culture mobile_le blog

6
août
2010
12:21

Et la pensée devient télécommande

Contrôler un avatar, envoyer des textos, jouer au flipper... toutes ces actions ont un point commun, elle peuvent être engendrées par un humain, uniquement par la pensée. Les dispositifs capables de cette prouesse sont les interfaces Cerveau/Ordinateur (BCI ou Brain Computer Interfaces). Elles permettent à son utilisateur d’envoyer des commandes à un ordinateur ou à une machine directement à partir de son activité cérébrale [vidéo explicative]. Ce mécanisme surprenant révèle un peu plus la troisième lois de d'écrivain de science-fiction Arthur C. Clarke "Toute technologie suffisamment avancées s'apparente à de la magie".

«Quand le cerveau prend une décision, que ce soit un ordre vers un muscle, ou un choix sur un menu de restaurant, cela se traduit par des échanges électriques entre neurones. Grâce à des capteurs électro-encéphalographiques sur le cuir chevelu, les scientifiques parviennent à enregistrer ces impulsions, puis à les transformer en instructions exécutables par des machines.» nous explique l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) créateur du logiciel open source OpenViBE, destiné à ce genre d'exécution.

Le tout est de savoir si cet artefact peut être démocratisé et simplifié au point de devenir un objet commun. Les usages sont pour l'heure destinés à la médecine et à l'industrie militaire. Les neurobiologistes savent en effet que le cerveau se reconfigure tout seul lorsqu'il est endommagé. Un patient atteint de traumatismes pourrait grâce à cette nouvelle interface visualiser son activité cérébrale et tenter d'aider à la reconfiguration de ses neurones. Dans le domaine militaire, l'armée américaine a également débloqué un fonds de 4 millions de dollars à l'Université d'Irvine (Californie) afin de développer un système qui permettra aux soldats américains de communiquer entre eux en s'envoyant des ondes cérébrales, de la télépathie en quelque sorte. Contrairement à Emotiv, les solutions Neurosky et OpenVIBE en libres distributions pourraient participer à la prolifération de ce nouveau support interactif. Voici quelques exemples d'applications :

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

Des microbes ? Il y a des microbes sur mon mobile ?

C'est une facette de l'éthique du mobile à laquelle personne n'avait pensé jusqu'ici : la nécessité de nettoyer, de temps à autre, son téléphone mobile avec une lingette désinfectante. Selon une étude de l'Université de Manchester, notre cher terminal personnel contiendrait en effet cinq cent fois plus de bactéries qu'un siège de toilettes ! Vous avez bien lu : cinq cent fois ! Ce sont les chercheurs à l'origine de cette information qui l'affirment : « Le mobile, manipulé par des mains pas toujours propres, comporte d'avantage de bactéries de peau que n'importe quel objet, à cause de la chaleur générée par le téléphone, parfaite pour leur développement. Ces bactéries sont gardées bien au chaud dans nos sacs et nos poches. » Bonjour Escherichia Coli, salmonelles, streptocoques et autres staphylocoques dorés de tous poils ! Y a-t-il de quoi s'inquiéter ? Dans les hôpitaux, les mobiles pourraient être vecteurs ...

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

3
août
2010
20:49

« Straddling bus », le transport en commun hybride

bus-futur-chine

L'abribus du futur attendait patiemment son prétendant, le voici, il s'agit du « stradding bus », il est chinois et mesure six mètres sur cinq. La démonstration de son potentiel s'est tenue à l'exposition universelle en mai dernier. Son originalité est de surplomber la circulation automobile tout en empruntant la même voie. Entre tramway et espace flottant, ce bus trouvera-t-il sa place dans les nouvelles agglomérations? Peut être, au vue de la faible consommation énergétique qu'il nécessiterait.

