culture mobile_le blog

6
octobre
2009
13:55

Les tablettes PC – le renouveau du multimédia?


Les ordinateurs de bureau vivent-ils leurs derniers jours? Une nouvelle espèce se préparent à envahir le marché : les tablette PC, mobiles, tactiles, connectés et résolument multimédia. Les constructeurs et ingénieurs expérimentent ce qu'ils espèrent être le prochain standard de la mobilité.

Microsoft a frappé en premier en diffusant via le site d'actualité HighTech Gizomodo, une vidéo de sa "Tablette Courier". Structurées en deux écrans, le cœur de la tablette repose sur une interface propriétaire dont les fonctions semblent proches de la table Microsoft Surface. Pour autant, Microsoft travaille aussi sur une redéfinition du magazine intéractif.



Apple laisse encore planer le mystère quant-à l'imminente sortie de sa "tablet MAC" (Macbook Touch?). Si les fonctionnalités ne sont pas encore exposées, il est avancé qu' Apple négocierait avec les éditeurs de presse papier pour les intégrer dans son catalogue. L'ergonomie a toujours été une valeur ajoutée pour les produits de cette marque sélecte, l'interface ne se suffira probablement pas d'une simple aggrégation de média, et comblera peut être les attentes des designers intéractifs (voir la conférence sur Le design & la presse en ligne).

apple-tablet-concept

La CrunchPad (sous Linux) sera dédiée à la navigation sur Internet avec des connexions Wi-Fi et 3G embarquées, mais aussi un système qui démarre directement sur le navigateur. Elle ne disposera d'aucune mémoire de stockage et ne fera fonctionner que des programmes hébergés en ligne. Une prise USB sera cependant présente, par exemple pour brancher une souris et un clavier.

crunchpad

Le constructeur français Archos présente un produit hybride face aux deux firmes US, un terminal connectable au Web à haut débit en WiFi n. (via businessmobile.fr)

apple-tablet-concept



A voir aussi :

- La Tabbee [Orange]

- la Wallet [eviGroup]

- Le W7 [Ramos]

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

7
août
2009
17:39

US NOW, comprendre la collaboration de masse issu du web


Us Now est un documentaire d'une heure qui permet d'observer l'évolution sociétale émergente du "web communautaire". Le réalisateur Ivo Gormley dépeint au travers d'exemples concrets (Couchsurfing, encyclopédie médicale,...) les façons dont la collectivité bouleverse l'innovation dans la création des biens et des services.

Us Now donne un aperçu de l’influence que ce type de participation communautaire pourrait avoir sur la manière dont les pays sont gouvernés.
A lire aussi, le compte rendu de La 27e Région, agence d’innovation publique, l'innovation sociale et politique publiques : l'expérience de la Grande Bretagne.

[Introduction du documentaire]
Plus que jamais auparavant, nous pouvons dire plus de choses à plus de personnes. Et cela ne fait que s'accélérer. L'internet d'aujourd'hui et les outils qui le construisent nous donnent d'immenses possibilités pour réorganiser presque tous les aspects de notre vie. Si un million de personnes sans s'être jamais vues peuvent malgré tout créer une encyclopédie d'une qualité aussi bonne que les références traditionnelles que ne pourra-t-on créer d'autre? Grâce à ces outils nous pouvons maintenant envisager de réaliser des actions "énormes" auxquelles on ne pense même pas encore. Nous pouvons travailler tous ensemble selon des processus qui permettent de revoir les modes de "gouvernance". Pouvons-nous gouverner tous ensemble?


Merci aussi aux traducteurs bénévoles de nous offrir une version sous titrée française.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

4
mars
2009
10:36

Technologies numériques et radiophonie au Festival SONOR4


SONOR4 le rendez-vous de la création sonore et radiophonique indépendante propose de réunir artistes, professionnels, auditeurs et spectateurs autour de créations sonores, de conférences, d’ateliers, de mixes et de séances d’écoutes. SONOR4 se déroule à Nantes, du 1er au 8 mars 2009.

La notion de radio de création
La radio dite de création propose une valorisation de la notion d’œuvre à travers les contenus sonores. Il s’agit de radio élaborée par opposition au flux du direct par exemple, on peut facilement distinguer quatre genres radiophoniques : le reportage, la fiction, le documentaire et la création sonore plus expérimentale (acousmatique).

Les causeries de SONOR4
SONOR4 propose, notamment, deux conférences très actuelles dans le double contexte de numérisation des radios hertziennes et de multiplication des sites de création sonore identifiés comme «radiophoniques».

