culture mobile_le blog

29
septembre
2009
12:06

Les web-séries font une rentrée en force

Le Web progresse? Les usages suivent: après la télévision, les séries par et pour les internautes arrivent.

Les télévisions ont un problème: fidéliser les jeunes, qui se tournent de plus en plus vers Internet.
Pour tenter de récupérer ce public, très friand de fictions, les web-séries se développent.
Un temps très marginal et amateur (regardez ici pour vous en convaincre) la web-série fait son trou.
Grosses machines ou autoproduites, ces séries permettent au moins une chose: plus d'interactivité, comme "Décide toi Clément", la web-série qui propose aux internautes de voter pour déterminer la fin des épisodes!

Decide toi, CLEMENT! Bloopers Volume 2 from Paul Paulsen on Vimeo.

Aux Etats-Unis, la série Sorority Forever a fait un carton, comme le raconte cette vidéo.
Autre avantage des web-séries, leur format, plus court, et le fort degré de portabilité, qui semble être le nouveau crédo des producteurs de contenus numériques.

Le week-end dernier, le prix de la meilleure fiction du web du festival de la fiction télé de La Rochelle a couronné une série originale par son contenu et sa présentation: l'histoire racontée par des chaussettes. Innovantes, drôles, accessibles et pleins de dérision, ces petits clips racontent, à l'aide des chaussettes, différents épisodes de l'histoire.



C'est ça aussi le web!

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

23
septembre
2009
11:40

Prêts pour le tout numérique?

C'est le début de la fin pour la télévision analogique (la petite prise ronde). La Télévision Numérique Terrestre prend le relai. Petit à petit, toute la France va s'y mettre. L'objectif: qu'en 2011, la télévision analogique ne soit plus qu'un souvenir!



Le 30 novembre 2011, la télévision analogique n'existera plus. Le tout numérique, c'est l'objectif fixé par le gouvernement. La ville de Coulommiers avait ouvert le bal de ce "switch" le 4 février 2009.

Les villes vont progressivement désactivé la diffusion analogique. Si beaucoup de français, abonnés à des offres internet ADSL "triple play" (Internet + télévision + téléphone) ne sont pas concernés, beaucoup de ménages reçoivent encore la télévision par une antenne...

Selon un sondage, 22% de la population est "refractaire" à ce changement, qui il est vrai me décontenancer les moins à l'aise avec les technologies, les plus démunis, les moins jeunes...



Pour ceux qui n'ont pas accès à la TNT, l'accès se fera par parabole.
Pour faire passer la pilule, favoriser un passage en douceur, le gouvernement a lancé une campagne d'information le 20 septembre. Coût de l'opération de com': 355 millions d'euros, dont 20 millions pris en charge par l'état expique Le Figaro, le restant étant payé par les 6 chaînes historiques.

Le gouvernement a donc lancé sa campagne "Tous au numérique", pour sensibiliser les élus et le grand public. Un site dédié a même été mis en place. En plus des campagnes d'affichage et actions de communication classique, des camionnettes devraient passer dans les villages! Alors, prêts?



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

22
septembre
2009
14:12

Visites virtuelles: des visites de plus en plus proches de la réalité


Si bien souvent, les visites virtuelles des monuments sont décevantes (quelques photos, une trop longue description et trop peu d'ergonomie), les choses s'améliorent. Matignon et la grotte de Lascaux valent vraiment le coup.

Ajouter un peu de numérique à un patrimoine pas forcément très interactif, voilà bien souvent l'ambition des musées, et autres lieux touristiques. Parfois, l'expérience est quelques peu décevante.

Il y a des photos, des descriptions, un plan, mais aucune interaction et pas vraiment d'ergonomie. C'est la vraie fausse visite virtuelle de Versailles.



Au niveau supérieur, des descriptions moins longues, de vraies navigations panoramas : le musée du Louvre a fait des efforts.



Encore mieux, la grotte de Lascaux. Animation, ergonomie, et plein feu sur les peintures rupestres: on s'y croirait.

Tout nouveau, et également très réussi: la visite virtuelle de Matignon.



Séance de rattrapage possible donc pour ceux qui n'ont pas pu se rendre à Paris pour les journées européennes du patrimoines, ou pour ceux que la queue d'une heure a démotivé. Au programme, visite en 3D, panoramas plein écran et descriptions concises. La navigation est agréable, même le jardin est présent!

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

19
septembre
2009
12:32

C'est la journée du patrimoine... numérique?


Les Journées Européennes du Patrimoine, c'est ce week-end. Au programme, comme les années précédentes, visites de 15 000 monuments ouverts au grand public. Cathédrales, chateaux, bibliothèques... pas très numérique tout ça. Quoi que.


La Bibliothèque Nationale de France (BNF) a récemment annoncé qu'elle devrait faire appel à Google, via son service Google Books, pour numériser l'ensemble des livres qu'elle rassemble. La numérisation des oeuvres par la BNF aurait un coup prohibitif alors que Google le fait gracieusement...
Alors bientôt une journée du patrimoine en direct de votre canapé? D'autant que Google pourrait faire équipe avec On Demand Books pour offrir la possibilité aux internautes de commander la version imprimée de ces livres numériques.

En tout cas, pour préparer les visites, c'est possible de le faire de chez soi. Ce n'est pas à Google que l'Etat a fait appel, mais à ViaMichelin, qui a intégré au site des Journées Européennes du Patrimoine une carte interactive répertoriant les différents lieux à visiter. Pas aussi bien qu'une Google Map? En tout cas le nombre de lieux reste impressionnant.



En détail, retrouvez un résumé de la visite, les coordonnées, une illustration et les conditions d'accessibilité pour les handicapés.


