culture mobile_le blog

19
novembre
2008
09:35

Mon beau sapin



Le compte à rebours a commencé... Dans un peu plus d'un mois, c'est Noël!
Les magasins ont déjà revêtu leurs vitrines de lumière et votre boîte aux lettres déborde de catalogue de jouets et de foie gras en promotion sur papier glacé. Heureusement, Noël n'est pas qu'un déchaînement commercial, c'est aussi un moment dans l'année où la solidarité s'exprime.

Mon beau sapin est un site de bande dessinée en ligne, qui permet d'offrir des cadeaux aux enfants défavorisés.

Créé par Pénélope Bagieu, alias Pénélope Jolicoeur, star blogueuse qui raconte "sa vie tout à fait fascinante" sur la toile depuis bientôt deux ans, le site présente chaque jour un nouvel illustrateur.

Juste avant Noël, toutes les visites seront comptabilisées et grâce à son partenaire Orange, Monbeausapin.org versera à la Croix-Rouge Française une somme proportionnelle au nombre de visiteurs total. Ce don sera offert à l'opération "Arbres de Noël" de la Croix Rouge, afin d'offrir des cadeaux aux enfants défavorisés.

Il n'y a rien à cliquer, rien à acheter et plein de dessinateurs à découvrir. Alors n'hésitez pas!

A lire ou relire sur les BD blogs: Le manga à l'ère numérique
le portrait d'une BD blogueuse: Princesse Capiton

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

18
novembre
2008
19:46

Ryoji Ikeda, pionner de la musique et l'art électronique au Centre Pompidou



Ryoji Ikeda, l'artiste phare de la scène electroart, poursuit sa recherche musicale et graphique sur l'esthétique des « data » et sera sur scène les 21 et 22 novembre pour le concert Datamatics [ver.2.0] présenté au Centre Pompidou, sur une invitation du Festival d'Automne.

Datamatics [ver.2.0] est un projet audiovisuel dans lequel Ryoji Ikeda utilise les « data » pour encoder le réel et en donner une représentation abstraite. Les données informatiques deviennent source de création sonore et visuelle, l'installation génère des images en noir et blanc par ordinateur et rend compte de la façon dont ces données se déploient en de multiples dimensions. Une bande son puissante et hypnotique composée de fines strates sonores accompagne ces images au graphisme minimaliste et donne accès à l'auditeur à des espaces immenses et illimités. Avis aux amateurs de sensations fortes !


© Ryoji Ikeda


Pour continuer la (re)découverte de ce plasticien compositeur de renom, n'hésitez pas à aller visiter l'exposition V≠L qui lui est consacré au Laboratoire.
Suite à ses échanges avec le mathématicien américain Benedict Gross, l'artiste inaugure une œuvre où la définition du sublime s'accorde à l'immatérialité de l'infini et expérimente la possibilité d'un langage esthétique commun à l'art et la science.

Figure clé de la musique et de l'art électronique, le compositeur/artiste japonais Ryoji Ikeda se consacre aux propriétés physiques du son, et particulièrement à l'ultrasonique et aux fréquences. Ryoji Ikeda recourt aux technologies les plus poussées qui lui permettent d’intervenir sur les éléments les plus infimes. Depuis 1995, Ryoji Ikeda est très présent sur la scène artistique internationale, que ce soit avec des concerts, des installations ou des enregistrements qui intègrent le son, l'acoustique et l'image. Ryoji Ikeda a notamment travaillé à des œuvres de collaboration avec le collectif d’artistes Dumb Type, le chorégraphe William Forsythe du Frankfurt Ballet, l’architecte Toyo Ito et l’artiste Hiroshi Sugimoto.

datamatics [ver.2.0]
21 et 22 novembre 20h30
Attention ! Représentation supplémentaire samedi 22 novembre à 17h
Centre Pompidou

V≠L
du 11/10/2008 au 12/01/2008
Le Laboratoire. 4 rue du Bouloi - 75001 Paris

www.ryojiikeda.com/
myspace.com/ryojiikeda
www.lelaboratoire.org/
www.festival-automne.com
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

17
novembre
2008
14:50

"Still moving" : une sculpture numérique et interactive de Maurice Benayoun à découvrir au Générateur de Gentilly



Si vous avez manqué ce week-end la présentation de l'œuvre interactive Still moving de Maurice Benayoun dans le cadre de la Ville Européenne des Sciences, pas d'inquiétude, vous avez une seconde chance ! Retrouvez la au Générateur de Gentilly, du 20 novembre au 20 décembre 2008. Touchez-là, ou mieux, couchez-vous dessus, et l'installation révélera par des mots, des données et des sons une représentation des émotions du monde...


