"Le livre numérique n'est plus en France une fiction"

Nous l'avancions déjà sur Culture mobile dans un dossier réalisé lors du dernier Salon du Livre en mars, notamment dans une interview de Jean-Pierre Arbon, pionnier du livre numérique, à réécouter en podcast.



Bruno Patino, président de Télérama et du Monde interactif, le confirme dans son rapport rendu le 30 juin à la ministre de la Culture Christine Albanel. Une mission qui lui a été confiée dans le but d'éviter les erreurs de l'industrie du disque qui n'a pas su anticiper le passage au numérique.
Loin de prétendre prédire l'avenir, il dégage deux grandes problématiques qui pourraient bouleverser le monde littéraire: la défense de la propriété intellectuelle et la détermination du prix.
A ce sujet, le rapport préconise de s'inspirer de l'esprit de la loi Lang pour établir des mécanismes permettant aux ayants droits de participer à la détermination des prix de vente. La loi fixant un prix unique pour le livre imprimé n'est pas applicable telle quelle à l'offre numérique mais le rapport insiste sur sa légitimité (contrairement à certaines volontés politiques actuelles qui souhaitent la remettre en question).
Pour contourner le piratage, il faudrait promouvoir une offre légale attractive et "loyale" avec des formats harmonisés qui éviterait aussi le monopole d'un type de lecteur (type ipod).
Des voeux pieux qui, il faut l'espérer, seront suivis dans les actes...
L'histoire du livre numérique est encore loin d'être écrite...