culture mobile_le blog

28
novembre
2008
18:14

Nouvelles écritures cinématographiques sur mobiles


Sur l'invitation de Dédale, organisateur du festival Emergences dédié aux formes artistiques émergentes et aux nouvelles technologies, 5 artistes français ont réalisé un film de 3 minutes avec un mobile.

Cette série s'inscrit dans le projet Roma Paris en trois minutes mis en place dans le cadre de la Saison culturelle européenne, organisée pendant la Présidence française de l'Union européenne et dont Orange est partenaire officiel.
10 artistes pluridisciplinaires, 5 français et 5 italiens, racontent leur capitale dans un film de trois minutes tourné avec un téléphone portable.

Votez pour le tandem franco-italien de votre choix et gagnez un mobile Nokia N95 ou l'un des nombreux lots en jeu, sur le site du projet : www.romaparisintreminuti.fr.


PA, Sophie Laly


PARIS-ÇI, Christian Rizzo (cf le post du 13 novembre)


L'AN 2.0, Collectif Streetbooming


TURBO 2088, Collectif Pied La Biche (Infraksound, Zoom, Damien Masson, cf. le post du 25 septembre)


Elsewhere Paris, Pierre Giner + Playdoh

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

27
novembre
2008
17:34

Numérisation du patrimoine culturel en Europe : rencontre majeure au quai Branly



Aujourd'hui et demain, une importante conférence internationale sur la "Numérisation du patrimoine culturel" se tient au Musée du quai Branly.

La numérisation et l'accessibilité en ligne des contenus culturels des États membres et la conservation numérique sont essentielles à la valorisation du patrimoine culturel, au dynamisme de la création de contenus et à l'émergence de nouveaux services en ligne. Elles contribuent à la démocratisation de l'accès à la culture et au développement de la société de l'information et de l'économie de la connaissance.

L'année 2008 correspond à une étape importante dans la construction de la bibliothèque numérique européenne, avec le lancement du prototype Europeana la semaine dernière. Victime de son franc succès (cf. billet du 20 novembre), le site ne sera accessible que dans quelques semaines.

L'objectif de la conférence est de présenter à un large public professionnel différentes réalisations en matière de numérisation du patrimoine culturel développées dans l'Union européenne : ainsi outre EUROPEANA, seront exposés des projets comme MICHAEL (inventaire multilingue du patrimoine culturel européen), des portails nationaux et thématiques, la mise en réseaux des contenus numérisés dans l'ensemble des domaines du patrimoine (archives, bibliothèques, musées, audiovisuel, patrimoine architectural et archéologique…), les nouveaux usages et nouveaux services pour les publics, des modèles de collaboration entre secteurs public et privé.

Et prochainement sur le blog Culture Mobile, retrouvez des présentations détaillées de certaines de ces initiatives les plus exemplaires.


http://www.numerisationeurope.eu
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

26
novembre
2008
13:55

Art numérique, design & musique au programme du Festival Cimatics à Bruxelles.



Du 27 au 29 novembre, la 6ème édition de Cimatics déploie à Bruxelles son éventail de concerts, performances audiovisuelles, live cinema, installations génératives et autres expérimentations audiovisuelles et digitales surprenants.

En ouverture de cet événement, "fLUX, binary waves" de LAb[au], installation interactive, que certains auront peut-être déjà admiré à St-Denis (cf. le billet du 13 octobre).


© LAb[au]

Pour ceux qui voudraient plonger dans l'univers de Casey Reas, artiste américain diplômé du MIT - Massachussetts Institute of Technology et précurseur de l'art génératif, rendez-vous au Mediaruimte, où est présenté son installation interactive The Protean Image ainsi que son projet graphique MicroImage.


© Casey Reas - Installation view, TAG gallery, The Hague.

Côté performances et spectacles audiovisuels, le Mediaruimte accueille également Death of a typographer, un concert/performance visuelle de Olaf Bender aka de Byetone (raster-noton, De), tandis que chez iMAL aura lieu, entres autres, une performance audio-visuelle du label Artkillart avec Marika Dermineur, Reynald Drouhin, Antoine Schmitt, RYBN, Vincent Epplay. Mais le festival ne s'arrête pas là, à vous découvrir les trésors inattendus.


