culture mobile_le blog

25
juin
2010
12:57

Sur la route des vélos solaires


route-vélo-solaire

« Sur la route du Soleil Levant » est une traversée de l’Eurasie, de la France au Japon, en solitaire et en expérimentant les dernières technologies en matière de déplacement. Voilà l'audacieux périple de Floriant Bailly et de son vélo électrique et solaire.

La distance à parcourir avoisine les 13.000 km, sur une durée étalée de juin à octobre 2010, avec pour seul véhicule, une semi-locomotion hybride. Le vélo électrique solaire reste un vélo, l’idée n’est donc pas d’utiliser un véhicule à moteur, mais bien de garder l’énergie humaine comme base du fonctionnement. La batterie électrique vient, elle, apporter une assistance, permettant d’aller plus vite pour une même puissance donnée dans le pédalage. L’énergie solaire intervient, elle, sur l’autonomie en permettant la recharge des batteries.

Ainsi assisté, l’idée est d’aller plus vite, de parcourir des distances plus grandes, pour ainsi rejoindre le Japon en une centaine d’étapes seulement, là où l’utilisation d’un vélo normal n’hésiterait le double de temps. Utiliser un vélo électrique solaire, c’est revisiter le monde du voyage, tout en faisant la preuve de l’efficacité de ce nouveau mode de déplacement à l’heure de la grande mutation énergétique qui fait débats dans nos sociétés.

On lui souhaite bien du courage ! Le morale semble bon même avec 2500km dans les jambes.

Lire aussi :

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
juin
2010
18:55

CitID, chaque ville aura-t-elle son logo?

Idée simpliste : faire correspondre à chaque ville du monde, un logo ou un dessin représentant au mieux l'esprit du lieu. Les deux norvégiens de l'agence Nowergian Ink ont lancé ce projet pharaonique le 1er mai 2010 et ont récolter 193 participation jusqu'alors. Le projet CitID devrait débouché sur la parution d'un ouvrage rassemblant les meilleurs productions. Le moment est venu de donner un visage à votre ville, qu'importe sa renommée ou sa taille les illustrations seront les bienvenues, graphistes du monde, à vous de jouer!

citid-paramaribo
Paramaribo de Ginoh Soerodimedjo

citid-Bristol-Donne-Johnson
Bristol de Alex Donne Johnson

citid-Osaka-Johnny-Driggs
Osaka de Johnny Driggs

citid-Tashkent-Yulia Drobova
Tashkent de Yulia Drobova
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

Super Hadopi contre Super Crapule

Il est boutonneux, il a deux dents qui dépassent et porte un masque noir. Dans le petit film d'animation de curiosphere.tv, site de France 5 pour « l'éducation en images », il ouvre le bal, très fier de lui en criant : « Aujourd'hui, à l'heure de l'Internet et du haut débit, payer les artistes, c'est dépassé ! Alors, si toi aussi, tu veux t'en mettre plein les yeux et plein les oreilles sans débourser un radis, aaah !, suis les conseils de Super Crapule ! ». Voilà donc la figure à laquelle se trouve réduit, sous prétexte d'élévation des jeunes, l'usager du « peer to peer »....

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

16
juin
2010
11:23

L'AR Drone s'envole

L'E3 se déroule en ce moment à Los Angeles. Il s'agit d'une grande messe du jeu vidéo où constructeurs et éditeurs présentent leurs futurs productions. Les jeux à consonnance "mobile" n'y sont pas encore très représentés mais pas délaissés pour autant. Le constructeur français Parrot vient d'y annoncer son fameux AR.Drone, mini-hélicoptère pilotable depuis l'iPhone, prévu pour septembre pour un prix avoisinant les 300 euros.

