture-ecran

La BNM rejoint les deux grandes bibliothèques en ligne, Google Book Search et Europeana (la plus importante numérisation du patrimoine culturel européen) qui permettent déjà aux internautes de consulter des millions de livres.

Son contenu est pour le moment moins fourni. Cependant, elle se différencie par son contenu hétéroclite : cartes, livres rares, films, enregistrements sonores, illustrations et photographies.

Il s’agit de documents retraçant l’histoire du monde, sélectionnés d’après leur intérêt patrimonial, par des équipes de spécialistes de chaque pays participant. Ces précieuses sources sont assorties de commentaires pour expliquer leur importance et restituer le contexte.

Les descriptions de chaque élément éveilleront la curiosité et encourageront les étudiants mais aussi le grand public à en apprendre plus sur le patrimoine culturel de tous les pays.

A travers cette interface, l’Unesco concrétise un peu plus sa mission de préservation de la « mémoire du monde ».