culture mobile_le blog

23
avril
2008
20:33

L’environnement extérieur comme terrain de jeu

« Vas jouer dehors plûtot ! » Tous les adeptes des jeux vidéo ont cette phrase gravée dans leurs mémoires. Passer trop de temps devant un écran fait rugir les mamans. Muni de votre téléphone portable, l’expérience vidéoludique peut désormais se jouer sous le soleil.

Conçu avec la technologie Androïd, « Wifi Army » propose une nouvelle pratique interactive à base de réalité augmentée. Le joueur se lance dans une chasse à l’homme semi-virtuelle, il évolue dans son environnement de tous les jours tout en répondant aux règles du jeu dictées par son téléphone portable (qui l’intègre comme personnage du jeu grâce au GPS). La vidéo devrait éclaircir vos dernières zones d’ombres.

"Wifi Army" - w2pi - 1'57



Ce jeu peut être considéré comme un MMTRG (Mobile Multiplayer Trans-Reality Games), vous pouvez retrouvez d’autres jeux de ce type sur ce site.
Voilà comment prendre l’air tout en se divertissant avec la technologie. Mais prenez garde, le mobile ne détecte pas encore les véhicules ; donc vous savez ce qu’il vous reste à faire en traversant la route…

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

16
avril
2008
15:54

Une Nation sous camera de surveillance

Londres est l’une des capitales les plus riches en caméras de surveillance. L’artiste anglais Banksy, connu pour ces graffitis subversifs, a récidivé sur le sujet mi-avril, peignant sa plus imposante création à quelques mètres de l’une de ces caméras.

En moyenne, un Londonien est filmé 300 fois par jour. De quoi avoir envie de communiquer sur cette question délicate, aux connotations quelque peu "Orwelliennes".


Auteur de la photo : ogglog.

Les CCTV (Close Circuit Television) sont ces caméras de surveillance qui pullulent dans toutes les capitales. Près de l'une d'entre elles, Banksy interroge les passants sur cette idée, en train de se concrétiser, d'une société filmée en permanence.

Des collectifs se créent par ailleurs pour défendre les droits à la liberté individuelle, à l’instar de Big Brother France, qui décerne chaque année les PRIX ORWELL (en référence au livre d’anticipation "1984") pour identifier et dénoncer les acteurs de la surveillance de la population. Etats, entreprises, localités : découvrez-en le dernier palmarès.


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

11
avril
2008
14:18

Trois instruments de musique qui se jouent du numérique

Les concerts de musiques électroniques ont un défaut, que l'on pourrait résumer par une question : quel est l'intérêt de voir sur scène un homme tapoter sur le clavier de son laptop ? Certes, l'ordinateur permet parfois des projections d'images au rythme de la musique. Mais la clef ne serait-elle pas d'imaginer de "vrais" outils de spectacle numérique ? Illustration par trois nouveaux instruments.

Ils sont « design », font de la lumière, et leurs résonances électroniques nous transportent dans des ambiances futuristes. Reste à tester ces nouveaux instruments pour savoir si l’ergonomie, enjeu majeur de ces nouvelles technologies, laisse part à une approche intuitive ou réclame de nombreuses heures de pratique avant de produire sons voire images.

Le Tenori-on est la dernière création de Toshio Iwai, artiste japonais dont les installations plongent les spectateurs dans une œuvre basée sur l’interaction entre le visuel et le son. Il est aussi l'auteur du jeu DS "Electroplankton". Une soirée de lancement s’est déroulée cette semaine à Paris à la Maison de la Villette (après New York et Montréal); l’instrument y était présenté avec des performances de Robert Lippok (To Rococo Rot), Pole et Suthek, dans un style électro sophistiqué.

"Tenori-on" - Toshio Iwai - 2'54



D'autres artistes expérimentent ces instruments venus d’ailleurs, à l'instar de de Björk qui en a intégré « Reactable » dans sa composition scénique (un petit exemple ici). Cet « instrument » comprend une table translucide, une caméra et un projecteur se trouvant sous la table. Sur celle-ci, des artefacts sont à déplacer pour générer des sonorités synthétiques. Démonstration !

