culture mobile_le blog

22
novembre
2008
12:32

Jeux, téléréalité... La télé cherche un nouvel écran


Devant un désintérêt croissant pour la télévision, notamment chez les jeunes, jeux et programmes de téléréalité tentent de conquérir le web et les mobiles.

Les audiences sont en baisse, la téléréalité s'essouffle (l'édition 2008 de la Star Ac' devrait sonner le glas du programme)... Endemol et consorts répliquent avec des formules "innovantes" en essayant de surfer sur la vague communautaire des nouveaux médias. Une nouvelle manne pour les opérateurs?

Endemol développe avec l'opérateur Bouygues Télécom "le premier jeu TV sur le Web". "Jamais sans mon répertoire" est une sorte de "Qui veut gagner des millions?" (à la différence que les candidats ne gagnent pas des millions mais 1.000 euros maximum par émission).
La nouveauté réside surtout dans le fait que ce ne sont pas les candidats eux-mêmes qui répondent aux questions. En fonction du sujet, ils doivent choisir dans le répertoire de leur mobile le contact le plus apte à le faire.
Le programme, diffusé sur le web par Wat.tv, la plate-forme vidéo de TF1, est une publicité qui ne se cache pas. Selon l'agence Tribal DDB qui l'a imaginée, c'est un modèle de promo innovant alternatif à l'interruption publicitaire.

La première édition met d'ailleurs en compétition des candidats pas tout à fait anonymes puisque ce sont tous des blogueurs populaires, chargés d'activer le buzz.


Exclusivité Blogueurs - Le Teaser JAMAIS SANS MON REPERTOIRE
Video
Envoyé par JamaisSansMonRepertoire sur wat.tv


De son côté, FremantleMedia produit pour SFR et MTV, un jeu de téléréalité multisupports : web, télé et mobile.
Lancé le 20 novembre , Non Stop Joe va se dérouler pendant un mois, 7 jours sur 7 et 16 heures sur 24. Les internautes et mobinautes peuvent suivre les aventures de 15 candidats - tous prénommés Joe- chargés de relever des défis en direct. Ils votent pour leur Joe favori et peuvent soumettre les prochains challenges sur le site nonstopjoe.com.
Entre Jackass et Mickaël Youn, le niveau des défis révèle un esprit potache qui classe clairement le programme dans le registre de la trash TV et vise un public d'adolescents (les mêmes qui passent plus de temps sur internet que devant la télévision): Joe doit s'épiler le corps ou encore s'imbiber de crème chantilly et aller serrer la main à quinze personnes...




Les défis sont diffusés en live sur internet et sur les mobiles mais aussi sur MTV et MTV Pulse. Chaque soir, les internautes décident s'ils gardent ou changent de Joe, jusqu'à la finale du 20 décembre.

Pour un budget trois fois inférieur à celui d'un programme TV traditionnel, la production s'attend à réunir 5 millions de spectateurs. SFR compte sur cette campagne pour pousser son offre de musique en téléchargement illimité en bannière sur le site.

Un nouveau modèle économique?

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

19
novembre
2008
09:35

Mon beau sapin



Le compte à rebours a commencé... Dans un peu plus d'un mois, c'est Noël!
Les magasins ont déjà revêtu leurs vitrines de lumière et votre boîte aux lettres déborde de catalogue de jouets et de foie gras en promotion sur papier glacé. Heureusement, Noël n'est pas qu'un déchaînement commercial, c'est aussi un moment dans l'année où la solidarité s'exprime.

Mon beau sapin est un site de bande dessinée en ligne, qui permet d'offrir des cadeaux aux enfants défavorisés.

Créé par Pénélope Bagieu, alias Pénélope Jolicoeur, star blogueuse qui raconte "sa vie tout à fait fascinante" sur la toile depuis bientôt deux ans, le site présente chaque jour un nouvel illustrateur.

Juste avant Noël, toutes les visites seront comptabilisées et grâce à son partenaire Orange, Monbeausapin.org versera à la Croix-Rouge Française une somme proportionnelle au nombre de visiteurs total. Ce don sera offert à l'opération "Arbres de Noël" de la Croix Rouge, afin d'offrir des cadeaux aux enfants défavorisés.

Il n'y a rien à cliquer, rien à acheter et plein de dessinateurs à découvrir. Alors n'hésitez pas!

A lire ou relire sur les BD blogs: Le manga à l'ère numérique
le portrait d'une BD blogueuse: Princesse Capiton

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

14
novembre
2008
10:58

Exploit sportif teinté de réalité virtuelle


Philippe Fuchs, ultramarathonien de 57ans, a parcourus 8487 km (Paris-Pekin) en 161 jours, équipé de capteurs de géolocalisation et de biométrie. Il pouvait être suivi en 3D et en temps réel sur internet. Il a aussi été encouragé par 800 coureurs…virtuels.

Phillippe Fuchs_Projet Virtual + Reality Challenge
© Crédit Photo

Les internautes étaient invités à suivre sa progression ainsi que son état physique depuis le site du "Virtual + Reality Challenge". Ils avaient aussi la possibilité de participer en déplaçant virtuellement un avatar à leur effigie sur des parcours imagés. Le plus endurant des internautes à tout de même parcouru 60 km virtuels. Un mécénat de compétence récompensait ces participants en reversant 1€ par km à l’ONG Sport Sans Frontière.

Ce challenge mise en oeuvre par Dassault Système visait aussi à récolter des données scientifiques. Dix paires de basket ont été nécessaire à Phillppe Fuchs pour venir à bout de ce périple. Parmi les partenaires de cette aventure l’Institut des Sciences du Mouvement de Marseille étudiait la modélisation et la simulation du pied.
On peut déjà deviner les nombreuses applications possibles d’un modèle 3D bioréaliste du pied humain : prévention et traitement des accidents, élaboration de prothèses et amélioration des performances.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!