culture mobile_le blog

Résultats de votre recherche de rfid.

28
janvier
2011
20:37

Lèche-vitrine interactif

Dématérialisation oblige, les publicités expérimentent progressivement les différentes passerelles entre univers numériques et espaces publics. Le potentiel est décuplé grâce aux technologies (QR codes, RFID, réseaux sociaux, géolocalisation,...), et les vitrines interactives fleurissent dans les rues. Atouts stratégiques pour les uns, pollution visuelle pour les autres, espérons que le paysage urbain maîtrise sa mutation.

Yahoo offre une campagne publicitaire basée sur un jeu concours entre 20 quartiers de la ville de San Francisco. "Ecrire le plus rapidement un message", "puzzle", "quizz"... plusieurs défis à remporter par les habitants. Un concert aura lieu dans le quartier gagnant. Une bonne façon pour détendre, attendre et créer de la discussion entre les passagers des transports publics..

Adidas innove dans sa façon d'impliquer le passant dans son prochain achat impulsif. AdiVerse est un mur interactif affichant une multitude de modèle de basket modélisées en 3D. Tel un menu de personnalisation dans les jeux vidéo, le passant choisit ensuite sa monture, et peut même se faire conseiller par les conversations Twitter dédiées aux modèles. Cerise sur le gateau, grâce à la reconnaissance visuelle, le mur detecte si vous êtes un homme ou une femme et adapte ses contenus automatiquement.


via publigeekaire

Si ces démonstration ne vous ont pas convaincu, il sera difficile de ne pas réagir en passant devant cette dernière. L'écran géant diffuse une vidéo interactive qui réagit en fonction de votre démarche. De quoi capter votre attention et vous attirer sur sa nouvelle ligne de vêtement WESC.

Interactive Display Window Concept from Gustaf Engström on Vimeo.

via Fubiz
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

26
janvier
2011
21:44

Le multimédia au secours des musées

L'attention et la concentration seraient-elles des qualités en voie de disparition? A se demander si depuis l'invention de la télécommande, la culture du zapping ne s'est pas propagée dans toutes les sphères culturelles. Certains musées se penchent sur la question et s'essayent à de nouvelles formes de médiation pour attirer les esprits volatiles. Il y a certes ces interfaces ici et pour dynamiser les légendes qui accompagnent l'oeuvre, mais l'initiative la plus marquante nous vient de l'un des musées nationaux de Cracovie, le musée Sukiennice.

Pour attirer les visiteurs à venir découvrir la collection d'oeuvres des peintres polonais du XIXème siècle, le musée a déployé une stratégie de communication novatrice. Première étape, une campagne d'affichage invitant les passants à communiquer avec ces peintres d'antan, par sms, téléphone ou en les retrouvant sur Facebook. Une fois dans le lieu d'exposition, un Iphone leur était attribué. Lors de la visite, ils découvraient un petit film par oeuvre, déroulant une histoire sur les protagonistes dépeints sur la toile. Au vu de la qualité des films, ils ont probablement réussit à captiver leur auditoire ; de quoi eimpregner les mémoires et inviter à se questionner sur l'oeuvre.

Dans le même esprit, le photographe français Léo Caillard a imaginé pour le magazine Amusement, une série de photomontage sur le sujet des visites de musée :

art-game-leo-caillard-musee-3 art-game-leo-caillard-musee-4

A approfondir sur Culturemobile :

Les musées se mettent virtuel
  • Podcasts et 3D au Guggenheim Bilbao
  • La National Gallery sur iPhone et iPod
  • À l'heure de la réalité augmentée
  • MuseTrek ou la visite personnalisée
  • La vie en puces RFID du musée de Vilvite
  • Le vrai MoMA virtuel du vrai MoMA


A lire aussi :

Le Grand Versailles Numérique
  • Enrichir les visites réelles
  • Un robot pour des visites à distance
  • Des webcams pilotables au château
  • Le Petit Trianon en 3D
  • Versailles dans son fauteuil


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

19
janvier
2011
20:29

Conférences ICAN 2011 #entrevues

ican2011

Du 18 au 22 janvier 2011 se tient la deuxième édition annuel des conférences libres de l'ICAN, organisé par Etienne-Armand Amato et Brice Roy . Jeunes professionnels et seniors de l’industrie créative numérique, artistes et consultants, entreprises et institutions y partagent tour à tour leurs connaissances et savoir-faire sur des champs d’expertise précis tels que la modélisation d’espace urbain, le game design de social games, la composition sonore interactive, l’animation de personnages 3D, le transmédia, la réalité virtuelle ou augmentée…

En veille sur ces sujets, Culturemobile a posé quelques questions aux premiers intervenants et vous les partage ici.

