culture mobile_le blog

21
décembre
2009
19:26

U-Songdo, première ville ubiquitaire


Repenser le territoire et l'harmoniser avec les nouvelles technologies : telle est l'ambition des architectes des villes futures. A l'occassion de Scèn'city, dans le cadre de la Novela, le festival des savoirs, le Hub Agence interviewait l'un des créateurs de U-Songdo, première ville ubiquitaire (U-City) dite ville intelligente, centrée sur l'individu.



U-songdo marque l'avènement de ces villes futuristes, pensées dès lors conception comme des environnements connectés où les citoyens se confondent dans l'architecture globale. Les démarches présentées dans cette vidéo interpellent sur la notion de "liberté sous surveillance", cependant ce projet est pour l'instant destiné à la Corée dont les moeurs ne sont pas identiques à celles du Vieux Continent. D'autres pistes sont avancées et ces quelques liens vous invitent à approfondir la question.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

9
décembre
2009
17:42

Square : payer par carte bancaire via son mobile


Jack Dorsey, l'un des créateurs de Twitter présentait ce matin aux conférences LeWeb 09 (retransmises en direct sur le site) son nouveau produit, Square, un service de paiement par carte bancaire adapté aux mobiles, ordinateurs portables et fixes. Le succès sera-t-il au rendez-vous?

square-mobile-paiement

L'usage de l'Internet mobile progresse chaque année. Le "m-commerce" (l'e-commerce sur mobile) participera sans doute à son expansion. Le moyen de paiement Square pourrait rapidement se standardiser au vu des avantages qu'il promet. Un petit module serait à fixer sur l'entrée jack des terminaux. Les données, cryptées, transiteraient par Internet à un serveur qui renverraient vers les réseaux de paiement habituel (Visa, Mastercard, etc.). Une signature sera possible sur les mobiles à ecrans tactiles.
La bonne idée est de ne pas surtaxer les opérations, et d’envoyer au commerçant le reçu de la transaction par e-mail ou par SMS. De plus, un centime par transaction sera reverser à une œuvre caritative choisie par l‘utilisateur. Reste à attendre une démonstration que le système soit parfaitement sécuriser.



via ReadWriteWeb FR

© images : Square.com

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

20
octobre
2009
13:41

Le participatif influencera-t-il les dirigeants au Sommet de Copenhague?


Dans moins de 50 jours aura lieu à Copenhague, la conférence des Nations-Unies sur le changement climatique. Dans la suite du Protocole de Kyoto, les représentants de 192 pays ont pour ambition de parvenir à un engagement sur la réduction de la quantité des émissions de gaz à effet de serre.
La prise de conscience citoyenne s'est intensifiée dernièrement, notamment suite aux reportages engagés (Une vérité qui dérange, Home, Le Syndrome Du Titanic,...). Or, les activités collectives, décuplées via Internet, ont prouvé qu'elles pouvaient générer des actions concrètes (cf. USnow). A grandes ou petites échelles, nombreuses sont les initiatives à s'être créer pour que les discussions aboutissent. Seront-elles entendues? Réponse en décembre.


Le 29 et 30 octobre, Nicolas Sarkozy se rend à Bruxelles pour le dernier Sommet de l’Union européenne avant le sommet de Copenhague. C’est à ce moment que l’Europe affichera son ambition pour le Sommet de décembre. A l'image de ce 1er Flashmob organisé par Ultimatum Climatique, un second est organisé le 24 octobre à 12h18 précises sur le parvis de la place de la Bourse à Paris.


[+ de vidéos sur la chaîne Dailymotion d'Ultimum Copenhague]

A l'échelle mondiale, le site 350.org centralise les actions locales et les géolocalise sur une carte.
Autre initiative, le site Time For Climate Justice de tcktcktc vous accueille par un clip tourné avec des célébrités internationales et vous propose d'enregistrer, à votre tour, un message via votre webcam.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

19
octobre
2009
18:58

La réalité augmentée au centre de l'expérience client


En 2003, Sony offrait à sa console de salon, la Playstation 2, une nouvelle gamme de jeu dont la particularité était d'offrir une interaction entre l'enregistrement de la Webcam et le joueur. Aujourd'hui, le procédé s'est amélioré et se diffuse sur tous les supports combinant captation (enregistrement vidéo) et diffusion (écran de visualisation). La réalité augmentée prolifère aujourd'hui dans un panel d'application toujours plus étendue (santé, industrie automobile,...). Dans certains cas, son potentiel vidéoludique apporte une valeur ajoutée que les commerciaux ont très vite mis à profit, comme l'illustre les exemples suivants.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

8
octobre
2009
16:53

La vidéosurveillance envahira-t-elle notre quotidien?


