culture mobile_le blog

27
décembre
2007
14:16

Des SMS en plein vol!


Après l'internet haut débit dans le TGV et sur certaines lignes aériennes aux Etats-Unis (dont nous avons déjà parlé sur ce blog), Air France autorise l'usage des téléphones mobiles à bord de ses appareils.

Mobile On Air, c'est le nom de l'offre qui est en phase de test depuis une semaine dans les Airbus A 318 desservant l'Europe. Les passagers peuvent envoyer et recevoir des SMS, des MMS et des emails sur les téléphones mobiles disposant d'un accès Internet... à partir de 3000 mètres d'altitude!

Ce système de téléphonie embarquée ne perturbe pas les instruments de navigation de l'avion car les mobiles se connectent à un relais miniature installé à bord de l’appareil en émettant un signal de faible puissance. Un modem permet le renvoi des communications vers un satellite qui les transmet à une station au sol. Les messages sont ensuite dirigés vers le réseau téléphonique habituel du passager.

Les échanges de données sont facturés par l’opérateur du client à des tarifs comparables à ceux du roaming.
Pour le moment, le service ne concerne que les messages écrits même si la technologie permet déjà de passer des appels. Air France reste prudent sur cet usage qui pourrait pertuber la quiétude des vols et transformer l'avion en hall de gare !


Air France Mobile OnAir
envoyé par giiks
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

9
décembre
2007
15:54

Le haut débit prend le train (et l'avion)

Nous serons bientôt connectés partout : sur terre à 320 km/h et même dans les airs.
Le TGV français et les compagnies aériennes américaines expérimentent l'internet haut débit sur leurs lignes.

A partir de ce week-end, trois rames du TGV Est vont circuler avec à bord, un accès gratuit à un nouveau portail internet. Il sera désormais possible de consulter ses mails et de surfer à 320 km/h. Une grande première dans le monde du rail qui pourrait se généraliser sur l'ensemble du réseau TGV dans les années à venir. La navigation en continu est rendue possible grâce à un équipement technique complexe : une antenne-satellite ultraplate posée sur le toit et des relais wi-fi disposés dans la rame.

Si le dispositif passe avec succès la phase de test, le service sera proposé sur tous les TGV est européens début 2009, moyennant une participation financière bien sûr. Le tarif serait de 3 euros pour l’accès au portail et de 5 à 6 euros pour la location d'un film en VOD.



Dans l'avion, c'est un peu plus cher. A croire, qu'elles se sont donné le mot, plusieurs compagnies aériennes américaines ont annoncé cette semaine qu'elles allaient mettre à disposotion des connexions à internet à bord de leurs appareils dans le courant de l'année 2008.
JetBlue offrira dès mardi sur l'un de ses appareils un service gratuit de courriels et de messagerie instantanée. American Airlines, Virgin America et Alaska Airlines proposeront, elles, des accès internet à 10 $ par vol.
Pour respecter les réglementations aériennes, ces connexions passeront par le wi-fi et non par les réseaux de téléphonie cellulaire, et seulement en altitude de croisière, grâce à une antenne wi-fi installée sur l'avion qui enverra des signaux aux relais terrestres.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!