ICAN 2011 - #entrevues

Compléments d'informations :

Xavier Boissarie conçois et réalise des expériences interactives numériques depuis une quinzaine d’années. Il a travaillé pour de nombreuses institutions comme le Centre Georges Pompidou, l’IRCAM, ARTE, le PASS, la Cité des Sciences et de l’Industrie, Le Cube… Ses travaux privilégient l’implication du corps dans l’expérience et offrent un rôle créatif à leurs utilisateurs. Il entretient plusieurs domaines d’expertise à travers une démarche de recherche appliquée : la cartographie subjective, le design interactif, le Game-Design, le design de l’information dans les environnements 3D, la réalité augmentée. Xavier Boissarie a créé la société Orbe en Avril 2009, spécialisée dans la cartographie dynamique et la réalité augmentée.

arte-avignon

Julien Aubert de chez Biggerthanfiction est Experience Designer, il créé les articulations entre la scénarisation des projets transmédia et les interactivités avec les spectateurs . "Jouer AVEC la ville" et "jouer DANS la ville" étaient les deux notions abordées pendant sa prestation. Ci-dessous, quelques exemples concrets qui ont servi à étayer ses propos.

Nathalie Paquet est responsable projets au sein du centre de création numérique le Cube. Elle a monté avec son équipe le dispositif "1,2,3 disparaissez!", jeu urbain pour enfant, agrémenté de technologie (Rfid, QRcode,...). Pour accéder au compte rendu, cliquez sur l'image.

jeu urbain - le cube
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

17
janvier
2011
20:41

7 exemples d'objets communicants

Rafi Haladjian était l'un des invités du de la conférence TEDxParis 2011. Son nom vous est peut être inconnu, mais certainement connaissez-vous déjà le nom de son animal de compagnie fétiche, "Nabaztag". Symbole des objets communicants, la société Violet à expériementer avec le lapin Nabaztag les émois de l'internet des objets. Depuis un an, un panel (de plus en plus varié) de produit communicant s'immiscent dans notre quotidien. De l'insolite à l'éthique, ces objets intelligents regorgent de nouveaux idées. Les exemples cités lors de la conférence et présentés ci-dessous ne revolutionnent pas encore nos usages, mais n'hésitent pas à nous offrir un nouveau rapport à l'objet, et espérons le, à notre bien être.

Waterpebble est un délimitateur de quantité d'eau pour votre baignoire et votre douche, il vous incitera à moins consommer d'eau chaque jour.

AlertMe est une solution de monitoring à distance, pour controler plusieurs paramètres de votre domicile : alarmes, détection de mouvement, consommation énergétique,... Le service peut être couplé avec la solution Powermeter de Google, service de gestion d’énergie.

Glowcaps est un pilulier connecté. Il clignotera pour vous avertir si vous avez oublié de prendre vos cachets. Pratique!

Sniftag est un collier pour chien qui récolte certaines données : déplacement, sommeil, rencontres,... (Plus pragmatique ce collier Rfid qui actionnera l'ouverture de la gamelle à croquette ou de la litière.)

La balance Withing enregistrera votre poids, votre masse graisseuse et votre masse musculaire. Directement relié à votre smartphone, vous pourrez suivre votre progressionau jour le jour.

Avec Botanicalls si votre plante manque d'eau, elle vous enverra un tweet !

Roseta Stones rendra votre tombeau communicant, pourvu que la personne qui vienne se recueillir dispose d'un mobile ; des données lui seront ensuite envoyées, photos, textes, sons : vos derniers souhaits seront entendus, soyez en sûrs !

inter-des-objets-tedxparis

Lire aussi [Dossier] Culturemobile - Applications et perspectives économiquesDe la santé à la grande distribution, la RFID se concrétise et va se développer partout.
La présetation de R. Haladjian est à revoir ici.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

15
septembre
2010
09:34

Qui a peur des puces RFID dans les crèches ?

Big Brother se cache-t-il sous l'ombre, pourtant minuscule, des puces RFID ? Prenez un grand quotidien populaire, avec titres et accroches bien enlevées : Le Parisien. Choisissez des sujets innocents, à même de faire vibrer en nous la fibre maternelle et l'amour paternel : les très jeunes enfants. Mariez-les à une technologie encore un peu fantasmatique, assez mystérieuse et à la couleur plutôt sécuritaire : ces puces RFID (Radio Frequency IDentification) qui ont fait l'objet d'un dossier complet dans Culture Mobile. Au sein du journal, vous obtenez d'abord une question faussement naïve : « Comment surveiller plusieurs dizaines de bambins dans une crèche sans faire appel à une multitude d'auxiliaires de puériculture ? »... Puis une réponse qui, l'air de rien, glace le sang de tout parent mais aussi de tout syndicaliste normalement constitués : « Grâce aux puces intelligentes ! » Et dans la foulée ...