La numérisation des radios hertziennes
L’arrivée, courant 2009, de la RNT (Radio Numérique Terrestre) va impacter de façon significative les modes d’organisation et de financement des radios hertziennes associatives. Cette mutation induit un questionnement sur l’indépendance à la fois technologique et éditoriale de ces petites radios. Celles-ci devront probablement se rapprocher des grands groupes commerciaux comme NRJ ou Skyrock pour émettre dans le cadre des nouvelles normes de la RNT. Rappelons leur rôle essentiel au maintien de la diversité culturelle et médiatique française. La causerie « La numérisation des radios associatives : Quel paysage radiophonique pour les auditeurs? » reviendra sur ce sujet.
Au programme :
- Présentation de la solution de mutualisation des compétences et des contenus retenue par la vingtaine de radios associatives des Pays-de-Loire.
- Discussion de l’intérêt de cette évolution, du point de vue des radios et des auditeurs.
- Présentation des changements liés au type de récepteur et de l’impact sur les contenus radiophoniques eux-mêmes.

La multiplication des sites de création sonore
Le web apparaît comme un outil privilégié de l’élargissement de la diffusion de la radio de création, on pourrait alors parler de web radio de création. Les technologies numériques qui permettent cette diffusion à un public large ainsi qu’à un large public seront le point de départ de la seconde causerie de SONOR4 sur laquelle nous nous arrêterons, « streaming, podcast, flux RSS…Quel statut de la radio en ligne ? ».
Le démantèlement progressif de la programmation, lié à ce que les contenus n’émanent plus seulement des professionnels met à l’œuvre plusieurs changements :
- Modification de la nature de la communication entre émetteur et récepteur.
- Déplacement des logiques d’écoute en ligne.



Egalement à venir
Ces questionnements font largement écho aux axes de recherche du GRER (Groupes de Recherches et d’Etudes sur la radio) qui organise en novembre prochain à Paris un colloque international : « Vers la post radio ? Enjeux et mutations des formes et objets radiophoniques ».

Festival SONOR4 / festival des écoutes radiophoniques / du 1er mars au 8 mars 2009 / Nantes, Rézé, St-Nazaire / Organisé par Histoires d’ondes et JET FM
LE LIEU UNIQUE, ATELIER 1 • GRATUIT
Vendredi 6 mars / DE 18H À 20H CAUSERIE / La numérisation des radios associatives : Quel paysage radiophonique pour les auditeurs?
LE LIEU UNIQUE, ATELIER 1 • GRATUIT
Samedi 7 mars / DE 18H À 20H CAUSERIE / Streaming, podcast, flux RSS… Quel statut de la radio en ligne ?
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

13
février
2009
12:45

Twitter : Les mots ont la parole


Le New York Times a eu la bonne idée d’exploiter Twitter pour illustrer l’effervescence autour du SuperBowl, l'évènement sportif américain qui réuni le plus grand nombre de téléspectateur. Le résultat, une carte interactive générée en fonction des mots clés textotés pendant les différentes phases du match.

Il est possible de visualiser la carte selon 4 critères de mots clés "nom des joueurs", "nom des équipes", "publicité" , "smiley", et le mot "GO". Le nombre d’occurrence s’affichent alors par état, et selon le déroulement du match.

NewYorkTimes-carte-interactive

On espère que les médias français suivront ce genre d’initiative pour renouveler le traitement de l’actualité sur support numérique.

Les usages de Twitter sont un bon terrain d’expérimentation (cf : « Billets précédents »), en témoigne ces deux sites Twistori (affichage en temps réel de mots sélectionnés) et Twittervision (géolocalisation d'emmissions de "tweets").

Brève hors sujet mais qu’on ne pouvait éluder :). Si le SuperBowl réuni religieusement les familles américaines devant le petit écran, certaines d’entre elles ont du être amusées ou choquées de voir leur programme piraté et entrecoupé d'une séquence pornographique de 30s sur la chaine KVOA-TV de Tucson (Arizona). Un buzz qui restera dans les annales.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

21
janvier
2009
16:08

Le web documentaire : une nouvelle écriture pour un nouveau public ?


Depuis quelques années déjà, on voit fleurir sur la Toile une nouvelle forme de documentaires inventifs qui révolutionnent la narration traditionnelle grâce aux outils multimédia.