"Reactable" - Music Technology Group - 3'32



Cette dernière expérience musicale tient plus de l’installation que de l’instument. Cependant la prise en main semble plus intuitive. Petit démo de son créateur Golan Levin.

"Scrapple Installation" - Golan Levin - 1'14



A l’heure où la distribution de musique est en pleine ébullition (Myspace qui signe avec des majors, la création indépendante qui s’organise ,...), les expérimentations fleurissent de toutes parts. Car, sur ce qu'on appelle le marché de la musique, tous s'accordent sur un point : le salut viendra de la scène, de ces spectacles complets que conçoivent désormais des artistes classiques mais aussi des hommes de multimédia comme Monolake qui a ravi le Centre Pompidou début avril.
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

9
avril
2008
11:47

Un mobile vaut mieux que deux tu l’auras

Appareil photo, caméra, agenda, console de jeux, dictaphone, TV, coach sportif, etc… Le téléphone mobile intègre aujourd’hui de plus en plus de fonctions, plus disparates les unes que les autres. Ce "tout en un" est-il vraiment l'appareil du futur ?

A-t-on besoin en permanence de toutes les possibilités qu'offre ce type d'appareil ? Modu Mobile pense que non et propose aux usagers un mobile modulable [ voir l'intro de leur site ]. Libre à vous d’emporter les éléments dont vous aurez l'utilité en fonction de l’environnement et du lieu où vous vous trouverez. Mais sait-on toujours ou nous emporte le vent ?

A la terrasse d'un café, par exemple...Cette vidéo d’un prototype de chez Nokia dénommé « Morph » propose une vision de l’objet communicant personnel. Nous en parlions déjà sur Culture Mobile dans un petit article. Voilà en plus un aperçu de l’artefact dans une démo qui sent bon les croissants et le dimanche matin :)

"Morph" - Nokia - 5'53



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

4
avril
2008
17:00

Tout va trop vite ?

Vous marchez dans la rue. Mal réveillé, vous êtes encore plongé dans vos songes. Vous relevez la tête, les gens autour de vous paraissent inertes. Vous vous frottez les yeux, vous regardez aux alentours : 10, 20, 30 personnes sont immobiles. Est-ce une hallucination ? Heureusement, d’autres personnes ne se sont pas statufiées : certains de ces "survivants" sont bouche bée, d’autres sourient ou passent sans rien apercevoir… Que se passe-t-il donc ?

"Frozen Grand Central" - Improv Everywhere - 2'15



Le collectif Improveverywhere parcourt les capitales (New York, Londres, Paris,...) pour accomplir ces happenings, surnommés "Freezing". Le principe est de rassembler plusieurs centaines de personne pour faire une action commune : ici, se rendre immobile pendant quelques minutes. Au travers de cette performance, il s'agit bien entendu de faire passer un message. "Le monde va trop vite", la société de consommation s'emballe dans une effervescence effrénée. Il est temps de s'interroger sur cette notion de flux incontrôlé. Prendre du recul, se figer un instant pour y réfléchir. Avec tout de même un paradoxe : pour se retrouver lors de ce genres de happening, les artistes d'une heure se donnent le plus souvent rendez-vous... via SMS, donc grâce au téléphone mobile !

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

3
avril
2008
12:47

La bande dessinée se transforme pour mieux répondre aux enjeux du numérique

Les éditeurs BD adaptent dorénavant leur version papier pour les nouveaux marchés du Net et de la mobilité comme on a pu le lire dans le dossier sur le manga à l'ère du numérique du site Culture Mobile. Une autre piste nous est proposée, du coté de la BD cette fois.