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

11
juin
2010
13:30

A quoi ressemble une onde ?


touc-onde-rfid

Les ondes sont par définition immatérielles. Puisqu'on ne peut les visualiser, la seule solution est de les représenter de façon subjective pour se rendre compte de leur omniprésence dans notre environnent. Adieu magie de l'invisible, place à l'illustratif.

Ces deux premières vidéos sont issues des recherches du laboratoire «Touch» spécialisé dans la technologie NFC (Near Field Communication) et dans les interactions entre téléphone mobile et objets physiques.

Si le sujet vous intéresse, appronfondissez le sujet avec le dossier Culturemobile « Les ondes électro-magnétiques » :



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

4
juin
2010
08:03

Peluches interactives


Fujitsu prépare une peluche robotisée

Retour en enfance en découvrant ces trois projets qui partagent un même point commun, une peluche ayant reçue une greffe technologique. Certes l'idée n'est pas nouvelle puisque que les poupons-à-pile qui pleurent et à qui il faut changer la couche ont aujourd'hui l'age de passer le baccalauréat. Les exemples suivants ne révolutionnent pas l'exercice, à savoir amplifier la personnification d'une peluche par des mimétismes humains mécanisés ; cependant ces projets nous offrent une vue sur l'internet des objets, lorsque la technologie sera ubiquitaire et que nos objets du quotien communiqueront, à leur façon bien sur, de façon non-intrusive, on l'espère.

Sniff est un chien en peluche dont la truffe embarque un capteur de technologie RFID. Il est capable, de "renifler" des étiquettes RFID correspondantes à des “activités” qui déclenchent des comportements : vibrations et jeux musicaux. D'où la volonté pour sa conceptrice, Sara Johanssons, de le destiner aux enfants ayant des déficiences visuelles, pour qui l'ouïe et le toucher sont primordiaux.

Wiiwaa est un jeu vidéo destiné à la console de Nintendo, la Wii. Le concept du jeu est aussi simple qu'il est ingénieux. Le joystick (et ses capteurs de mouvements) se glisse dans la peluche. Lorsque l'enfant dirige la peluche, l'avatar de celle-ci se déplace à l'écran. Calvin a trouvé son Hobbes ;) .

Présenté au Forum Fujitsu 2010, ce Teddy Bear robotisé possède un répertoire de 300 réponses à des stimuli externes. La reconnaissance des visages n'est pas encore au point mais devrait gagner en précision à l'avenir.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

30
avril
2010
20:19

Vers une ergonomie pédestre?


multitoe

Si le sol devenait une surface interactive, seuls les pieds pourraient servir de controlleur. Quels usages, quelles expériences utilisateurs naitraient d'un tel interfaçage. Les orteils se détendront-ils pour nous rapprocher de la préhension pédestre de certains primates? Les expérimentations semblent prometteuses, laisseront-elles leurs empreintes dans le futur? Affaire à suivre.

Multitoe du Hasso Plattner Institute ; de nombreuses possibilités pour ce système qui repose sur la détection par puce RFID.



Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

3
juillet
2009
15:58

L’accès et le paiement sur mobile avec la technologie NFC



A partir du printemps 2010, 3.000 utilisateurs parmi les clients d’Orange, SFR et Bouygues pourront payer leurs titres de transport sur le réseau urbain niçois en utilisant la technologie NFC (Near Field Communication). Une répétition générale avant le lancement sur le territoire français.

Ce « portefeuille électronique », qui s'appuie sur l'échange de données à très courte distance (ex: Navigo), répondra aux besoins de diverses applications et perspectives économiques (en savoir + Dossier Culturemobile sur la RFID).

Cette technologie était expérimentée durant le WIMA 2009 (3ème Sommet Européen des Développeurs NFC), sur les différents Smart Posters (poster interactifs) dispersés sur l'événement. A l'aide d'un téléphone Nokia NFC des informations textes, audios et vidéos pouvaient être récupérées.

Mise en pratique avec cette démonstration tenue sur un stand au Mobile World Congress 2009 (via Justaskgemalto).



Approfondir le sujet :



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

26
mars
2009
16:53

CONFERENCE A LA SIANA / SURVEILLER ET PUNIR, ET PLUS ENCORE...


C’est incontestable nous vivons dans un monde sous surveillance et vous connaissez bien le nom des procédés, ils s’appellent vidéosurveillance, géolocalisation, base de données, biométrie, puces RFID et logiciels d’analyse comportementale. Pour sa dernière journée, le vendredi 27 mars à 18h30, la Semaine Internationale des arts Numériques et Alternatifs (SIANA) propose une conférence autour de l’ouvrage d’Eric Sadin Surveillance Globale, Enquête sur les nouvelles formes de contrôle ; au théâtre de l’Agora à Evry.