Photos, vidéos, bandes sonores, espace de commentaires, navigation et liens hypertextes, cette écriture permet au spectateur de créer son propre parcours à travers le documentaire. Ce n'est pas seulement le support qui change (internet en lieu et place du cinéma ou de la télévision) mais la façon de construire le reportage et surtout de le regarder.

L'internaute peut revenir en arrière, s'attarder sur un thème qui l'intéresse plus particulièrement, sauter un chapitre, participer en laissant des commentaires voire s'identifier totalement dans les documentaires "dont vous êtes le héros".
Cette approche ludique a néanmoins été appliquée à des sujets très sérieux, souvent portés par des médias de référence. La société Upian en est l'un des pionniers.



L'original Thanatorama a été particulièrement remarqué et récompensé au Web Flash Festival en 2007.
Ce reportage consacré aux métiers funéraires commence ainsi : Vous êtes mort ce matin. Est-ce que la suite vous intéresse?
Vous faites alors une série de choix qui vous feront "vivre" dans la peau d'un récent défunt toutes les étapes jusqu'à reposer "Six Feet Under"...
A l'image de la série éponyme, c'est à la fois poétique, instructif et réjouissant !




Plus récemment, Gaza/ Sderot, la vie malgré tout, (une coproduction Upian/ Arte qui a été diffusée du 26 octobre au 23 décembre 2008) raconte la vie quotidienne dans ces deux villes, situées de part et d’autre de la frontière israélo-palestinienne.
Tristement d'actualité .

Enfin, le Monde.fr diffuse depuis novembre le travail du photographe Samuel Bollendorff et du producteur Arnaud Dressen, Voyage au bout du charbon, un web documentaire dans lequel le spectateur devient un journaliste d'investigation qui enquête sur l'activité minière en Chine. Une plongée au coeur du miracle économique chinois, à travers l'opacité de sa bureaucratie.

Le teaser :

Voyage au bout du charbon
envoyé par lemondefr


Si le documentaire a récemment suscité un regain d'intérêt dans les salles (voir les succès d'Être et avoir, de Michael Moore, Le Cauchemar de Darwin...etc), s'il cherche de nouvelles formes d'expression à la télévision (docu-fictions...), il continue à faire le funambule sur le fil d'une économie précaire...
Espérons que cet hybride prometteur qu'est le web documentaire lui offre une nouvelle jeunesse et des horizons radieux.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

30
décembre
2008
10:37

Le tri sélectif

Extra-terrestre de la toile, le site aaaliens.com agrège des contenus selon les critères très subjectifs de ses blogeurs sélectionneurs.



Entre les sites des médias en ligne, les nouveaux sites d'information, les blogs..., on est parfois noyés dans un flot d'informations au risque de rater celle qui nous intéresse. Les sites d'agrégations sont là pour veiller, trier, hiérarchiser, en clair "éditer" l'information pour nous. Ils pullulent particulièrement aux Etats-Unis depuis la campagne présidentielle.
Nouveau né de cette génération, aaaliens.com a débarqué sur la Toile francophone fin novembre. A la différence que ses contributeurs, qui sont tous auteurs de blogs, assument leurs parti-pris en signant leur sélection.
Un site participatif à la croisée de la revue de presse, du blog et des réseaux sociaux.

Dans la même lignée, un hebdomadaire papier, Vendredi, a vu le jour mi-octobre pour rassembler les meilleures infos du web de la semaine. Qui a dit que la presse écrite et le web étaient concurrents?

Des exemples qui prouvent que la convergence des médias et le web 2.0 n'ont pas fini d'inventer de nouvelles formules... pour mieux nous informer?

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

19
décembre
2008
14:26

Twitter : Pour ou contre ce nouveau mode de communication ultra rapide ?


Révélé lors de l’élection de Barack Obama, le service gratuit de microblogging Twitter a de nouveau agité la sphère médiatique suite à son utilisation massive par les internautes pendant les attentats de Bombay en novembre 2008.


