culture mobile_le blog

29
janvier
2008
12:18

Dans la série : «Mon mobile en fait toujours plus… "

Stocker en cas d’urgence les coordonnées des personnes à contacter…

Désormais la plupart des individus (ados et pré-ados compris) ont toujours un telephone portable sur eux. Cependant, les ambulanciers, pompiers et autres sauveurs de vie que l’on appelle dans les pires situations ne savent jamais qui contacter dans ces listes de contacts. Les ambulanciers ont donc lancé l'idée que chacun d'entre nous rentre dans son répertoire, la personne à contacter en cas d'urgence sous le même pseudonyme.

Le pseudonyme international connu est « ICE » (=In Case of Emergency).

C'est sous ce nom qu'il faut entrer le numéro de la personne à contacter, utilisable par les ambulanciers, la police, les pompiers ou les premiers secours. Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser ICE1, ICE2, ICE3, etc. Facile à faire, ne coûte rien et surtout peut apporter beaucoup.

Alors ? Vous le rentrez quand votre ICE dans vos contacts ?

Et si vous croyez en l'utilité de cette convention, faites passer le message afin que cela rentre dans les moeurs.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

22
janvier
2008
13:59

L'internet mobile décollera-t-il en 2008?

On en parle depuis longtemps... Les applications se multiplient, les acteurs du marché spéculent... Pourtant l'usage de l'internet mobile peine à se vulgariser dans la population française.
Selon une étude du Crédoc pour le compte de l'Arcep (Autorité de régulation des télécoms et des postes) et du CGTI (Conseil général des technologies de l'information), en juin 2007, seulement 7% des abonnés mobiles se servaient de leur téléphone pour consulter Internet.
«Mais il devrait se passer quelque chose dans les mois à venir. L'Internet mobile est la prochaine grande révolution» , observe Pascal Faure, vice-président du CGTI dans le Figaro.
L'étude révèle en effet que 54% des 12-17 ans écoutent de la musique sur leur téléphone mobile et 27% regardent dessus des clips ou de la vidéo. L'avenir de l'internet mobile se situe résolument entre les mains des jeunes utilisateurs.
Il est vrai que les succès récents de l'iphone commercialisé par Orange (70 000 exemplaires vendus en un mois) et des forfaits internet mobile "illimythics" de SFR (250 000 écoulés en deux mois) laissent présager un décollage de cet usage dans les mois à venir. A suivre...


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

11
janvier
2008
10:01

Le téléphone mobile oeuvre pour la cause des aveugles...

Comment transformer un simple geste d'inattention en bonne action ?

L'agence belge Duval Guillaume vient de trouver une astuce simple et efficace.

Nous avons tous au moins une fois oublié de verrouiller notre clavier de mobile et appeler par inadvertance le premier contact de notre liste, toujours le mëme, généralement, celui dont le nom ou le prénom commence par un A. Ainsi, l'agence Guillaume Duval, pour le compte de la Ligue Braille de Belgique vient d'avoir une idée ingénieuse. Désormais, fini de déranger Alain ou tout autre nom commençant par la lettre A...

A chaque oubli de blocage de clavier, le «A blind call» sera le premier numéro à être composé accidentellement.

Le principe est simple mais hélas n'est valable que pour l'instant en Belgique : enregistrez-le «A blind call» en tête de liste de votre répertoire mobile ainsi que le numéro (070 22 22 30 pour les abonnés belges). Une fois le numéro ajouté à ses contacts, chaque appel involontaire coutera 0.75 Euro au propriétaire du téléphone pmobile, au profit de la ligue Braille.

Cette campagne intelligente réalisée en partenariat avec Mobistar et the RingRing company transforme les accidents d'appels en accidents de donations au profit de cette association pour non-voyants.

Les deux opérateurs belges reversent intégralement les gains engrangés par ces coups de téléphone involontaires à la Ligue. La campagne compte aussi sur l'effet du buzz pour propager l'idée, puisqu'il est conseillé de persuader les amis des amis de mon ami rencontrés sur Facebook, My Space ou les amis de longue date, d'enregistrer le numéro dans leur répertoire. Les fonds récoltés serviront à mettre en place de nouveaux services pour les personnes faisant appel à l'association. L'opération «A blind call» sera valable jusqu'au 31/12/08.

Alors si tout les Ahmed, Athanagor ou Agatha de Belgique n'en peuvent plus d'être sollicités pour des clous, qu'ils fassent passer le message...

