culture mobile_le blog

7
janvier
2009
08:00

Vue d'un SMS


Nombreux sont ceux et celles à avoir souhaiter leurs vœux 2009 par SMS. Il en a été envoyés 360 millions tous opérateurs confondus dans les vingt-quatre heures qui ont suivi le jour de l’an, contre 252 millions l’an passé. Deux projets récents, Urban Mobs et Zephyr, proposent une visualisation dynamique et esthétique de l’envoie des Short Message Services.

Urban Mobs, la "cartographie des émotions populaires" dont nous vous faisions écho à l’occasion de l’exposition « Dans la nuit, des images » a capté l’activité d’émissions de SMS envoyés le soir de la fête de la musique (21 juin 2008). Les deux pics sont à corréler aux événements organisés aux Parc des Princes et à l'hippodrome d'Auteuil.


Urban Mobs - Paris sms
envoyé par QNTV

Inspiré de l'expérimentation « Real Time Rome » du MIT, cette technologie a été développée par Orange Labs et FaberNovel. D’autres représentations visuelles d’évènements européens sont visionnables sur le site d’Urban Mobs.

Projet de grande échelle (vue du globe terrestre) mais de plus petite envergure (le trajet d’un seul SMS), l’application Zephyr pour Iphone anime l’envoi de votre message à un inconnu. Le message parcourt ainsi la planète de mobiles en mobiles.


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

5
novembre
2008
12:48

Elections américaines : CNN et les Hologrammes



Les élections présidentielles de 2008 aux USA n'en finissent pas d'innover...
Plus étonnant que le résultat en lui-même, qui a sacré la victoire historique de Barack Obama, la façon dont CNN a mis en scène la soirée électorale.
La chaîne américaine a fait intervenir ses correspondants sur le plateau sous forme d'hologrammes. Une première dans l'histoire de la télévision.
Bluffant ! On se croirait dans Star Wars.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

29
octobre
2008
10:40

Electronic City : mécanisme de l'image décortiquée par le collectif MxM

A l'affiche en ce moment et jusqu'au 2 novembre, une mise en scène d'Electronic City par Cyril Teste du collectif MxM, au Théatre Gérard Philippe de Saint-Denis.

Cette pièce poursuit le travail du collectif MxM sur la confrontation entre écriture contemporaine et nouvelles technologies, confrontant la réalité du plateau à l'image de la vidéo. Au cœur de leur dispositif théâtral, la technologie et la vidéo permettent d'ouvrir l'espace scénique à d'autres types de dramaturgies et faire agir le comédien sur la représentation de sa propre image. Bien qu'écrit en 2002, par l'allemand Falk Richter, Electronic City résonne de façon étrange avec l'actualité économique actuelle. C'est un monde saturé d’images et de gadgets qui y est décrit, épuisé par le dogme du rendement à tout prix. Un monde hanté par sa propre déréalisation au profit de conduites toutes faites, calquées sur celles des personnages des feuilletons télévisés ou des magazines people. Est-ce que tout ne devient pas plus facile quand on pense que rien n’est réel, que tout cela n’est au fond qu’une fiction de plus ?

Fidèle à ses ambitions, le collectif MxM utilise ici les nouvelles technologies, en particulier la vidéo, pour mieux interroger la place de l'homme dans un environnement médiatique qui laisse peu d'espace de parole et de silence dans la relation à l'autre.

Trois caméras filment 3 plans de la scène de façon fixe. Le système de diffusion de ces caméras est géré par diverses sources et logiciels (Isadora/Max MSP) qui permettent, en temps réel et en fonction des accidents présents sur la scène, de recadrer, zoomer ou flouter les images. Les personnages se vident de leur présence, à mesure que leur double se fragmente.



Théâtre Gérard Philipe - St Denis
du 16 octobre au 2 novembre 2008
http://www.theatregerardphilipe.com
http://www.collectifmxm.com

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

10
septembre
2008
00:24

Tant et Temps

Se souvient-on de nos états d’âmes passagers et de nos instants de bonheur? Aussi intenses soient-ils, ils se dispersent souvent dans les méandres de la mémoire. La création d’ Eric Choisy leurs offre une nouvelle chance.