© Byetone

Cimatics 2008 - Bruxelles
27 au 29 novembre 2008
http://www.cimatics.com
info@cimatics.com

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

25
novembre
2008
10:53

Art & écologie : biennale Article|08 en Norvège



"Perfusion - Pollution - Pervasion", titre de la biennale Article|08 dédiée aux arts électroniques et aux arts médiatiques à Stavanger - ville portuaire de Norvège et capitale culturelle européenne 2008 - questionne des thématiques de société fortes comme le changement climatique, les ondes électromagnétiques, les mutations biologiques.

Pour illustrer et rendre visible ces thèmes souvent imperceptibles mais pourtant omniprésents, les deux commissaires Jens Hauser et Hege Tapio ont invité des artistes engagés et concernés par ces aspects qui utilisent et/ou détournent les technologies.


© HeHe © Jun Takita © Olivier Goulet

Au programme de cette biennale, une exposition à laquelle participent le collectif HeHe - artistes qui s'intéressent de près à la pollution sous toutes ses formes, auteurs notamment de "Nuage vert" et qui présentent ici la "Smoking Lamp" primés en 2008 à Ars Electronica, Jun Takita et son installation "Light, only light" où l'artiste met en culture de la mousse transgénique bioluminescente sur une structure représentant son cerveau.

En parallèle : Jens Hauser et Oron Catts (Muffathalle de Munich. Cette manifestation fait partie d'un cycle de conférences "HybridEncounters" organisé par Susanne Jashko - ancienne co-directrice de la Transmediale.

Article|08 - Stavanger (Norvège)
du 15 au 30 novembre 2008
http://www.article.no

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
novembre
2008
16:03

Logiciels libres & arts numériques : Festival MAKE ART à Poitiers

Dédié à l'intégration des logiciels libres et Open Source dans les arts numériques, le festival MAKE ART, prend ses quartiers à Poitiers pour sa troisième édition, du 25 au 30 novembre. Au programme : performances, expositions, présentations et workshops centrés sur la frontière floue entre art et programmation de logiciel. Avis aux artistes programmeurs libres, open hardware hackers et autres fétichistes de la ligne de commande.

Cette année, l'exposition MAKE ART explore les abysses des machines réelles et virtuelles, ainsi que l'activité cachée des systèmes d'exploitation. Découvrez des œuvres qui bousculent nos idées reçues et proposent une réflexion sur la relation que nous entretenons avec les réseaux et machines. Tout cela sans oublier de jouer un peu !
Avec Danja Vassiliev (RU) m/e/m/e 2.0, Valentina Vuksic (DE) Sei Personaggi pt 2, Julian Oliver (NZ) LevelHead, Dave Griffiths (GB) Al Jazari, Pall Thayer (IS) exist.pl


© Valentina Vuksic

Et pour finir, le public poitevin est invité à deux concerts performances de musiques expérimentales et électroniques, enivré au code ou paisiblement installé avec un casque de salon.


© Alex McLean

Festival Make art - Poitiers
du 25 au 30 novembre 2008

http://makeart.goto10.org/2008/

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

21
novembre
2008
14:23

La mobilité en question : 2 événements remarquables à Paris


Ces jours-ci à Paris, 2 événements remarquables animent l'actualité artistique et s'interrogent sur la notion de mobilité.
2 expositions, 2 cycles de conférences, de nombreux points de vue qui émergent.

Présentation en quelques mots de l'exposition "TERRE NATALE - Ailleurs commence ici" qui s'est ouverte hier soir à la Fondation Cartier, à l'occasion d'un vernissage plus que bondé, et du programme "MOBILISABLE" qui se tient depuis le 19 novembre à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs.


"TERRE NATALE - Ailleurs commence ici" est une double exposition de Raymond Depardon et Paul Virilio qui présente une vision à la fois poétique, anthropologique et politique des évolutions des mobilités et migrations à l'échelle planétaire. Face cette mobilisation globale, la question des mutations identitaires est centrale.
"La sédentarité et le nomadisme ont changé de nature. [...] Le sédentaire, c'est celui qui est partout chez lui, avec le portable, l'ordinateur, aussi bien dans l'ascenseur, dans l'avion, que dans le train à grande vitesse. C'est lui le sédentaire. Par contre le nomade, c'est celui qui n'est nulle part chez lui." Paul Virilio
Une réflexion à suivre lors des Conversations organisées par la Fondation Cartier en collaboration avec Sciences Po et sur le dossier réalisé par Culture Mobile Culture Mobile, partenaire de l'événement.