Et nous (en France) nous pourrions essayer de motiver nos opérateurs préférés pour qu'ils mettent en place un processus identique.

Qu'on se le dise... A que c'est une bonne idée...

Source influencia.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

27
décembre
2007
14:16

Des SMS en plein vol!


Après l'internet haut débit dans le TGV et sur certaines lignes aériennes aux Etats-Unis (dont nous avons déjà parlé sur ce blog), Air France autorise l'usage des téléphones mobiles à bord de ses appareils.

Mobile On Air, c'est le nom de l'offre qui est en phase de test depuis une semaine dans les Airbus A 318 desservant l'Europe. Les passagers peuvent envoyer et recevoir des SMS, des MMS et des emails sur les téléphones mobiles disposant d'un accès Internet... à partir de 3000 mètres d'altitude!

Ce système de téléphonie embarquée ne perturbe pas les instruments de navigation de l'avion car les mobiles se connectent à un relais miniature installé à bord de l’appareil en émettant un signal de faible puissance. Un modem permet le renvoi des communications vers un satellite qui les transmet à une station au sol. Les messages sont ensuite dirigés vers le réseau téléphonique habituel du passager.

Les échanges de données sont facturés par l’opérateur du client à des tarifs comparables à ceux du roaming.
Pour le moment, le service ne concerne que les messages écrits même si la technologie permet déjà de passer des appels. Air France reste prudent sur cet usage qui pourrait pertuber la quiétude des vols et transformer l'avion en hall de gare !


Air France Mobile OnAir
envoyé par giiks
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

17
décembre
2007
15:27

Happy Birthday le blog!

Selon le Wall Street Journal, les premiers blogs ont vu le jour aux Etats-Unis il y a 10 ans.
Un certain Jorn Barger en serait le pionnier avec Robot Wisdom, un blog toujours actif aujourd'hui. Le 17 décembre 1997, il aurait employé pour la première fois le mot weblog (qui deviendra par simplification le blog) pour qualifier la page personnelle, sur laquelle il publiait (et publie encore) les liens de son surf quotidien sur la toile.
L'Oxford English Dictionary, référence des dictionnaires de langue anglaise, considère cette annonce comme l'acte de naissance du weblog ou blog.


Aujourd'hui, la blogosphère dénombrerait 100 millions de blogueurs selon l'observatoire Technorati. Une nébuleuse qui prend chaque jour de nouvelles formes : photoblog, moblog, splog, blook...
Tout porte à croire qu'elle n'a pas fini d'évoluer et de s'étendre... et son vocabulaire aussi!

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

9
novembre
2007
17:33

A quand la télé mobile du futur ?

C'est pour demain! enfin presque...
Déjà lancée au Japon, en Corée, en Italie, en Allemagne et en Finlande, la télévision mobile personnelle (TMP) est très attendue en France.
Le CSA a lancé hier son appel à candidatures officiel auprès des chaînes qui souhaitent obtenir des fréquences pour diffuser sur les téléphones mobiles. Trois canaux ont déjà été préemptés par l'Etat pour des chaînes publiques (France 2, Arte et une troisième dont on ignore encore l’identité) Restent donc 13 fréquences à attribuer à des programmes généralistes ou thématiques.
Le CSA clôt les inscriptions le 15 mars 2008 et rendra son avis en juin. Avant d’être vraiment au point début 2009, les premiers tests sur les téléphones mobiles commenceront au cours de l'année 2008. En espérant qu'ils soient prêts pour les JO de Pékin, ce qui offrirait une opportunité de lancement idéale...

Bien sûr, la télévision mobile existe déjà en 3G et Edge mais elle fonctionne en mode "unicast", en établissant des liaisons "point-à-point", c'est à dire une communication unique entre un émetteur et un récepteur.
La télé mobile personnelle, celle de demain, évoluera vers le mode ’’broadcast’’, un mode de diffusion de masse inspiré des techniques utilisées pour la télévision classique par voie terrestre ou par satellite.



Une question reste en suspend : combien cela va coûter à l'utilisateur?