© Maurice Benayoun

Still Moving est une œuvre interactive composée d'une sculpture dynamique géante de 3,5 m de diamètre et de 0,90 m de hauteur, de son et d'une projection vidéo. A son contact, Still Moving produit une musique faite d'infrasons (de 5 Hz à 20 Hz, perceptible qu'avec le corps). Conçue par l'artiste Maurice Benayoun dans le cadre de sa série de travaux sur La Mécanique des émotions, cette sculpture est construite à partir de données numériques qui proviennent de l'analyse sur le Web de la relation entre 3200 villes du monde et un corpus lexical lié aux émotions.

Still Moving est un véritable instantané de cette carte des émotions du monde sculpté à partir des données provenant de l'Internet. L'installation se présente comme le globe dégonflé d'une terre dont les reliefs ne seraient pas liés à la géologie, mais aux variations d'intensités émotionnelles, telles que repérées sur l'Internet. Ce volume apparemment inerte (still) bouge encore (moving) quand on le touche. La musique infrasonore se module en fonction des zones géographiques touchées par le visiteur. Les données et représentations graphiques sont projetées simultanément rendant intelligibles les interrelations entre le monde, les données numériques et le geste du visiteur.

Maurice Benayoun traverse librement les frontières disciplinaires de l'art contemporain dans les manifestations, galeries, musées internationaux et espace public. Il est co-fondateur et directeur artistique du CITU, Création Interactive Transdisciplinaire Universitaire, où il poursuit son activité de recherche, de création et de réflexion sur les médias émergents.

Sculpture numérique, installation interactive, projection vidéo, infra-sons de Maurice Benayoun
14 > 16 novembre 2008 / Le Grand Palais
20 novembre > 20 décembre 2008 / Le Générateur
Les jeudi et samedi, de 13h à 19h.
16, rue Charles Frérot - 94250 Gentilly


www.benayoun.com
www.villeeuropeennedessciences.fr
http://www.legenerateur.com/

Cette pièce, soutenue par le Ministère de la Culture, est une coproduction/ codiffusion Arcadi (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France). La fabrication de la sculpture est réalisée en stratoconception® par le CIRTES, à Saint-Dié-des-Vosges, capitale mondiale de la géographie, grâce au soutien de l'INPL Nancy, ARTEM Nancy et la région Lorraine. L'ensemble de l'opération est piloté par le CITU, programme commun des université Paris 1 (Laboratoire LETA-LAM) et université Paris 8 (Laboratoire Paragraphe).
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

14
novembre
2008
10:58

Exploit sportif teinté de réalité virtuelle


Philippe Fuchs, ultramarathonien de 57ans, a parcourus 8487 km (Paris-Pekin) en 161 jours, équipé de capteurs de géolocalisation et de biométrie. Il pouvait être suivi en 3D et en temps réel sur internet. Il a aussi été encouragé par 800 coureurs…virtuels.

Phillippe Fuchs_Projet Virtual + Reality Challenge
© Crédit Photo

Les internautes étaient invités à suivre sa progression ainsi que son état physique depuis le site du "Virtual + Reality Challenge". Ils avaient aussi la possibilité de participer en déplaçant virtuellement un avatar à leur effigie sur des parcours imagés. Le plus endurant des internautes à tout de même parcouru 60 km virtuels. Un mécénat de compétence récompensait ces participants en reversant 1€ par km à l’ONG Sport Sans Frontière.

Ce challenge mise en oeuvre par Dassault Système visait aussi à récolter des données scientifiques. Dix paires de basket ont été nécessaire à Phillppe Fuchs pour venir à bout de ce périple. Parmi les partenaires de cette aventure l’Institut des Sciences du Mouvement de Marseille étudiait la modélisation et la simulation du pied.
On peut déjà deviner les nombreuses applications possibles d’un modèle 3D bioréaliste du pied humain : prévention et traitement des accidents, élaboration de prothèses et amélioration des performances.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

13
novembre
2008
10:32

Danse multimédia : Christian Rizzo au Centre des arts d'Enghien



Christian Rizzo fait partie de ces artistes polymorphes et touche à tout qui plongent le spectateur dans un nouvel univers à chaque création, à la croisée de la mode, des arts plastiques, de la performance et de la chorégraphie.
Première française au Centre des Arts d'Enghien, Comment dire « ici » ? résulte d'une invitation des danseurs de la compagnie taïwanaise Dance Forum par Christian Rizzo, en retour de leur première collaboration à Taïwan en juin 2008.


