culture mobile_le blog

30
juillet
2010
17:30

Faune, flore et technologies

L'entreprise BP a récemment fait les frais de contrepublicités lancées suite à son désastre écologique. Sketches, détournements de logo, faux compte Twitter, les communicants engagés dans la préservation de l'environnement s'en sont donnés à coeur joie. Le réseau internet est le support idéal pour relayer rapidement et efficacement ce type de missive. Plus passivement, d'autres projets collaboratifs portent eux aussi l'empreinte de la nature : encyclopédie collaborative pour répertorier les espèces, géolocalisation d'oiseaux, application mobile embarquée...les idées foisonnent.

Par exemple, pour reconnaître une espèce végétale il sera un jour possible de la prendre en photos pour voir s'inscrire son nom sur son mobile. C'est en tout cas ce qu'espère Sean White et le Smithsonian Institute qui ont présenté ce prototype durant l'ARE2010.


via RWW, La réalité augmentée peut-elle sauver la planète ? FR

Pour proposer ce type d'application, il faudra construire des bases de données regroupant toutes les espèces existantes. Projet pléthorique débuté par l'encyclopédie participative EOL qui référence et localise faune et flore. La participation de chacun affinera l'observation, aidant ensuite les scientifiques pour leurs analyses. A l'image du site Eyeproject ,du Collège Universitaire et Impérial de Newcastle, dont le but est de rassembler des clichés d'oiseaux par date et par lieux pour surveiller et protéger les faunes locales.

Eol encyclopédie


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
juillet
2010
14:04

Les grandes firmes aimeraient prédire le futur




Anticiper le futur permet aux empires industriels de se maintenir face à la concurrence. Veille technologie, étude prospectiviste, espionnage industriel... on imagine que les stratagèmes doivent être nombreux et sophistiqués pour parfaire cette mission. Microsoft et Google ont forcement quelques tours dans leurs chapeaux ; il y a peu, ils nous laissaient en entrevoir quelques uns. Aperçu.

« Predestination » de Microsoft Research vise à prédire les trajets des automobilistes. Une étude a récolté les données du trafic routier et les coordonnées GPS d'un panel de 169 conducteurs sur plus de 7000 trajets. Avec cette observation empirique, Microsoft tend à créer un algorithme suffisamment puissant pour automatiser des centres de données, des systèmes de management en entreprise ou domestique. «Notre mobilité est prévisible et régulière» annonçait un article sur le site InternetActu.net. Il semble que celà se confirme.

Roi soleil du moteur de recherche, Mr Goolgle a récemment placé quelques cartes dans l'entreprise Recorded Future, spécialisée dans la recherche des références d'événements annoncés ou prévisibles. Vous pouvez dors et déjà tester cet outil si vous êtes prêts à débourser 115€ par mois. Le site vous proposera de détailler votre recherche en remplissant trois champs : « What » (« quoi », l'évenement qui vous intéresse), « Who/Where » (« qui/où », la personnalité, l'entreprise ou le pays concernés) et « When » (« quand », dans une semaine, un mois, un an…). Démonstration (en anglais).


Si vous avez déjà essayé ce moteur de recherche, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires!

Comme rien ne vaut le «fait-maison», vous pouvez regarder dans la boule de cristal participative de FutureStates Predic-o-Meter, interface sous forme de ligne de temps ou chacun peut déposer une prédiction, concrète ou imaginaire. Dommage quelle soit unqiuement en anglais. A quand une version française sur Culturemobile :) ?



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

14
juillet
2010
16:39

Life In A Day, à quoi ressemble notre quotiden en 2010

Nouveau projet participatif bâtit sur le vivier de vidéo YouTube, Life In A Day («Un jour dans la vie») sera un film entièrement composé de plans et de séquences de scène de vie envoyés par des particuliers. Ce film, produit par Kevin MacDonald et ses monteurs qui devront juxtaposer tout ces extraits de façon cohérente. Ce film sera une capsule descriptive d'une journée contemporaine à destination des générations futures. Alors comment s'était en la vie à 2010? A vous de l'illustrer.

Aujourd’hui, chacun dispose d’une à plusieurs solutions pour capter son environnement (caméra, appareil-photo, téléphone, webcam) permettant ainsi de sauvegarder numériquement quelques souvenirs. Une partie des enregistrements, publics et privés, est diffusée ou stockée sur internet (chaque minute, c'est 24H de vidéo qui sont stockées sur YouTube*) ; une aubaine pour les réalisateurs qui cherchent de l'authentique. Souvent personnelle et intimiste, cette "matière brute" est parfaite pour retranscrire la vie quotidienne de notre époque.
Les conseils du réalisateurs sont de répondre par les images aux questions : Qu'est ce que vous aimez? De quoi avez vous peur? Qu'est ce qui vous fait rire? Qu'y a-t-il dans votre poche? Un synopsis proche du projet 6 milliards d'Autres

Le résultat final sera présenté en ouverture du festival de Sundace 2011 (festival de film indépendant) et présent sur YouTube le jour même.

Voir aussi le projet « One Day On Earth » prévu lui pour assembler les tranches de vies captées le 10/10/10.

* A lire : Vidéo en ligne et industrie des médias [rapport, 2010]

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

10
juillet
2010
11:00

Interpol en appelle aux internautes pour mettre la main sur 26 malfaiteurs



Interpol, fameuse Internationale des polices qui réunit tout de même 188 États sur les 195 que compte la planète, fait désormais un large appel aux internautes pour mettre la main sur les malfrats en cavale qu'elle recherche. Dès 2007, l'Organisation internationale de police criminelle (comme on devrait l'appeler en Français) avait lancé sur la toile un premier appel à témoins. Le pédophile recherché, un surnommé Vico, avait été capturé une semaine à peine après la publication d'une photo de lui reconstituée. Il avait été identifié et localisé grâce aux indications de 350 internautes. Depuis, l'expérience a certes été tentée à nouveau, mais de façon ponctuelle, et jamais à l'échelle de l'opération lancée ce 5 juillet et dénommée « Infra-Red » pour « International Fugitive Round-up and Arrest - Red Notices ». Cette fois, les policiers d'Interpol lancent un avis de recherche sur la bagatelle de 26 criminels, qu'ils sont invités à signaler au cas où ils les croiseraient sur les réseaux sociaux. Sur la fiche de chaque fugitif, on trouve ses différentes identités, une photographie ainsi qu'un descriptif des faits reprochés. Vous pensez en avoir repéré un ? Pas de soucis : vous pouvez...

Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!