Dans cette simulation, la compagnie « Shenzhen Hashi Future Parking Equipment » expose le bus dans un flux d'automobiles "intelligentes" ; où tous les véhicules communiqueraient de façon autonome. Selon les estimations, ce bus d'un nouveau genre serait très économe en énergie : 860 tonnes de carburant pourrait être économisées par an, réduisant de 2,640 tonnes les émissions de carbones. Ses performances avoisineraient les 60 km/h, pour un transport de 1300 passagers, sur deux niveaux, dans un seul bus ! Le district de Mentougou, à l’ouest de Pekin, a déjà commandé 186 km de lignes pour l'année prochaine.

via Suchablog
Source : ChinaHush

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

30
juillet
2010
17:30

Faune, flore et technologies

L'entreprise BP a récemment fait les frais de contrepublicités lancées suite à son désastre écologique. Sketches, détournements de logo, faux compte Twitter, les communicants engagés dans la préservation de l'environnement s'en sont donnés à coeur joie. Le réseau internet est le support idéal pour relayer rapidement et efficacement ce type de missive. Plus passivement, d'autres projets collaboratifs portent eux aussi l'empreinte de la nature : encyclopédie collaborative pour répertorier les espèces, géolocalisation d'oiseaux, application mobile embarquée...les idées foisonnent.

Par exemple, pour reconnaître une espèce végétale il sera un jour possible de la prendre en photos pour voir s'inscrire son nom sur son mobile. C'est en tout cas ce qu'espère Sean White et le Smithsonian Institute qui ont présenté ce prototype durant l'ARE2010.


via RWW, La réalité augmentée peut-elle sauver la planète ? FR

Pour proposer ce type d'application, il faudra construire des bases de données regroupant toutes les espèces existantes. Projet pléthorique débuté par l'encyclopédie participative EOL qui référence et localise faune et flore. La participation de chacun affinera l'observation, aidant ensuite les scientifiques pour leurs analyses. A l'image du site Eyeproject ,du Collège Universitaire et Impérial de Newcastle, dont le but est de rassembler des clichés d'oiseaux par date et par lieux pour surveiller et protéger les faunes locales.

Eol encyclopédie


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

29
juillet
2010
09:37

Street Slide, nouvelle orientation dans la cartographie 3D

Ça se passe dans votre ville sous vos yeux, sur vos écrans. Google et Microsoft se disputent leurs quartiers. Telle une guerre des gangs, les deux barons du net veulent posséder la ville...et surtout sa représentation numérique. On pensait Street View de Google tout puissant, maintenant il faudra compter sur Microsoft et son Bing Maps qui tente l'innovation pour la démarque. Avec Street Slide, Microsoft rappelle que la bataille n'est pas gagnée d'avance.

Nouvelle option de navigation sur les cartes 3D immersives des routes et chemins. Il s'agit de simplifier les déplacements, souvent laborieux, dans cet espace 3D simulé. L'idée est d'aplatir le décors sous formes de bandes, pour mieux voir l'étendue d'une rue et peut être, mieux mémoriser sa structure le jour où l'on s'y rendra. En comparaison avec le sillonnage d'une ville en automobile, le nouvel affichage revient à observer la rue non plus à la place d'un conducteur, mais à la place du passager qui observe la rue latéralement. Le tout permet un déplacement sur la carte bien plus ergonomique , et pratique si l'on ajoute des métadonnées comme les logos de magasin, leurs horaires, leurs promos...

HistoryPin propose de surimposer de vieilles photos (1840- à nos jours) sur les enregistrements récents de Google Street View (voir image ci-dessous).

HistoryPin

L'idée est précieuse car elle permet de mettre à jour constamment la représentation numérique du monde environnent ; d'autre part elle inscrit en mémoire le patrimoine architecturale et son empreinte dans l'histoire. Mais une fois de plus Bing Maps riposte et propose une fonctionnalité similaire mais plus poussée, car cette fois c'est la captation vidéo via mobile qui est inscrustée dans la cartographie (cf. vidéo ci-dessous, 5'00). Impressionnant!