Projet chorégraphique et numérique placé sous le signe de l’interdisciplinarité, Comment dire « ici » ? combine danse, arts visuels et 3D, grâce à l'intervention d'Iuan-Hau Chiang, artiste multimédia spécialiste en images de synthèse 3D. Chacun confronte sa pratique gestuelle à la compréhension qu’en a l’autre, à travers le double filtre de l’outil informatique et des codes culturels dominants. Face à l'abstraction informatique, ils interrogent la reconnaissance des signes/mouvements quotidiens, en deça des spécificités culturelles.



© Christian Rizzo

COMMENT DIRE «ICI» ? | Christian Rizzo & Dance Forum Taïwan
Samedi 15 novembre à 20h30
Centre des arts d'Enghien-les-Bains
12-16 rue de la Libération
95880 Enghien les Bains
Plus d'informations sur Christian Rizzo
http://www.lassociationfragile.com/
http://www.cda95.fr/
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

12
novembre
2008
10:53

Ciné, télé, net, mobile : 2ème édition du Festival Européen des 4 écrans



A l'heure où la convergence des canaux de diffusion et de communication s’accélère, le festival des 4 Ecrans accompagne la révolution numérique et montre que les images peuvent servir à connaitre et à comprendre le monde.

Cette 2ème édition se déroule à Paris du vendredi 14 au dimanche 16 novembre, au MK2 Bibliothèque et à la BnF François-Mitterrand. Le Festival présente cette année une sélection de films européens qui racontent le réel et les faits de société, réalisés pour tous les écrans : cinéma, télévision, Internet et téléphone mobile.




Festival européen des 4 écrans
MK2 Bibliothèque - BnF François Mitterrand
http://www.festival-4ecrans.eu

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

10
novembre
2008
12:24

La création artistique à l'heure du numérique au Centre Pompidou


Totalement consacrée aux nouvelles formes d'écritures cinématographiques, la seconde édition de Cinéma en Numérique réunit des artistes du cinéma et de l'art contemporain au Centre Pompidou, du 12 au 17 novembre 2008. A ne pas manquer !

L'introduction du numérique bouleverse la création cinématographique et plus généralement l’image. Les nouveaux supports de production et de diffusion (téléphones mobiles, Ipod, PDA, Internet,..) offrent de nouveaux champs d’expression artistique. Ecritures, esthétiques, formes de récit et modes de diffusion se voient aujourd’hui totalement renouvelés.

Au programme : 5 soirées de projections et de présentations de projets inédits, commandés à des créateurs qui travaillent aux frontières de la vidéo, des outils numériques et du cinéma et mettent en dialogue les disciplines, cinéma, arts plastiques, musique, danse et théâtre.

En avant-première, le 12 novembre pour la soirée d’ouverture : le nouveau film d’Avi Mograbi, « Z32 », documentaire dans lequel des « masques numériques » viennent recouvrir le récit par un soldat israélien d’une expédition punitive au cours de laquelle furent tués deux policiers palestiniens (sortie en salle le 18 février 2009).


© Avi Mograbi

Autre événement majeur : le colloque "L'événement numérique" sur la place du numérique dans la création qui se déroulera le 17 novembre dans le cadre des Forums de société du Centre Pompidou.

Cinéma en Numérique 2
du 12 Novembre 2008 au 17 Novembre 2008
75191 Paris cedex 04
Téléphone : 01 44 78 12 33
Horaires : Ouvert tous les jours de 11h à 19h sauf le mardi
http://www.centrepompidou.fr

Coproduction Cahiers du Cinéma, Centre Pompidou, Festival d’Automne
Avec le concours du Ministère de la culture et de la communication - Centre National de la Cinématographie/DICRéAM - Centre Pompidou
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

7
novembre
2008
17:28

Phénomènes expérimentaux ce week end au Théâtre de l'Agora d'Evry


L'expérience scientifique se base sur l'observation et l'étude de phénomènes. Phénomènes reproductibles à l'identique dans un environnement donné, le plus souvent le laboratoire. L'art s'est aussi emparé de l'approche expérimentale dans une recherche de nouvelles frontières, en se saisissant de parfois de la science ou - surtout- de la technique. L'art comme la science, en définissant des phénomènes cherchent à appréhender et révéler les différentes facettes de la réalité plurielle.