Chaque partie est unique, que ce soit en intérieur ou en extérieur. Les développeurs de logiciels peuvent utiliser les deux caméras de l’AR.Drone pour créer des jeux vidéo en Réalité Augmentée. Le logiciel de l’AR.Drone inclut des fonctions de Réalité Augmentée telles que la détection des autres AR.Drone en vol, la détection et le positionnement de marqueurs au sol et sur les murs. En fonction des applications téléchargées, un tout nouveau monde s’ouvre aux utilisateurs : ils peuvent ainsi participer à des courses endiablées dans leur jardin, ou encore combattre les aliens dissimulés dans leur salon.

Pilotable aussi depuis un Ipad, les sensations nouvelles devraient accompagner ce nouveau jouet qui mixe jeux vidéo et environnement extérieur. De quoi se sentir pousser des ailes :

[Autre nouvelle croustillante= la solution Onlive de cloud gaming (jouer sans support physique) sera disponible à partir du 17 juin! via @vincentabry.]

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

Villes tristes cherchent couleurs


let'scolor

Trop grises, trop ternes, trop moroses? Les villes manqueraient-elles de couleurs? Le projet Let's colour prend le parti que oui et invite les habitants à régayer leurs murs. Quatres pays (Brésil, Angleterre, Inde et France) verront quelques uns de leurs murs prendre vie. Paris inaugurait ce soir l'un de ces imposants « graffiti » au 85 quai de Valmy dans le 10ème, réalisé par Matt W. Moore, alias MWM(cf. image ci-desssus). Les passants, satisfaits semblent-ils, étaient invités à s'exprimer sur ce tableau urbain ; citations à retrouver sur wallsaredancing.fr. Un projet qui participera peut être à légitimer de nouveaux espaces de libre expressions dans les villes.

4 semaines de tournage, 6 540 litres de peinture et 650 personnes pour ce clip envoutant qui annonce le projet.


(musique : Sigur Ros)
wall-dancing
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

11
juin
2010
13:30

A quoi ressemble une onde ?


touc-onde-rfid

Les ondes sont par définition immatérielles. Puisqu'on ne peut les visualiser, la seule solution est de les représenter de façon subjective pour se rendre compte de leur omniprésence dans notre environnent. Adieu magie de l'invisible, place à l'illustratif.

Ces deux premières vidéos sont issues des recherches du laboratoire «Touch» spécialisé dans la technologie NFC (Near Field Communication) et dans les interactions entre téléphone mobile et objets physiques.

Si le sujet vous intéresse, appronfondissez le sujet avec le dossier Culturemobile « Les ondes électro-magnétiques » :



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

9
juin
2010
13:28

L'iPhone 4 : nouvel avatar de la révolution permanente selon Apple

Il est le plus beau. Il est le plus fin. Il devient le top des appareils photo numériques. Il a le plus bel écran, « Retina » de son petit nom, avec une qualité de résolution multipliée par quatre par rapport à celle de son prédécesseur « 3GS ». Grâce à son nouvel « operating System », il est le roi du « multitâche », genre je surfe sur le Net tout en parlant à mon petit ami ou en écoutant Lady Gaga. Enfin, le système de visiophonie mobile qu'il propose entre ses heureux possesseurs, belle nouveauté de science-fiction, se veut la plus aboutie jamais réalisée, à faire pâlir d'envie les habitués des tristes rectangles Skype qui sautillent ou disjonctent sur PC.

>>Lire la suite .

A lire aussi "La mythologie des « i » d'AppleDe l'iMac à l'iPhone, et de l'iPod au tout nouvel iPad, l'imaginaire de la marque à la pomme."


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

4
juin
2010
08:03

Peluches interactives


Fujitsu prépare une peluche robotisée

Retour en enfance en découvrant ces trois projets qui partagent un même point commun, une peluche ayant reçue une greffe technologique. Certes l'idée n'est pas nouvelle puisque que les poupons-à-pile qui pleurent et à qui il faut changer la couche ont aujourd'hui l'age de passer le baccalauréat. Les exemples suivants ne révolutionnent pas l'exercice, à savoir amplifier la personnification d'une peluche par des mimétismes humains mécanisés ; cependant ces projets nous offrent une vue sur l'internet des objets, lorsque la technologie sera ubiquitaire et que nos objets du quotien communiqueront, à leur façon bien sur, de façon non-intrusive, on l'espère.