"MOBILISABLE" propose pour sa part une exposition de l'artiste japonais Masaki Fujihata, professeur à l'Université des arts de Tokyo et un cycle de colloques sur le thème de la mobilité.
L'enjeu : éclairer et illustrer les mutations artistiques qu'impliquent les médias du déplacement et de la localisation, l'émergence du paysage technologique, les nouvelles formes de cartographie et de récit, les nouvelles modalités de la dialectique mobile-immobile, les nouveaux instruments de l'exercice de la mobilité.
Le terme mobilisable qualifie alors des formes artistiques et des œuvres, mais aussi de possibles comportements des artistes et du public, de la collectivité engagée dans de tels processus artistiques, scientifiques et culturels.


© Masaki Fujihata

En conclusion : 2 événements de grande qualité à suivre de très près !

Terre natale - Ailleurs commence ici
Fondation Cartier
21 nov. 2008 - 15 mars 2009
www.fondation.cartier.com

Mobilisable
ENSAD
19 novembre - 8 décembre 2008
www.ensad.fr
www.mobilisable.net
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

20
novembre
2008
15:47

Inauguration de la bibliothèque numérique en ligne Europeana



L’Union Européenne lance aujourd'hui "son" projet de bibliothèque numérique en ligne réunissant les grandes œuvres du patrimoine culturel de l'Europe tout entière. Son nom : Europeana. Le prototype propose 2 millions d’œuvres numérisées en 22 langues. Victime de son succès, avec des pics de connexions de 10 millions par heure, Europeana est actuellement presque inaccessible... Il nous faudra donc attendre quelques jours avant de pouvoir découvrir toutes les merveilles cachées du patrimoine européen.




Conçu à l’origine pour contrer Google Book Search qui a commencé dès 2004 à constituer un fond riche de plus de 7 millions d’œuvres, Europeana a pour vocation à apporter à tous les européens, quelque soit l’endroit où ils se trouvent, la richesse des différents contributeurs, sans se déplacer ni souffrir des affres des longues files d’attente !
La bibliothèque numérique européenne "doit permettre à un étudiant tchèque de consulter les ouvrages de la British Library sans aller à Londres et à un amateur d’art irlandais d’admirer la Joconde du Louvre sans file d'attente". C’est l’objectif fixé par Viviane Reding, la Commissaire européenne chargée de la Société de l’Information. A l'horizon 2010, le but est même d'atteindre, voire de dépasser, les 10 millions d'objets culturels.

http://www.europeana.eu/portal/

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

19
novembre
2008
09:38

Robodock, un festival de robotique présenté sur Second Life !



Robodock est un important festival de robotique qui se tient chaque année depuis 10 ans à Amsterdam. Pour plusieurs raisons, il ne pourra pas avoir lieu en 2008 sur les docks de la capitale. Qu'à cela ne tienne! Sa programmation artistique est présentée dans le monde virtuel de Second Life du 19 au 29 novembre.

A la croisée de la technologie, l'art, le spectacle vivant, le multimédia et les installations industrielles, le festival Robodock présente un programme expérimental et alternatif. Le principe est le suivant : les artistes utilisent des matériaux et autres débris - recyclables ou non - pour concevoir leurs créations.


Robodock 2007

Festival Robodock | Amsterdam & Second Life
du 19 au 29 septembre
http://dfm.nu/events/robodock/2008/
http://www.robodock.org
http://fr.youtube.com/Robodock


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

18
novembre
2008
19:46

Ryoji Ikeda, pionner de la musique et l'art électronique au Centre Pompidou



Ryoji Ikeda, l'artiste phare de la scène electroart, poursuit sa recherche musicale et graphique sur l'esthétique des « data » et sera sur scène les 21 et 22 novembre pour le concert Datamatics [ver.2.0] présenté au Centre Pompidou, sur une invitation du Festival d'Automne.

Datamatics [ver.2.0] est un projet audiovisuel dans lequel Ryoji Ikeda utilise les « data » pour encoder le réel et en donner une représentation abstraite. Les données informatiques deviennent source de création sonore et visuelle, l'installation génère des images en noir et blanc par ordinateur et rend compte de la façon dont ces données se déploient en de multiples dimensions. Une bande son puissante et hypnotique composée de fines strates sonores accompagne ces images au graphisme minimaliste et donne accès à l'auditeur à des espaces immenses et illimités. Avis aux amateurs de sensations fortes !


© Ryoji Ikeda


Pour continuer la (re)découverte de ce plasticien compositeur de renom, n'hésitez pas à aller visiter l'exposition V≠L qui lui est consacré au Laboratoire.
Suite à ses échanges avec le mathématicien américain Benedict Gross, l'artiste inaugure une œuvre où la définition du sublime s'accorde à l'immatérialité de l'infini et expérimente la possibilité d'un langage esthétique commun à l'art et la science.