Twitter signifie gazouiller. Un tweet, comprenez un message, peut être envoyé depuis un ordinateur, un téléphone portable ou une messagerie instantanée, sur une plateforme indépendante. Une seule contrainte : 140 caractères (espace compris) au maximum. Deux fonctions très simples : Suivre (follow) pour s’abonner aux messages d’une personne, et Etre suivi (followed). Une possibilité minimale d’expression, une rapidité de transmission hyper réactive et un réseau qui ne cesse de s’élargir. Créé en mars 2006, sa fréquentation aurait augmenté de 466 % depuis septembre 2007.
L’outil est imbattable sur les breaking news, cela ne fait plus de doute, les exemples ne manquent pas : annonce du tremblement de terre de Los Angeles le 29 juillet dernier, informations inédites sur l’état des habitants reclus lors du passage de l’ouragan Gustav aux Etats-Unis, du cyclone Nargis en Birmanie…




Transmises par fragments, sur le mode du story telling tel que Christian Salmon l’a conceptualisé en 2007 dans son livre Storytelling, la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits, les informations venues des Twitter sont en passe de modeler les modes d’information des médias classiques. Mais ce service est loin de faire l'unanimité. Ses détracteurs, non sans raison, lui reprochent notamment le manque de recul sur l’information ainsi générée : hyper-réactif, certes, mais sans aucune analyse ou vérification possible.

Alors, pour ou contre les gazouillis effrénés ? A suivre dans les mois qui suivent...

http://twitter.com/

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

18
décembre
2008
09:53

2009 : Les prophéties des gourous du Web


En deux mots, que sera pour vous le web en 2009?

C'est la question qu'ont posé deux blogueurs PPC et HK à d'autres blogueurs et entrepreneurs du net présents au Web'08, conférence mondiale dédiée à Internet et aux nouvelles technologies.



Sur fond de crise financière et de remise en question du système économique, voici en 7 points et en moins de 7 minutes, la synthèse de ce dont le web devrait être fait en 2009 :
A noter que l'internet mobile arrive (enfin!) en 4ème position.

1- L'argent, le ROI, la mesure, les chiffres. Fini les développements non maîtrisés, bonjour le contrôle de gestion !
2- Les réseaux sociaux, les communautés... et vice versa
3- Les contenus (vidéo, web tv, 3D) avec des contenus de meilleure qualité,
4- Le Mobile et toutes ses applications dans la vie courante
5- Le e-commerce (la fête des Favor'is a montré le dynamisme de ce secteur),
6- 2008 en mieux, en beaucoup mieux (la crise ? Connais pas !),
7- Je ne sais pas...

Rendez-vous dans un an pour faire le point sur les prévisions...
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

1
novembre
2008
18:20

Avatars Memory : le cimetière des identités virtuelles

En ce jour de fête des morts, zoom sur une oeuvre originale qui rend hommage aux avatars disparus.



Sur Culture mobile le magazine, Jean-Yves Leloup décrypte les jeux d'identités sur le net et leur implication dans la représentation de soi. Mais s'il est facile de donner vie à un personnage, qu'arrive-t-il après sa mort?

"Avatars Memory" s’interroge sur nos vies actuelles et antérieures sur la toile. Loggin, adresses mail, pseudos, profils ou avatars... autant d’identités qui se créent et disparaissent en un clic et dont il ne ne reste pour seule trace que des souvenirs fugaces.
L'artiste multimédia Julien Levesque présente cette oeuvre en construction dans le cadre du Festival Reality, le premier festival international d'art consacré aux réalités virtuelles qui se tient à Paris ce week end.
Pour honorer la mémoire de ces vies éphémères qui tombent dans l'oubli, Avatars Memory leur offre un lieu de sépulture sous la forme d'un site web communautaire, alimenté par les internautes, parents ou proches des défunts virtuels.
Conçue pour Second life et pour l'ensemble des communautés, des plates-formes virtuelles et des réseaux sociaux, ce site internet permet de laisser une trace des feux avatars dans la mémoire collective.
Paix à leur âme.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
juillet
2008
15:32

Radiohead poursuit l'aventure 2.0


Radiohead n'en finit pas de mettre des coups de pied (ou de tête) dans la fourmilière de l'industrie musicale.
Après avoir vendu son dernier album en ligne au prix fixé par l'internaute à l'automne dernier, (cf Radiohead ou la musique en 2.0), le groupe britannique continue ses expérimentations sur le Web.
Leur nouvelle trouvaille, un clip réalisé sans caméra ni lumière mais uniquement avec des logiciels de captures d'images et des données digitales.
La vidéo d'House of cards n'innove pas seulement sur le plan technologique, elle continue sur sa lancée communautaire. Les technologies utilisées, toutes open source, sont mises à la disposition des internautes qui peuvent ainsi reconstruire ce "château de cartes" à leur guise et partager leur réalisations sur une page You tube.



Pour trouver les éléments de données à remixer, rendez-vous sur cette page. Uploadez ensuite votre création ici.
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!