L'Etat va doubler le budget qu'il alloue au développement de la vidéosurveillance pour le porter à 20 millions d'euros en 2010, a annoncé début octobre le ministre de l'intérieur. Récemment, deux annonces anglophones révèlent des concepts permissifs à l'omni-surveillance. Les nations seront-elles bientôt sous surveillance?

La première initiative est une application qui sera intégrée dans
Google Earth. Il s'agit de combiner ce que captent les satellites et ce qu'enregistrent les caméras de surveillance. Les données enregistrées en temps réel sont modélisées en 3D, puis réintégrées dans le logiciel. La puissance de calcul des ordinateurs permet aujourd'hui ce genre de prouesse (cf: iOpener, se mesurer en temps réel aux coureurs de F1).


[via Popsi]

Le second service lancée prochainement par une entreprise britannique est le projet Internet Eyes (Les Yeux d'Internet). Celui-ci consiste à repartir le contrôle de toutes les caméras de surveillance en service (commerces, lieux publics,...) à des internautes, puis de les rémunérer s'ils interceptent des fraudes. De la délation à grande échelle? (cf : Souriez, les internautes vous observent - Ecrans.fr).
La complémentarité de ses deux projets, aujourd'hui distincts, pourraient accélérer la mise en place de l'auto-surveillance globale, surtout si l'on hypothéthise que tous les citoyens porteront une caméra sur eux dans quelques années.

bansky-camera-surveillance-culturemobile

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

2
octobre
2009
14:47

Après la réalité augmentée, voici la réalité... continue!


Vous connaissez la réalité augmentée? Celle qui permet d'ajouter une couche supplémentaire à des images réelles. Voici un nouveau concept, celui de la réalité "continue".

La réalité augmentée a fait son apparition il y a quelques mois dans le vocabulaire des plus technophiles, et est maintenant une réalité en phase d'exploration. Les exemples ne manquent pas pour illustrer ce qui permet d'ajouter des informations présentées numériquement à des situations bien réelles. Les recherches battent leur plein depuis quelques mois :

Extraction des textures environnantes La main comme référentiel de détection


La réalité continue est un concept quelque peu différent. Derrière ce mot, la création numérique d'une réalité pas forcément facile à illustrer. La reconstitution d'une réalité hors d'atteinte. Une façon d'utiliser le numérique pour comprendre le réel, d'inventer une réalité virtuelle, se rapprochant au plus près de la "vraie vie", explique InternetActu.

Le blog Gone Gitmo présente ce projet de visite de Guantanamo. Créé par Nonny de la Pena et Peggy Weil, ce documentaire d'un nouveau type propose de découvrir un site reproduit à partir de vidéo et de photo, mais inaccessible pour les journalistes. Les utilisateurs se créent un personnage sur Second Life, et peuvent se mouvoir dans Guantanamo, reconstitué quasiment à l'identique. Le but : approcher et ressentir une réalité rendue inaccessible.



Cette visite est également enrichie par des vidéos, photos, et témoignages réels, et promet de nouvelles réalisations.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

29
septembre
2009
12:06

Les web-séries font une rentrée en force

Le Web progresse? Les usages suivent: après la télévision, les séries par et pour les internautes arrivent.

Les télévisions ont un problème: fidéliser les jeunes, qui se tournent de plus en plus vers Internet.
Pour tenter de récupérer ce public, très friand de fictions, les web-séries se développent.
Un temps très marginal et amateur (regardez ici pour vous en convaincre) la web-série fait son trou.
Grosses machines ou autoproduites, ces séries permettent au moins une chose: plus d'interactivité, comme "Décide toi Clément", la web-série qui propose aux internautes de voter pour déterminer la fin des épisodes!

Decide toi, CLEMENT! Bloopers Volume 2 from Paul Paulsen on Vimeo.

Aux Etats-Unis, la série Sorority Forever a fait un carton, comme le raconte cette vidéo.
Autre avantage des web-séries, leur format, plus court, et le fort degré de portabilité, qui semble être le nouveau crédo des producteurs de contenus numériques.