Une récente initiative des Humanoïdes Associés nous fait découvrir un nouveau format : la « VIDEO BD ». Les 3 premiers tomes de la série "Megalex" sont disponibles sur leur site internet . Il s’agit en fait d’un montage des planches BD accompagné d’un doublage des voix et d’une bande son ; le tout est téléchargeable aux formats iPpod, iPhone et Windows Mobile. Qu'en pensez-vous ?

"Megalex" - Humanoïdes Associées - 4'22



Ne pensez-vous pas que l'innovation se situera plutôt dans l'interactivité et que de nouvelles formes de récit pourront ainsi prendre vie ?
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

2
avril
2008
12:30

Obi-Wan Kenoby dans votre salon

La technologie holographique permet d’afficher une forme tridimensionnelle dans un espace autre que numérique. Un déphasage qui ouvrira sûrement de nouvelles portes à notre perception.

hologramme

Une image 3D « comme suspendue dans l’air », c’est ce que propose IO Technology et son Heliodisplay. Sa projection est particulière car elle réagit lorsque l'on passe sa main sur le faisceau. Vous pouvez dès à présent acquérir ce projecteur futuriste, mais il vous en coûtera 22,000$… Commencez donc par la vidéo :-)



Cette autre technologie repose sur une plaque tournante modulable, éclairée pour afficher des informations tridimensionnelles. Les concepteurs ont reçu le prix de la "meilleure technologie émergente" au festival Siggraph 2007. Pour la voir, allez donc faire un tour au salon Laval Virtuel le 4 avril 2008, où elle sera présentée lors des conférences internationales sur la réalité virtuelle.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

27
mars
2008
10:39

Le tactile à portée de main

Lorsque l'on parle de nouvelles interfaces tactiles, les premières images qui viennent à l’esprit sont celles de Minority Report, vues dans le film d’anticipation de Steven Spielberg. Il se pourrait bien que l’ingénieur Jeff Han nous offre cette possibilité dans quelques années.



L’an dernier Jeff Han, chercheur au sein du Courant Institute of Mathematical Sciences de l’Université de New York, a exposé ses travaux. On y découvre un écran tactile offrant d'innombrables fonctionnalités bluffantes. Vos doigts remplacent le curseur de votre souris, si bien que vous avez l'impression de palper les éléments graphiques. Il sera nécessaire d'appréhender cette nouvelle ergonomie avant de pouvoir en libérer tout le potentiel créatif. La vidéo qui suit vous montre quelques possibilités d’une telle avancée technologique.


"Multi-Touch Interaction Experiments" - Jefferson Y.Han - 3'30



Après une telle démonstration, et connaissant le succès actuel d’appareils à écran tactile tels la Nintendo DS et le iPhone, on se dit que notre très chère souris, inventée en 1963 par Douglas Engelbart, risque d’être bientôt à la retraite.
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

10
mars
2008
10:08

Un avenir vert pour les nouvelles technologies?

Lire un quotidien sur le web consomme autant d'énergie que de faire une lessive.

Un personnage virtuel sur Second Life utilise autant d'électricité qu'un humain réel au Brésil.

Ces équivalences, mises à jour par l'institut de recherche berlinois IZT, font réfléchir à notre consommation toujours plus exponentielle d'internet. Bien sûr, il ne s'agit pas de prendre en compte uniquement la dépense en électricité de nos ordinateurs personnels.
Les serveurs informatiques qui permettent chaque jour de livrer les millions de résultats des recherche Google, de faire vivre le monde virtuel de Second Life, en somme d'alimenter toutes les activités des internautes sont rassemblés dans des "fermes informatiques" grandes comme plusieurs terrains de football. Toujours selon cette étude, les plus grandes d'entre elles brûleraient l'équivalent de la production de 14 centrales électriques.



Pour contrer cette boulimie énergétique, les géants de l'informatique cherchent des parades écologiques.
A l'occasion du CeBIT (le salon des technologies de l'information et de la bureautique) qui s'est tenu le week-end dernier à Hanovre sous le signe cette année de l'écologie , les grands acteurs du secteur ont présenté leurs prototypes de "technologie verte".