Figure clé de la musique et de l'art électronique, le compositeur/artiste japonais Ryoji Ikeda se consacre aux propriétés physiques du son, et particulièrement à l'ultrasonique et aux fréquences. Ryoji Ikeda recourt aux technologies les plus poussées qui lui permettent d’intervenir sur les éléments les plus infimes. Depuis 1995, Ryoji Ikeda est très présent sur la scène artistique internationale, que ce soit avec des concerts, des installations ou des enregistrements qui intègrent le son, l'acoustique et l'image. Ryoji Ikeda a notamment travaillé à des œuvres de collaboration avec le collectif d’artistes Dumb Type, le chorégraphe William Forsythe du Frankfurt Ballet, l’architecte Toyo Ito et l’artiste Hiroshi Sugimoto.

datamatics [ver.2.0]
21 et 22 novembre 20h30
Attention ! Représentation supplémentaire samedi 22 novembre à 17h
Centre Pompidou

V≠L
du 11/10/2008 au 12/01/2008
Le Laboratoire. 4 rue du Bouloi - 75001 Paris

www.ryojiikeda.com/
myspace.com/ryojiikeda
www.lelaboratoire.org/
www.festival-automne.com
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

17
novembre
2008
14:50

"Still moving" : une sculpture numérique et interactive de Maurice Benayoun à découvrir au Générateur de Gentilly



Si vous avez manqué ce week-end la présentation de l'œuvre interactive Still moving de Maurice Benayoun dans le cadre de la Ville Européenne des Sciences, pas d'inquiétude, vous avez une seconde chance ! Retrouvez la au Générateur de Gentilly, du 20 novembre au 20 décembre 2008. Touchez-là, ou mieux, couchez-vous dessus, et l'installation révélera par des mots, des données et des sons une représentation des émotions du monde...


© Maurice Benayoun

Still Moving est une œuvre interactive composée d'une sculpture dynamique géante de 3,5 m de diamètre et de 0,90 m de hauteur, de son et d'une projection vidéo. A son contact, Still Moving produit une musique faite d'infrasons (de 5 Hz à 20 Hz, perceptible qu'avec le corps). Conçue par l'artiste Maurice Benayoun dans le cadre de sa série de travaux sur La Mécanique des émotions, cette sculpture est construite à partir de données numériques qui proviennent de l'analyse sur le Web de la relation entre 3200 villes du monde et un corpus lexical lié aux émotions.

Still Moving est un véritable instantané de cette carte des émotions du monde sculpté à partir des données provenant de l'Internet. L'installation se présente comme le globe dégonflé d'une terre dont les reliefs ne seraient pas liés à la géologie, mais aux variations d'intensités émotionnelles, telles que repérées sur l'Internet. Ce volume apparemment inerte (still) bouge encore (moving) quand on le touche. La musique infrasonore se module en fonction des zones géographiques touchées par le visiteur. Les données et représentations graphiques sont projetées simultanément rendant intelligibles les interrelations entre le monde, les données numériques et le geste du visiteur.

Maurice Benayoun traverse librement les frontières disciplinaires de l'art contemporain dans les manifestations, galeries, musées internationaux et espace public. Il est co-fondateur et directeur artistique du CITU, Création Interactive Transdisciplinaire Universitaire, où il poursuit son activité de recherche, de création et de réflexion sur les médias émergents.

Sculpture numérique, installation interactive, projection vidéo, infra-sons de Maurice Benayoun
14 > 16 novembre 2008 / Le Grand Palais
20 novembre > 20 décembre 2008 / Le Générateur
Les jeudi et samedi, de 13h à 19h.
16, rue Charles Frérot - 94250 Gentilly


www.benayoun.com
www.villeeuropeennedessciences.fr
http://www.legenerateur.com/

Cette pièce, soutenue par le Ministère de la Culture, est une coproduction/ codiffusion Arcadi (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France). La fabrication de la sculpture est réalisée en stratoconception® par le CIRTES, à Saint-Dié-des-Vosges, capitale mondiale de la géographie, grâce au soutien de l'INPL Nancy, ARTEM Nancy et la région Lorraine. L'ensemble de l'opération est piloté par le CITU, programme commun des université Paris 1 (Laboratoire LETA-LAM) et université Paris 8 (Laboratoire Paragraphe).
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!