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
juillet
2010
15:52

MuseoGame, l'exposition jouable




Et si ce week end vous relanciez une petite partie d'Alex Kidd ? Sorti sur la console de salon Master System en 1986, il vous faudra avoir été très précautionneux de votre console d'époque pour qu'elle fonctionne toujours. Autre solution vous pouvez visiter le MUSEOGAME à Paris ; ouvert du 7 juin au 7 novembre 2010 au musée des Arts et Métiers.

Volonté conjointe de l'équipe du musée, de l'ENJMIN (Ecole Nationale du Jeu et des Medias Interactifs Numériques) , de l'association MO5 et des Arts Appliqués Dupperé, cette exposition tend à retracer l'Histoire du jeu vidéo. Plus qu'un simple musée, la collection d'ancienne console de salon est mise à disposition du public. Les "Nostalgeek "seront ravis. A l'image du site internet du musée qui regorge de contenus intéressants (dossiers, photos, interviews, ...) ; MuseoGame organie un cycle de conférence qui rassemble concepteurs, chercheurs et critiques tous acteurs de la reconnaissance du jeux vidéo. A ne pas manquer par exemple Jeudi 30 septembre 2010 de 18 h 30 à 20 h LES JEUX VIDÉO JOUENT DE NOS ÉMOTIONS avec David Cage, Eric Viennot et Stephan Natkin.

Le site et le musée ont de quoi nous occuper d'ici la réouverture de l'autre Musée du Jeu vidéo.

A lire sur Culturemobile :

Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, voici un aperçu vidéo produite par Gamekult.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

Les grandes firmes aimeraient prédire le futur




Anticiper le futur permet aux empires industriels de se maintenir face à la concurrence. Veille technologie, étude prospectiviste, espionnage industriel... on imagine que les stratagèmes doivent être nombreux et sophistiqués pour parfaire cette mission. Microsoft et Google ont forcement quelques tours dans leurs chapeaux ; il y a peu, ils nous laissaient en entrevoir quelques uns. Aperçu.

« Predestination » de Microsoft Research vise à prédire les trajets des automobilistes. Une étude a récolté les données du trafic routier et les coordonnées GPS d'un panel de 169 conducteurs sur plus de 7000 trajets. Avec cette observation empirique, Microsoft tend à créer un algorithme suffisamment puissant pour automatiser des centres de données, des systèmes de management en entreprise ou domestique. «Notre mobilité est prévisible et régulière» annonçait un article sur le site InternetActu.net. Il semble que celà se confirme.

Roi soleil du moteur de recherche, Mr Goolgle a récemment placé quelques cartes dans l'entreprise Recorded Future, spécialisée dans la recherche des références d'événements annoncés ou prévisibles. Vous pouvez dors et déjà tester cet outil si vous êtes prêts à débourser 115€ par mois. Le site vous proposera de détailler votre recherche en remplissant trois champs : « What » (« quoi », l'évenement qui vous intéresse), « Who/Where » (« qui/où », la personnalité, l'entreprise ou le pays concernés) et « When » (« quand », dans une semaine, un mois, un an…). Démonstration (en anglais).


Si vous avez déjà essayé ce moteur de recherche, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires!

Comme rien ne vaut le «fait-maison», vous pouvez regarder dans la boule de cristal participative de FutureStates Predic-o-Meter, interface sous forme de ligne de temps ou chacun peut déposer une prédiction, concrète ou imaginaire. Dommage quelle soit unqiuement en anglais. A quand une version française sur Culturemobile :) ?



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

15
juillet
2010
08:45

5 exemples de vitrines interactives

Nombreux sont les artistes à avoir expérimenté le concept d'écrans interactifs qui associent position de l'usager et génération d'image. Aujourd'hui le procédé s'est démocratisé et s'essaye dorénavant dans l'espace public. On peut regréter toutefois qu'il accompagne le plus souvent une démarche strictement marketing. A quand des murs interactifs ludiques pour égayer l'espace urbain?