Primé dans la catégorie Expérimental au Flash Festival 2008, Tant et Temps projette la captation de scènes vécues sur une ligne de vie, sous la forme d’une interface flash.

Résolument multimédia, cette création s’expose sur internet par le biais d’une galerie d’images, juxtaposées et de tailles diverses. Même si celles-ci sont disposées de façon chronologiques, elles semblent désorganisées, éparses, comme ensevelies les unes sous les autres, à l’image de se que pourrait être un album de famille…mental.

Au passage de la souris sur ces « cases souvenirs », les photographies s’agrandissent et prennent vie sous la forme de sample vidéo. Ce procédé aide à transmettre la charge émotionnelle contenu dans le propos de la séquence ; le tout est sublimé par une qualité photographique irréprochable (lumière, cadrage,…).

Photographies et films numériques archivent déjà une partie de notre patrimoine personnel. Peut être disposerons nous un jour d’une sauvegarde de souvenir aussi exceptionnelle que celle-ci !

D’autres créations numériques sont à découvrir ! voir le palmarès du Flashfestival 2008

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
juillet
2008
15:32

Radiohead poursuit l'aventure 2.0


Radiohead n'en finit pas de mettre des coups de pied (ou de tête) dans la fourmilière de l'industrie musicale.
Après avoir vendu son dernier album en ligne au prix fixé par l'internaute à l'automne dernier, (cf Radiohead ou la musique en 2.0), le groupe britannique continue ses expérimentations sur le Web.
Leur nouvelle trouvaille, un clip réalisé sans caméra ni lumière mais uniquement avec des logiciels de captures d'images et des données digitales.
La vidéo d'House of cards n'innove pas seulement sur le plan technologique, elle continue sur sa lancée communautaire. Les technologies utilisées, toutes open source, sont mises à la disposition des internautes qui peuvent ainsi reconstruire ce "château de cartes" à leur guise et partager leur réalisations sur une page You tube.



Pour trouver les éléments de données à remixer, rendez-vous sur cette page. Uploadez ensuite votre création ici.
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

11
juin
2008
15:44

Insects and the City


Green porno ou la vie sexuelle des mouches...

L'actrice Isabella Rossellini met en scène la sexualité des insectes dans une série de huit films courts, Green Porno, destinée à l'écran des téléphones mobiles.



C'est sur une idée inspirée de son ami Robert Redford, fondateur de l'Institut et du festival de Sundance, temple du cinéma indépendant et expérimental, qu'elle s'est décidé à sortir de son cocon... Après avoir été l'égérie de nombreux maîtres du cinéma (parmi lesquels le génial David Lynch), elle vole de ses propres ailes pour écrire, penser et réaliser ces huit sketches pour le moins insolites dans lesquels elle n'hésite pas à entrer (au sens propre) dans la peau de ses personnages.

Green Porno qui a déjà fait son miel à la Berlinale fera du buzz au Festival Pocket Films le week-end prochain au Forum des images.
Voici la programmation en détail. A noter, la présence de la reine des abeilles le 14 juin à 18h30.


Et puisqu'on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre, voici un extrait alléchant du film sur l'araignée:

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

3
juin
2008
16:30

Ondes de choc

Attention Danger!
A ne tenter sous aucun prétexte...
Ne surtout mais surtout pas mettre un téléphone mobile dans un four à micro-ondes.



Cette vidéo qui présente tous les aspects du "fait à la maison" est en fait une vidéo de marketing viral pour l'opérateur Net 10. On s'y laisserait prendre ;-)
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

14
mai
2008
09:35

J'aimerais partager mon ennui avec quelqu'un


Actuellement sur les écrans, une expérience inédite: J'aimerais partager le printemps avec quelqu'un, le premier film entièrement tourné avec un téléphone portable à être distribué en salles.



