Planifier votre trajet sur une carte interactive, surfer sur le web en attendant votre correspondance, ou encore publier des annonces, Eyestop, l’abribus du futur conçu par le sensalab du MIT possèdent des atouts pour en faire des lieux de réappropriation urbaine. L’abribus du futur sera partiellement recouvert d’écrans à encre digitale, une technique qui ne consomme pas d’énergie. Intelligent, il sera capable d’adapter le nombre de bus en fonction de la demande.

Quant-au design interactif, on peut entrapercevoir ce qui nous attend en observant les dernières recherches de Microsoft dans ce domaine, l'application de leur précédente prospective du futur.



panneaux-interactif-urbain

abrisbus

Via Urabanites