L'office du tourisme canadien ne s'est pas contenté d'une publicité classique pour promouvoir son territoire. Il propose ici, dans les rue de New York , Los Angeles et Chicago, un mur où sont exposés les expériences touristiques de privilégiés partis découvrir le Canada.

L'idée de la marque Magnum va volus faire sourire, du moins si vous avez envie d'une glace. Explication :

Pour la promotion de son service VOD payant, YouTube avait installé ce dispositif interactif...quelque peu décevant. Habituellement ce médium fait preuve d'originalité pour présenter certaines compagne publicitaire en ligne. On pouvait s'attendre à mieux.

Nokia et sa vidéoprojection interactive pour le lancement d'Ovi maps rappelle le projet "Night Lights" , le passant est cette fois intégrée dans l'installation.

Disney investit l'espace public en présentant une interface jouable de son prochain jeu "L'apprenti sorcier". Une attraction immersive, pour les enfants tout du moins.

via EveryWare et Publigeekaire

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

14
juillet
2010
16:39

Life In A Day, à quoi ressemble notre quotiden en 2010

Nouveau projet participatif bâtit sur le vivier de vidéo YouTube, Life In A Day («Un jour dans la vie») sera un film entièrement composé de plans et de séquences de scène de vie envoyés par des particuliers. Ce film, produit par Kevin MacDonald et ses monteurs qui devront juxtaposer tout ces extraits de façon cohérente. Ce film sera une capsule descriptive d'une journée contemporaine à destination des générations futures. Alors comment s'était en la vie à 2010? A vous de l'illustrer.

Aujourd’hui, chacun dispose d’une à plusieurs solutions pour capter son environnement (caméra, appareil-photo, téléphone, webcam) permettant ainsi de sauvegarder numériquement quelques souvenirs. Une partie des enregistrements, publics et privés, est diffusée ou stockée sur internet (chaque minute, c'est 24H de vidéo qui sont stockées sur YouTube*) ; une aubaine pour les réalisateurs qui cherchent de l'authentique. Souvent personnelle et intimiste, cette "matière brute" est parfaite pour retranscrire la vie quotidienne de notre époque.
Les conseils du réalisateurs sont de répondre par les images aux questions : Qu'est ce que vous aimez? De quoi avez vous peur? Qu'est ce qui vous fait rire? Qu'y a-t-il dans votre poche? Un synopsis proche du projet 6 milliards d'Autres

Le résultat final sera présenté en ouverture du festival de Sundace 2011 (festival de film indépendant) et présent sur YouTube le jour même.

Voir aussi le projet « One Day On Earth » prévu lui pour assembler les tranches de vies captées le 10/10/10.

* A lire : Vidéo en ligne et industrie des médias [rapport, 2010]

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

10
juillet
2010
11:00

Interpol en appelle aux internautes pour mettre la main sur 26 malfaiteurs



Interpol, fameuse Internationale des polices qui réunit tout de même 188 États sur les 195 que compte la planète, fait désormais un large appel aux internautes pour mettre la main sur les malfrats en cavale qu'elle recherche. Dès 2007, l'Organisation internationale de police criminelle (comme on devrait l'appeler en Français) avait lancé sur la toile un premier appel à témoins. Le pédophile recherché, un surnommé Vico, avait été capturé une semaine à peine après la publication d'une photo de lui reconstituée. Il avait été identifié et localisé grâce aux indications de 350 internautes. Depuis, l'expérience a certes été tentée à nouveau, mais de façon ponctuelle, et jamais à l'échelle de l'opération lancée ce 5 juillet et dénommée « Infra-Red » pour « International Fugitive Round-up and Arrest - Red Notices ». Cette fois, les policiers d'Interpol lancent un avis de recherche sur la bagatelle de 26 criminels, qu'ils sont invités à signaler au cas où ils les croiseraient sur les réseaux sociaux. Sur la fiche de chaque fugitif, on trouve ses différentes identités, une photographie ainsi qu'un descriptif des faits reprochés. Vous pensez en avoir repéré un ? Pas de soucis : vous pouvez...

Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!