A l'origine, c'est une commande du Festival Pocket Films qui a confié à Joseph Morder un "téléphone caméra" pendant le printemps 2007.

Durant trois mois, le réalisateur a choisi de braquer la mini-caméra sur lui. Une forme de journal intime qui divague de rencontres en introspection avant de pencher vers l'autofiction.
Anniversaire de la mort de son père, rencontre d'un jeune éphèbe sur le pont-neuf, élections présidentielles... Joseph Morder commente ou met en scène ces non-événements dans une suite de séquences approximatives et souvent ennuyeuses.

L'absence de réel fil conducteur n'est pas le plus gênant. Les imperfections de l'image et du son non plus.
La faillite du projet réside surtout dans l'ignorance de l'originalité du support. Malgré ses intentions expérimentales :
Ce qui m'intéressait, c'était comment trouver une écriture spécifique au téléphone portable caméra en plongeant dans l'inconnu. Par ailleurs, le film est aussi une interrogation constante sur un nouveau format, qui me rappelle mes débuts en Super 8. Je considère que la caméra du téléphone portable en est actuellement à un stade entre l'enfance et l'âge adulte : celui de l'adolescence. L'image, généralement de très bonne qualité, est parfois encore un peu floue, pixélisée. Cette image " imparfaite " m'intéresse."

Joseph Morder se sert du téléphone comme d'une caméra mais n'utilise pas toutes ses ressources en tant qu'objet mobile. Accessoire intime certes, mais aussi discret, portable, toujours sur soi et surtout outil de communication...
Il se filme beaucoup chez lui, face à un miroir et passe son temps à commenter ou critiquer les limites techniques de la caméra (exposition, contre-jour, son...) au lieu de les exploiter.

Dommage! Espérons que cette expérience ratée ne découragera pas des auteurs plus inspirés. On l'a vu à l'occasion des nombreux festivals de films , le mobile peut se montrer une fabuleuse source de créativité.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

30
avril
2008
14:32

Des Tags éphémères

Les tags urbains, simples signatures souvent confondues avec les graffitis, semblent inlassablement orner les murs des agglomérations de leurs jets peintures si durs à effacer. D'où l'idée du Graffity Search Lab et des adeptes du Lightpainting : en réaliser sous forme numérique, naturellement éphémère.

Laser Tag

Le Graffity Search Lab, collectif de performeurs urbains, a choisi en effet de troquer ses bombes contre un ordinateur portable et un rétroprojecteur. Motif : créer des « Laser Tags ». Virtuels, mais toujours « posés » en direct, ces tags ont une durée de vie très courte, chaque tag effaçant le précédent. Soit une méthode qui n'est pas s'en rappeler l'écriture sur les murs par SMS.

Laser Tag - Graffiti Research Lab - 4'00



La technique du « Lightpainting » quant à elle, ne peut être vue qu'une fois capturée par un appareil photo. L'image fixe est assez simple à réaliser. elle prend toute son ampleur lorsqu’elle est montée en animation image par image.

Paris By Light - Manifeste Prod - 5'20


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

3
avril
2008
12:47

La bande dessinée se transforme pour mieux répondre aux enjeux du numérique

Les éditeurs BD adaptent dorénavant leur version papier pour les nouveaux marchés du Net et de la mobilité comme on a pu le lire dans le dossier sur le manga à l'ère du numérique du site Culture Mobile. Une autre piste nous est proposée, du coté de la BD cette fois.

Une récente initiative des Humanoïdes Associés nous fait découvrir un nouveau format : la « VIDEO BD ». Les 3 premiers tomes de la série "Megalex" sont disponibles sur leur site internet . Il s’agit en fait d’un montage des planches BD accompagné d’un doublage des voix et d’une bande son ; le tout est téléchargeable aux formats iPpod, iPhone et Windows Mobile. Qu'en pensez-vous ?

"Megalex" - Humanoïdes Associées - 4'22



Ne pensez-vous pas que l'innovation se situera plutôt dans l'interactivité et que de nouvelles formes de récit pourront ainsi prendre vie ?
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!