Pour en savoir plus, rendez vous sur le Forum de la Télévision Mobile Personnelle.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

31
octobre
2007
11:38

Quel lien entre une grenouille transparente et du béton translucide ? 4/8

Ou : La transparence comme nouvelle utopie sociale, génétique et technologique en 8 épisodes
4ème épisode : La transparence biologique (la peau)


De gauche à droite :
- Une grenouille translucide, modifiée génétiquement par des chercheurs japonais (Institut de biologie des amphibiens de l'Université d'Hiroshima – Ouest), cliché AFP
- un baiser vu par un rayon X
- la cuirasse invisible de la DARPA (USA)
- les célèbres Blue Men

La transparence est aussi (et toujours?) un leurre. Elle peut être utilisée pour déjouer les principes d'invisibilité de nos pauvres (et opaques) corps humains: cela est le cas des recherches concernant les vêtements qui nous rendent "invisibles", ou qui simulent une transparence.
Dans ce domaine, fantasmes et réalité se côtoient. Pas exemple, le blog de Wired informe que la DARPA, agence de recherche du Pentagone, prétend vouloir créer une armure visible par les amis, mais invisible (transparente) pour les ennemis. De plus, elle laisserait passer les balles tirées par les amis et serait impénétrable pour les balles ennemies (sans compter qu'elle aurait la faculté de se réparer seule!).
Ce qui est intéressant dans cet exemple, ce n'est pas tant que cette armure existe réellement mais qu'on puisse l'imaginer comme instrument réel, correspondant à des attentes militaires. La transparence dépasse l'art ancien du camouflage en utilisant des "méta-matériaux" aux propriétés étonnantes : la transparence n'est plus seulement une disparition du champ visuel, elle rend plastique la matérialité même des corps (un balle passerait à travers).

La transparence des corps (fictives ou réelles, simulées ou effective) est aussi une constante dans la recherche médicale, mais de manière différente. C'est le cas, depuis bien longtemps, des différents types d'imagerie médicale (du rayon X à l'IRM). Mais c'est le cas aussi de recherches génétiques qui, par exemple, rendent la peau d'une grenouille véritablement translucide, de telle manière qu'il ne sera plus obligatoire de disséquer une grenouille de laboratoire puisqu'on peut voir à travers sa peau (sans l'ouvrir) ses organes internes.
Toutes ces recherches, militaires ou médicales, s'emploient donc à transformer l'opacité traditionnelle des corps biologiques pour les rendre transparents de 1000 manières différentes. La créativité n'a aucune limite…

Autre exemple : des chercheurs japonais sont sur le point de créer un type de grenouille qui s'illuminerait (au sens propre) si elle développait un cancer. Les corps deviennent donc des interfaces. La transparence n'est donc plus seulement visuelle mais symbolique.
Imaginez les innovations transposées sur les corps humains : vous êtes porteur de virus ? Vous illuminerez en rouge ou en vert! Et si les Blue Men étaient une préfiguration de notre avenir bioluminescent ?

(NB : ceci dit, les innombrables sortes de reconnaissances existantes dans notre société n'ont pas attendu ces marqueurs high-tech pour identifier les spécificités médicales, sociales, culturelles, sexuelles, etc.).

Relire le 1er épisode: un moi "transparent" (le vide)
le 2ème:une société transparente (angles morts)
le 3ème: L'esthétique transparente (la surface)

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

25
octobre
2007
13:24

Quel lien entre une grenouille transparente et du béton translucide ? 3/8

Ou : La transparence comme nouvelle utopie sociale, génétique et technologique en 8 épisodes

3ème épisode : L'esthétique transparente (la surface)


A gauche: Sony Transparent TV
A droite : Ambassade des Pays-Bas à Berlin de Rem Koolhaas, Photo de Phil Meech

Le principe de transparence affecte aussi les matériaux et les objets qui nous entourent. Depuis plusieurs années (voire des décennies) le design nous propose en effet une panoplie d'objets, de meubles ou d'ustensiles plus ou moins transparents : des enceintes, des chaises, des ordinateurs, des téléphones mobiles, des escaliers, etc. Le plus souvent, ces dispositifs divers ne sont pas totalement transparents (sinon ils seraient invisibles) mais seulement une partie de leurs éléments le sont, et souvent pour montrer (ou exhiber) ce qu'on s'employait à cacher autrefois : un moteur, un disque dur, des rouages, etc.