Sniff est un chien en peluche dont la truffe embarque un capteur de technologie RFID. Il est capable, de "renifler" des étiquettes RFID correspondantes à des “activités” qui déclenchent des comportements : vibrations et jeux musicaux. D'où la volonté pour sa conceptrice, Sara Johanssons, de le destiner aux enfants ayant des déficiences visuelles, pour qui l'ouïe et le toucher sont primordiaux.

Wiiwaa est un jeu vidéo destiné à la console de Nintendo, la Wii. Le concept du jeu est aussi simple qu'il est ingénieux. Le joystick (et ses capteurs de mouvements) se glisse dans la peluche. Lorsque l'enfant dirige la peluche, l'avatar de celle-ci se déplace à l'écran. Calvin a trouvé son Hobbes ;) .

Présenté au Forum Fujitsu 2010, ce Teddy Bear robotisé possède un répertoire de 300 réponses à des stimuli externes. La reconnaissance des visages n'est pas encore au point mais devrait gagner en précision à l'avenir.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

3
juin
2010
18:40

Les robots eux aussi ont leur Coupe du monde en juin 2010

Les « véritables » footballeurs se mêlent entre petits et grands, gros et maigres, et ils jouent toujours à onze, détail qui ne risque d'échapper à personne en cette époque de Coupe du monde en Afrique du Sud. Eh bien, les robots, qui ne sont pas en reste question foot mais sont tout de même bien moins médiatisés, ne sont pas onze mais le plus souvent cinq ou six sur le terrain vert. Mieux : ils ont leur propre coupe du monde, qui se tient quant à elle à Singapour du 19 au 25 juin prochain, et partagent leurs ébats entre plusieurs « ligues », selon leur physique... Oublions la « simulation league », qui, sur écran, ressemblent à un grand jeu vidéo. L'une d'entre ces ligues, bien plus passionnante, est uniquement composée de petits robots « Aldebaran Nao », qui ont remplacé en 2008 les chiens Aïbo. Elle s'appelle la « Standard platform league » et se juge sur la qualité de la programmation des machines autonomes. Il y a ensuite la ligue des robots de « petite taille » ainsi que ...

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

29
mai
2010
16:34

«Station Osmose », prenez le temps d'être mobile


station-metro-osmose-ratp

La RATP présente à la Cité de l’architecture et du patrimoine « Station Osmose » un projet prospectiviste sur les espaces de transports urbains. Laboratoire de solutions innovantes pour le transport de demain, ce projet regroupe trois concepts pensés par Foreign Office Architects (Londres), Abalos, Sentkiewicz Arquitectos & Jasper Morrison office for Design (Madrid et Londres), et Périphériques Architectes (Paris). Quelle forme pour la station de demain ? Comment accueillir tous les nouveaux modes de transport et organiser leur rencontre ? Comment concevoir des espaces efficaces et durables dans un environnement de plus en plus riche et évolutif ? Ebauches de réponse à travers ce projet, matière première pour les études à venir sur la conception de plateformes mobiles.

Pour l'architecte Inaki Abalos, la station de métro doit devenir « le catalyseur de la vie publique et non un lieu souterrain et fermé ». Pour celà tous les services et tous les équipements y seraient accessibles et intégrées dans l'ambiance du métro. Utiliser le potentiel des flux migratoires via ces espaces de correspondances pour faire émerger des nouveaux usages est un défi à relever qui n'est pas sans difficulté ; car tous les citadins qui empreintent de plus en plus les différents transports à la carte (métro, vélo et voitures de location) ont potentiellement moins en moins de temps à partager dans des lieux publics.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!