Aujourd'hui, la capacité à générer et acquérir des données a largement dépassé notre capacité à les appréhender. Elles sont si riches et nombreuses qu'il est parfois difficile des les assimiler et de s'en servir pour construire son analyse personnelle. Les infographies ont toujours été une aide précieuse au corps journalistique pour expliciter des situations complexes. La presse, en pleine mutation, pourrait trouver dans cette exploitation de la «data» une valeur ajoutée qu'elle avait jusqu'alors isolée. De plus, comme ces données ont des chance d'être le fer de lance du web de demain (cf.Tim Berners-Lee: The year open data went worldwide), il pourrait être bon de suivre l'engouement qui s'exerce outre atlantique car ces nouvelles analyses visuelles, concises et didactiques, épousent les caractéristiques du support multimédia (prédominance de l'image, interactivité, espace d'exposition, actualisation...). Voici quelques exemples concernant la mobilité et les télécommunications.

What the tweet Mobile browser market share A brief History of Modern Communication Qui vous observe sur le net

Ou trouver ces «datavisualisations» :

KJB de signets graphiques

Webilus, le web en image

Infosthetics

Actuvisu.fr

A noter que ce concept peut aussi prendre la forme de vidéo :

TakePart: Participant Media - Waiting For 'Superman' - Infographic from Jr.canest on Vimeo.