Le Théâtre de l’Agora à Evry inaugure ce week-end l'exposition d'arts numériques Phénomène/s dans le cadre du programme Circuit Eclectique #03. A découvrir : un véritable panorama de phénomènes : acoustiques, poétiques, musicaux, visuels et sensibles.


© Lynn Pook

L'exposition invite, en toute sérénité, à douter de nos sens, de nos habitudes, de nos certitudes et à se laisser saisir par l’instant présent. Partir à la redécouverte du monde connu en prenant un chemin de traverse et basculer dans le merveilleux, simplement en posant un autre regard (ou une autre oreille) sur les choses, ici & maintenant.
Confrontés à bien d'étranges phénomènes, les spectateurs sont menés à interroger leurs perceptions et leurs représentations du monde.


© Lynn Pook

A noter dans vos agendas, performances, concerts et rencontres avec les artistes en soirée le samedi 15 novembre.

Circuit Eclectique # 03 - Phénomène/s
Avec : Cyril Hatt, Scenoscome, Joëlle Bitton, Bertrand Planes, Collectif Pulx, Lynn Pook & Julien Clauss, Ab ovo, Yvat et Lulia Popa
Exposition arts numériques
Du 6 au 22 novembre
du mardi au samedi de 14h à 19h et le mercredi dès 13h.
Théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry et de l’Essonne
Place de l’Agora BP 46 91002 Evry Cedex
Billetterie : 01 60 91 65 65

http://www.theatreagora.com/


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

6
novembre
2008
18:57

GAMERZ 03 - art et jeu vidéo à Istanbul


Que se passe-t-il quand des jeux vidéo deviennent des médiums permettant à des artistes de créer, quand des artistes investissent les univers virtuels et le réseau? Quand l'art contemporain s’ouvre à des univers ludiques et déjantés ?

Ces questions animent depuis plusieurs années le collectif M2F Créations qui fait tourner le Festival international GAMERZ 03, accueilli cette année à Istanbul en Turquie par le festival A.M.B.E.R. 08, du 7 au 17 novembre 2008. Les installations de 14 artistes internationaux y sont présentées, sur le thème du GAMEART.



L'exposition interroge les relations entre art et jeux vidéo en invitant le public à expérimenter et interagir directement avec les œuvres par le biais de sa voix, de son corps ou encore de son propre mouvement. Un événement nouvelles technologies, certes, mais le brassage des formes de culture populaires actuelles, anciennes et émergentes reste majeur.

Le collectif Mort2Faim, associé au collectif Dardex, regroupe plusieurs artistes (Quentin Destieu, Romain Senatore, Sylvain Huguet et Stephane Kyles) sensibles à l’univers du jeu vidéo «8-bits» comme à la révolution de l’ordinateur et des réseaux. Ils s’expriment à travers plusieurs médiums comme la vidéo, le son, le graphisme, le design, le laser et le web dans des installations et des performances, utilisant l’interactivité et le jeu. Travaillant en collaboration avec le Centre International d’Art et de Nouvelles Technologies de Prague (CIANT), le festival Emergences à Paris, la Fête Foraine expérimentale Eniarof, ils présentent régulièrement leurs travaux depuis 2003 lors de différentes expositions et festivals en France et à l’étranger.

Retrouvez en temps réel l’inauguration de cette manifestation culturelle dans la chambre 12 du motel virtuel selfworld.net (pour plus d'information à ce sujet, jetez un coup d'œil sur le billet écrit à ce sujet).

Festival multimédia GAMERZ Istanbul TURQUIE
Du 07/11/2008 au 17/11/2008
http://08.a-m-b-e-r.net/

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

5
novembre
2008
12:48

Elections américaines : CNN et les Hologrammes



Les élections présidentielles de 2008 aux USA n'en finissent pas d'innover...
Plus étonnant que le résultat en lui-même, qui a sacré la victoire historique de Barack Obama, la façon dont CNN a mis en scène la soirée électorale.
La chaîne américaine a fait intervenir ses correspondants sur le plateau sous forme d'hologrammes. Une première dans l'histoire de la télévision.
Bluffant ! On se croirait dans Star Wars.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!