Le week-end dernier, le prix de la meilleure fiction du web du festival de la fiction télé de La Rochelle a couronné une série originale par son contenu et sa présentation: l'histoire racontée par des chaussettes. Innovantes, drôles, accessibles et pleins de dérision, ces petits clips racontent, à l'aide des chaussettes, différents épisodes de l'histoire.



C'est ça aussi le web!

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

23
septembre
2009
11:40

Prêts pour le tout numérique?

C'est le début de la fin pour la télévision analogique (la petite prise ronde). La Télévision Numérique Terrestre prend le relai. Petit à petit, toute la France va s'y mettre. L'objectif: qu'en 2011, la télévision analogique ne soit plus qu'un souvenir!



Le 30 novembre 2011, la télévision analogique n'existera plus. Le tout numérique, c'est l'objectif fixé par le gouvernement. La ville de Coulommiers avait ouvert le bal de ce "switch" le 4 février 2009.

Les villes vont progressivement désactivé la diffusion analogique. Si beaucoup de français, abonnés à des offres internet ADSL "triple play" (Internet + télévision + téléphone) ne sont pas concernés, beaucoup de ménages reçoivent encore la télévision par une antenne...

Selon un sondage, 22% de la population est "refractaire" à ce changement, qui il est vrai me décontenancer les moins à l'aise avec les technologies, les plus démunis, les moins jeunes...



Pour ceux qui n'ont pas accès à la TNT, l'accès se fera par parabole.
Pour faire passer la pilule, favoriser un passage en douceur, le gouvernement a lancé une campagne d'information le 20 septembre. Coût de l'opération de com': 355 millions d'euros, dont 20 millions pris en charge par l'état expique Le Figaro, le restant étant payé par les 6 chaînes historiques.

Le gouvernement a donc lancé sa campagne "Tous au numérique", pour sensibiliser les élus et le grand public. Un site dédié a même été mis en place. En plus des campagnes d'affichage et actions de communication classique, des camionnettes devraient passer dans les villages! Alors, prêts?



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

1
septembre
2009
10:23

1,2,3 solaire!


A découvrir sur Culturemobile.net, un tour d'horizon de démarches, de terminaux et de projets fonctionnant à l'énergie solaire. Car l'ambition solaire est grandissante sur tous les continents. Cet exemple, du "GreenPix Concept", vient compléter le panorama, non exaustif mais conséquent sur les technologies télécoms et mobiles déja présentes sur le marché.

1. L'ambition solaire
2. Déjà solaires, ces objets télécoms !
3. Demain la vie mobile au soleil

technologie-solaires

Vu. Le Greenpix est un écran géant vidéo de 2200m² à base de panneaux photovoltaïques qui fut installé à l'occasion des derniers Jeux Olympiques de Beejing. Aussi imposant qu'un Blikenlights, moins intéractif, mais plus écologique.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

7
août
2009
17:39

US NOW, comprendre la collaboration de masse issu du web


Us Now est un documentaire d'une heure qui permet d'observer l'évolution sociétale émergente du "web communautaire". Le réalisateur Ivo Gormley dépeint au travers d'exemples concrets (Couchsurfing, encyclopédie médicale,...) les façons dont la collectivité bouleverse l'innovation dans la création des biens et des services.

Us Now donne un aperçu de l’influence que ce type de participation communautaire pourrait avoir sur la manière dont les pays sont gouvernés.
A lire aussi, le compte rendu de La 27e Région, agence d’innovation publique, l'innovation sociale et politique publiques : l'expérience de la Grande Bretagne.

[Introduction du documentaire]
Plus que jamais auparavant, nous pouvons dire plus de choses à plus de personnes. Et cela ne fait que s'accélérer. L'internet d'aujourd'hui et les outils qui le construisent nous donnent d'immenses possibilités pour réorganiser presque tous les aspects de notre vie. Si un million de personnes sans s'être jamais vues peuvent malgré tout créer une encyclopédie d'une qualité aussi bonne que les références traditionnelles que ne pourra-t-on créer d'autre? Grâce à ces outils nous pouvons maintenant envisager de réaliser des actions "énormes" auxquelles on ne pense même pas encore. Nous pouvons travailler tous ensemble selon des processus qui permettent de revoir les modes de "gouvernance". Pouvons-nous gouverner tous ensemble?


Merci aussi aux traducteurs bénévoles de nous offrir une version sous titrée française.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!