L’énergie éolienne est une énergie infinie, mais comment dompter cette force naturelle pour l'associer aux futurs moyens de locomotion non polluants ? Theo Jansen, artiste sculpteur et adepte d'art cinétique, a conçu d'étranges créatures qui marchent au vent.



Jansen a créé à ce jour sept générations de "Strandbeesten". De l’insecte au mastodonte, ces "animaux de plages", construits en matériaux très légers, prennent leurs racines d’une fusion de l’art de l’ingénieur et des principes de la biologie. Ces créatures se meuvent par un système de pistons fonctionnant grâce au vent qui s'engouffre dans des bouteilles et dans les squelettes de tuyauterie. En vidéo, le phénomène prend toute sont ampleur.

Theo Jansen - Animaris Rhinoceros - 0'20



Ces expérimentations sont peut être les prémisses d'un concept alternatif de locomotion. Une firme automobile a d'ailleurs pris les devants et utilise l'imaginaire de ces oeuvres pour son spot publicitaire.