Au total, 12 millions de visiteurs sont attendus dans toute la France!

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

15
septembre
2009
20:55

Mème pas drôle? En image, si, c'est hilarant

Imaginez un événement lambda, une bourde à la télé, une madeleine de proust de l'inconscient collectif, une anecdote. Dites-vous que cet événement peut en intéresser plus un. Dites-vous que vous êtes sur Internet, que le partage est possible, obligatoire.

Et dites-vous que la technologie n'est maintenant plus un obstacle. Ca y est, tout le monde peut s'approprier cette bourde, cet événement lambda, cette anecdote, cette bonne madeleine.
C'est un mème. Oui, un mème, sans accent circonflexe.

Mème: élément culturel reconnaissable, répliqué et transmis par l'imitation du comportement d'un individu par d'autres individus, en langage Wikipédia.

Les mèmes sont donc rigolos. L'âge préhistorique du mème pourrait être les "combles". "Quel est le comble du..?" -"Ah ouais, et quel est le comble du..?". - "Trop drôle, et tu connais le comble du...". Ca y est, vous avez compris?

Sur Internet, le même se décline pour une bonne part (mais pas uniquement) par l'image. Et la force d'Internet se traduit par les "mème generator", les générateurs automatique de mème, qui permettent aux internautes de créer la suite du mème, de décliner la blague "à leur sauce".

La France qui tombait dans l'Internet à haute dose a découvert les "mème generator" avec Martine. Oui, Martine, des livres pour enfants.
Le "Martine cover generator", qui permettait de choisir une couverture d'un album Martine et d'en détourner le titre, a fait un carton, avant d'être fermé: "A la demande (amiable) des éditions Casterman, le site a fermé ses portes le 18 Novembre 2007. Toute l'équipe du site tient à vous remercier pour vos contributions, vos nombreux mails de remerciement, et pour ces grands moments de rigolade !" explique feu le site.
Certains étaient tout de même savoureux, et certains sites proposent toujours de les découvrir (mais plus d'en créer).
Petit best-of totalement subjectif.

martine-parodiemartine-parodie

Le phénomène des LolCat (publier des photos de chats mignons en inventant ce qu'ils pourraient être en train de dire) n'échappe pas au phénomène. Au contraire, ç'en est même le moteur. Allez donc faire un tour ici si vous vous intéressez à la question!


Mieux, plus drôle, plus fort: Internet va vite, les mèmes s'attaquent à ce qui fait l'actu.
Il y a quelques semaines, une photo était publiée sur Internet: celle d'un couple qui se prend en photo en montagne avec le déclencheur automatique de leur appareil. Un écureuil se place sans prévenir devant l'objectif: la photo est très drôle.



Plus drôle encore: le squirilizer (traduisez "écureuilleur"), ce "mème generator" créé en moins de temps qu'il n'en fallait pour que la photo original fasse le tour du web. Visitez le site, et ajoutez ce petit écureuil à n'importe quelle photo. Les résultats sont savoureux.



Suite à la publication du nouveau site de Ségolène Royal, et aux moultes critiques qui ont suivies, un "Desir d'avenir generator" a été créé (dans la journée même où le nouveau site de la Socialiste a fait parler de lui). Ici aussi, les éclats de rires sont au rendez-vous.

desir-avenir-parodie

Bref, les exemples ne manquent pas. Marre des posters un peu "gnagnan" qui prônent les valeurs positives? Ce "Demotivator Generator" est pour vous.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

3
septembre
2009
19:40

La culture sampling [dossier Culturemobile.net]


Le "copier/coller" hante les pratiques du numériques depuis sa création. Les contenus vidéos et sonores, qui occupent désormais une place primordiale sur le médium Internet, sont devenus le terreau d'une nouvelle forme de création. Fragmentés, ils sont mixés et réappropriés pour créer de nouveaux produits. Retrouvez l'analyse de Jean Yves Leloup sur la pratique du "sampling".


Cette réalisation de Daren Solomon est un projet musical collaboratif. L'internaute a le choix de déclencher quand il souhaite la lecture des vidéos. Qu'importe l'ordre, le résultat sera harmonieux. Seuls 6 instruments sont exposés ici, le projet In Bb 2.0 initial comprend 20 instruments. A vous de jouer !

[Via Emob]
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

2
septembre
2009
17:40

Au bureau, nous surfons de moins en moins pour notre plaisir, et de plus en plus à des fins professionnelles...


Dans un livre aussi hilarant que doucement désespéré paru en 2008, « D'un point de vue administratif », l'écrivain Francis Mizio décrit la façon dont, au bureau, il passe des heures et des heures à naviguer sur des sites de voyage, histoire d'utiliser ses rêves des Andes ou d'Amazonie, de jungle et de chamanisme, pour fuir le terrible ennui du travail salarié, ni vu ni connu... De fait, selon l'étude « Réalité de l'utilisation du Web au bureau » ...

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

1
septembre
2009
10:23

1,2,3 solaire!


A découvrir sur Culturemobile.net, un tour d'horizon de démarches, de terminaux et de projets fonctionnant à l'énergie solaire. Car l'ambition solaire est grandissante sur tous les continents. Cet exemple, du "GreenPix Concept", vient compléter le panorama, non exaustif mais conséquent sur les technologies télécoms et mobiles déja présentes sur le marché.

1. L'ambition solaire
2. Déjà solaires, ces objets télécoms !
3. Demain la vie mobile au soleil

technologie-solaires

Vu. Le Greenpix est un écran géant vidéo de 2200m² à base de panneaux photovoltaïques qui fut installé à l'occasion des derniers Jeux Olympiques de Beejing. Aussi imposant qu'un Blikenlights, moins intéractif, mais plus écologique.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!