Microsoft vient d'annoncer un partenariat avec le producteur d'énergie allemand Yellow Strom pour lancer des compteurs d'énergie logiciels.
IBM présente un spécimen d'ordinateur équipé d'un circuit de refroidissement, sur le même principe que celui des centrales électriques, qui permet d'utiliser la chaleur récupérée sous forme de chauffage.
De son côte, Google mène des projets pour mieux utiliser les énergies renouvelables, l’énergie solaire notamment...

Une prise de conscience nécessaire car l'industrie a encore du chemin à faire. Lors du CeBIT, Greenpeace a épinglé les produits high tech soi-disant "verts". Seuls 3 produits sur les 37 proposés décrochent une note au-dessus de la moyenne.
Si l'avenir des nouvelles technologies s'annonce rose (du moins économiquement), on espère qu'il vire rapidement au vert pour préserver notre environnement.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

26
février
2008
18:03

Télé, internet, mobile : la guerre des médias n'aura pas lieu

Presse, télévision, internet, mobile... A l'heure de la convergence, les utilisateurs délaissent-ils les médias "historiques" du XXe siècle au profit des nouvelles technologies?



Aujourd'hui on croise de plus en plus de personnes (notamment parmi les jeunes générations) qui passent plus de temps sur leur ordinateur que devant la télé (voire qui se débarrassent définitivement de leur petite lucarne). Ces super-connectés n'achètent plus le journal mais le lisent en ligne, écoutent des podcast sur leur ipod et téléchargent de la musique sur leur mobile. Ces nouveaux modes de consommation des médias révèlent une tendance qui commence à se confirmer en chiffres.
Alors que la presse est en crise, l'industrie musicale se cherche un nouveau modèle économique et les audiences des grandes chaînes de télé, même celle de l'"indétrônable" TF1, déclinent depuis le dernier trimestre.

Dans le même temps, avec 750 millions d'utilisateurs dans le monde, passant en moyenne 11h20 par semaine en ligne (pour un internaute européen en 2006 - Source : EIAA), internet devient incontestablement un média de masse.
En ce qui concerne le téléphone mobile, on compte 3,25 milliards d'usagers à la fin 2007, ce qui en fait un des objets personnels les plus possédés au monde. Dans de nombreux pays développés, le nombre des utilisateurs du mobile dépasse même celui de la télévision, de la radio et de l'Internet, et sa durée d'usage est en constante progression (de 119 mn par mois par utilisateur européen en 2002 à 153 mn début 2007).

Et c'est encore plus flagrant si l'on observe, le "nerf de la guerre": les recettes publicitaires. Aujourd'hui le marché mondial de la publicité "médias" affiche une croissance de 5.2% en 2007 (selon l'IDATE), pour s'établir à 450 Milliards USD. La presse et la télévision dominent largement ce marché, concentrant plus des trois-quarts des investissements publicitaires totaux. Mais selon la même source, les investissements publicitaires sur Internet devraient croître de 76% au niveau mondial entre 2006 et 2009, alors qu'ils ne devraient progresser que de 16% en télévision et de 9,5% en presse. Dès 2009, Internet devrait devenir le troisième support média derrière la presse et la télévision.

Pour le moment, l'investissement dans le mobile est encore à la traîne. Il représente aujourd'hui moins de 1% des dépenses publicitaires des annonceurs, et ce malgré une progression de 75% entre 2006 et 2007. Mais c'est sans compter le décollage de l'internet mobile qui pourrait généraliser les usages dans les prochaines années et attirer alors en toute logique les annonceurs.

La balance semble avoir déjà irrémédiablement basculé en faveur des nouveaux médias...
On a même vu récemment Orange concurrencer Canal plus dans l'enchère des droits de diffusion de la Ligue 1 de football.
Pourtant, ce n'est pas vraiment une guerre qui s'annonce mais plutôt une évolution technologique, une "révolution numérique" comme certains aiment à la nommer...

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!