culture mobile_le blog

29
janvier
2008
12:18

Dans la série : «Mon mobile en fait toujours plus… "

Stocker en cas d’urgence les coordonnées des personnes à contacter…

Désormais la plupart des individus (ados et pré-ados compris) ont toujours un telephone portable sur eux. Cependant, les ambulanciers, pompiers et autres sauveurs de vie que l’on appelle dans les pires situations ne savent jamais qui contacter dans ces listes de contacts. Les ambulanciers ont donc lancé l'idée que chacun d'entre nous rentre dans son répertoire, la personne à contacter en cas d'urgence sous le même pseudonyme.

Le pseudonyme international connu est « ICE » (=In Case of Emergency).

C'est sous ce nom qu'il faut entrer le numéro de la personne à contacter, utilisable par les ambulanciers, la police, les pompiers ou les premiers secours. Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser ICE1, ICE2, ICE3, etc. Facile à faire, ne coûte rien et surtout peut apporter beaucoup.

Alors ? Vous le rentrez quand votre ICE dans vos contacts ?

Et si vous croyez en l'utilité de cette convention, faites passer le message afin que cela rentre dans les moeurs.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

22
janvier
2008
13:59

L'internet mobile décollera-t-il en 2008?

On en parle depuis longtemps... Les applications se multiplient, les acteurs du marché spéculent... Pourtant l'usage de l'internet mobile peine à se vulgariser dans la population française.
Selon une étude du Crédoc pour le compte de l'Arcep (Autorité de régulation des télécoms et des postes) et du CGTI (Conseil général des technologies de l'information), en juin 2007, seulement 7% des abonnés mobiles se servaient de leur téléphone pour consulter Internet.
«Mais il devrait se passer quelque chose dans les mois à venir. L'Internet mobile est la prochaine grande révolution» , observe Pascal Faure, vice-président du CGTI dans le Figaro.
L'étude révèle en effet que 54% des 12-17 ans écoutent de la musique sur leur téléphone mobile et 27% regardent dessus des clips ou de la vidéo. L'avenir de l'internet mobile se situe résolument entre les mains des jeunes utilisateurs.
Il est vrai que les succès récents de l'iphone commercialisé par Orange (70 000 exemplaires vendus en un mois) et des forfaits internet mobile "illimythics" de SFR (250 000 écoulés en deux mois) laissent présager un décollage de cet usage dans les mois à venir. A suivre...


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

11
janvier
2008
10:01

Le téléphone mobile oeuvre pour la cause des aveugles...

Comment transformer un simple geste d'inattention en bonne action ?

L'agence belge Duval Guillaume vient de trouver une astuce simple et efficace.

Nous avons tous au moins une fois oublié de verrouiller notre clavier de mobile et appeler par inadvertance le premier contact de notre liste, toujours le mëme, généralement, celui dont le nom ou le prénom commence par un A. Ainsi, l'agence Guillaume Duval, pour le compte de la Ligue Braille de Belgique vient d'avoir une idée ingénieuse. Désormais, fini de déranger Alain ou tout autre nom commençant par la lettre A...

A chaque oubli de blocage de clavier, le «A blind call» sera le premier numéro à être composé accidentellement.

Le principe est simple mais hélas n'est valable que pour l'instant en Belgique : enregistrez-le «A blind call» en tête de liste de votre répertoire mobile ainsi que le numéro (070 22 22 30 pour les abonnés belges). Une fois le numéro ajouté à ses contacts, chaque appel involontaire coutera 0.75 Euro au propriétaire du téléphone pmobile, au profit de la ligue Braille.

Cette campagne intelligente réalisée en partenariat avec Mobistar et the RingRing company transforme les accidents d'appels en accidents de donations au profit de cette association pour non-voyants.

Les deux opérateurs belges reversent intégralement les gains engrangés par ces coups de téléphone involontaires à la Ligue. La campagne compte aussi sur l'effet du buzz pour propager l'idée, puisqu'il est conseillé de persuader les amis des amis de mon ami rencontrés sur Facebook, My Space ou les amis de longue date, d'enregistrer le numéro dans leur répertoire. Les fonds récoltés serviront à mettre en place de nouveaux services pour les personnes faisant appel à l'association. L'opération «A blind call» sera valable jusqu'au 31/12/08.

Alors si tout les Ahmed, Athanagor ou Agatha de Belgique n'en peuvent plus d'être sollicités pour des clous, qu'ils fassent passer le message...

Et nous (en France) nous pourrions essayer de motiver nos opérateurs préférés pour qu'ils mettent en place un processus identique.

Qu'on se le dise... A que c'est une bonne idée...

Source influencia.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!