Une réactualisation du débat sur la surveillance apparaît essentielle pour comprendre les nouvelles formes de dispositif de contrôle, leur impact sur notre perception du monde et de nos pairs, mais aussi la menace qu’elles représentent en ce qui concerne le droit à la vie privée.
La surveillance « globale » est une surveillance généralisée qui s’est étendue au-delà de l’espace public et du simple repérage des comportements déviants. De la lutte anti-terroriste au marketing, le scan permanent de la société tend à réduire la distinction entre surveillants et surveillés, mais également entre physique et virtuel.
Pour compléter le sujet très urbain de la surveillance globale, retrouvez le dossier SmartCity / Aujourd'hui et demain la "ville 2.0" sur le site Culture Mobile.
Et en attendant de militer pour le droit à la déconnexion, au « silence de puces », comme le prône l’universitaire Bernard Benhamou, rendez-vous à la SIANA…

Ce vendredi la SIANA propose également deux workshops "Nouvelles interfaces" et "Hacking" [09 h 30 & 18h30], un atelier de prospective sur le thème "villes et territoires de la connaissance, polarités territoriales de compétences" [14h00] et enfin le spectacle "A la veille de ne partir jamais / Na véspera de não partir nunca" [20h30].

SIANA / Semaine Internationale des arts Numériques et Alternatifs
Edition 2009 > du 23 au 28 mars 2009 > Evry
http://siana-evry.fr/site/

Théâtre de l'Agora / Scéne nationale Evry-Essonne
Evry (91) / Place de l'Agora / RER ligne D station Evry-Courcouronnes
http://www.theatreagora.com/

Eric Sadin, Surveillance Globale, Enquête sur les nouvelles formes de contrôle, éditions Flammarion (collection Climats), 2009.
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

Amusante RFID


Une première dans le monde de la presse, AMUSEMENT (Jeux Vidéo - Interaction - Lifestyle - Inspiration) intègre une puce RFID dans son magazine, offrant à ses lecteurs un contenu exclusif.

La mémoire de la puce RFID contient un jeu vidéo arty de Messhof, une vidéo 3D de Gkaster et d'autres contenus numériques créatifs ; ce numéro paru le 24 mars 2009 devient le premier magazine à participer l'ère de l'Internet des objets.

Amusement - RFID

« Il ne faut plus penser le numérique comme un secteur séparé des autres activités économiques et industrielles ou ayant vocation à les remplacer. Avec l'avènement de l'Internet des Objets, le Numérique devient une manière d'ajouter de la valeur et créer de nouveaux services et business model dans toutes les industries » précise Rafi Haladjian co-fondateur de Violet, société à l’origine du lapin Nabaztag et créatrice du Mir:ror : seul artefact capable de récupérer les données de cette puce...



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

22
janvier
2009
18:27

Projet DCODD, "Vous êtes ici, ici, ici et encore là bas"


Débuté en été 2008 par le le collectif Microtruc, le projet DCODD propose une expérience artistique teintée de technologie et de contenu mobile. Sur 12 lieux parisiens (Place de l'Odéon, Place d'Italie, Place Gambetta, etc.) se trouvent des « code-barres » à photographier* pour réceptionner des playlists vidéos géolocalisées.

Les technologies de localisation du type GPS, code 2D ou puce RFID permettent depuis peu d’annoter la ville avec des balises informationnelles. Bientôt ces balises qui viennent “augmenter” la réalité physique seront omniprésentes. Des informations de toutes sortes liées à notre localisation (notice, publicité, état du trafic routier, plan de quartier…) seront accessibles en tout lieu et à tout moment grâce à ces technologies sans fils.["RFID : réalités, peurs et fantasmes" à Lire et Écouter sur CultureMobile].



Le collectif Microtruc a utilisé les codes 2D dans le but d'expérimenter de manière artistique cette nouvelle tendance (FlashCode, Mobile Tag, Microsoft Tag) qui va s'’intégrer petit à petit à nos comportements et à nos perceptions spatio-temporelles.
A cette hyper-localisation qui se profile, DCODD propose une délocalisation. Ce projet s’inscrit ainsi dans le décalage plutôt que dans le mimétisme avec le lieu. Les vidéos associées au lieu ne sont ni touristiques ni documentaires ; elles tendent à créer un lien dépaysant, voir déconcertant, avec leur contexte de consultation comme l'illustre la dernière playlist en date réalisée par Yroyto "12 places, 12 démolitions,12 improvisations".

*Il faut aussi télécharger une petite application gratuite. C'est expliqué ici. Si vous n’habitez pas la capitale, vous pouvez visionnez les 4 premières playlists vidéos du projet DCODD sur youtube.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!