Par exemple, un flipper dont l'armature et la coque sont transparents révèle une nouvelle machine, la machine-flipper devient un objet d'art constructiviste qui fait penser aux démarches avant-gardistes du XXème siècle! A contrario, un approche design plus sage (et moins kitsch) va générer une esthétique polie et discrète : les plastiques ou les verres transparents sont alors utilisés pour donner une certaine forme de légèreté à des objets traditionnellement opaques : un téléviseur, des enceintes, une table, etc. On pourrait ainsi faire une typologie des différentes transparences dans le design.

L'architecture joue aussi depuis longtemps avec différentes sortes de matériaux transparents. Je pense notamment à Mies van der Rohe et à ses descendants qui intègrent dans leur architecture une mise en visibilité externe des volumes internes et donc de leurs habitants, c'est le cas par exemple pour la toute récente Ambassade des Pays-Bas à Berlin. Récemment un nouveau type de béton, incorporant des fibres de verre, rend translucide les murs les plus épais. Imaginez votre maison ou votre appartement totalement translucide… Inversement, certaines surfaces de verre peuvent être opacifiées en faisant passer un courant électrique. La vitre, par polarisation, passe d'un état transparent à un état translucide en appuyant sur un simple bouton!

Les matériaux proposent donc de plus en plus de jeux avec les différents degrés de transparence, mais la démarche créative du designer ou de l'architecte va également souvent dans ce sens : modifier notre rapport à l'espace traditionnellement cloisonné en nous donnant à voir ce qui était caché. Ce n'est pas un hasard si la recherche expérimentale de nouveaux matériaux s'intéresse de près à la transparence ou à la translucidité, elle correspond à une tendance de fond à la fois sociale et culturelle.

Il y a au moins deux grandes fonctions de la transparence : une est de dévoiler (par exemple rendre transparent une cloison pour dévoiler un espace caché), une autre est de dissimuler (la transparence faisant disparaître de la vue, plus ou moins fortement, un volume ou un plan quelconque). Un jeu infini s'instaure entre ces deux grandes fonctions et alimentent l'architecture et le design contemporains.


A gauche: Ce flipper transparent est une adaptation d’un modèle “Surd Champ”(1976), réalisée par Michael Schiess www.ujuju.com
Au centre : une manette de jeu translucide.
A droite : du béton translucide de la marque Litracon

Relire le 1er épisode: un moi "transparent" (le vide)

le 2ème: une société transparente (angles morts)

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

18
octobre
2007
16:32

Quel lien entre une grenouille transparente et du béton translucide ? 2/8

La transparence comme nouvelle utopie sociale, génétique et technologique en 8 épisodes

2ème épisode : une société transparente (angles morts)


A gauche : Un "bracelet électronique" A droite : une carte des sites de détentions secrets de la CIA

Mais cette transparence généralisée produit aussi l'effet inverse, son double : de nouvelles manières de se cacher apparaissent, de nouvelles tactiques de dissimulation émergent pour contrebalancer la dictature d'un panoptisme généralisé!
Les angles morts et les zones aveugles se multiplient autant que les surexpositions éblouissent : par exemple les prisonniers eux-mêmes deviennent visibles dans la cité avec leurs bracelets électroniques (ils ne sont plus cachés derrière les murs des prisons), mais dans le même temps de nouveaux types de prisons mobiles et invisibles (illégales et secrètes) retirent de la scène visible des prisonniers soupçonnés de terrorisme (exemple des prisonniers détenus illégalement par les américains dans des caravanes itinérantes dans l'est européen). D'un côté la transparence absolue, de l'autre l'ombre de plus en plus marquée ! Dans les deux cas : société de contrôle…

Relire le premier épisode : un moi "transparent" (le vide)

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

12
octobre
2007
17:00

"Téléportation", Paris Nuit Blanche 2007 : retours d'expériences...

"Téléportation" est un projet d'artélab, laboratoire artistique d’expériences pluridisciplinaires. Lors de la Nuit Blanche à Paris ce sont 19 cabines téléphoniques qui ont été investies chacune par une installation ou une performance sur un parcours entre Saint-Eustache et le Centre Pompidou.
Culture Mobile était là pour vivre avec le public toutes ces expériences riches de sensations...

Notre best-of du parcours "Téléportation",
Paris Nuit Blanche 6-7 octobre 2007 :

Vidéo : 3min.

Les photos des cabines :
Voir notre galerie photo de "Téléportation"

Pour en savoir plus sur ce projet et ces 19 cabines, voir les autres reportages vidéos et photos ainsi que les commentaires :
Voir ce billet et les précédents


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!