culture mobile_le blog

13
janvier
2011
13:48

Du photoréalisme pour transmettre de l’émotion

L.A Noire Rockstar

L'industrie du jeu vidéo à elle-aussi ses leaders, ces créateurs d'avant-garde qui influencent les futures tendances du marché. Rockstar est l'un de ces studios de référence. Ses productions les plus célèbres sont la série des Gran Thef Auto, vendus à des millions d’exemplaire. Ces jeux sont investigateurs d'un genre nouveau : les jeux « bac à sable », des environnements virtuels où les joueurs sont livrés à eux même dans un monde persistant. Le 4ème opus avait provoqué une polémique, car la modélisation de l’état de New york portait préjudice à la ville, selon le maire de celle-ci, du fait que le joueur incarne un ancien délinquant et opère dans le milieu de la mafia New Yorkaise.
Pour sa prochaine production, le studio à investit le champs de la motion capture pour apporter aux personnages du jeu le plus de réalisme possible. La modélisation des visages devrait froler la perfection si l'on en croit ce reportage qui dévoile les coulisses de la production. Ce perfectionnisme devrait intensifier le gameplay du jeu et la transmission d’emotion. En effet, le joueur endossera le rôle d'un policier et devra percevoir si les témoins incarcérés essayent de le tromper lors de leur audition. Chaque détail du visage et chaque posture aura une importance primordiale.

Making Of sur la technologie utilisée dans le jeu L.A NOIRE de Rockstar.

Bonus : Les jeux vidéo jouent de nos émotions - Conférence organisée par le Musée des Arts et des Métiers, avec David Cage, Eric Viennot et Stéphane Natkin.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

21
septembre
2010
21:20

Cuisinons au futur


Le 23 septembre, l'Electrolux Design Lab récompensera l'étudiant designer le plus prometteur sur le sujet imposé de l'electroménager en 2050. Réfrigérateur extérieur, étagère à induction, machine à laver mobile, tous les concepts répondent ici à une problématique qui hantera probablement le quotidien des citadins futurs : l'économie d'espace. Autre marque à partager cette vision de l'avenir, Ikea et son projet de cuisine "SHARP", résultat d'une étude anglaise, envisageable pour 2040.

Avant de sélectionner parmi ces 8 finalistes, Electrolux s'est offert une coquette vidéo regroupant les meilleurs projets en compétition :

Ikea semble tabler son étude sur trois tendances : le “retour à la nature" (première image ci-dessous) soit cultiver ses légumes en intérieur, les “cuisines intelligentes” ou vous serez secondés par un chef cuistot en hologramme, et même les “cuisines émotionnelles” dont l'éclairage devrait s'autogérer en fonction de votre humeur. Le second concept exposé ci-dessous n'est rien de moins qu'une imprimante à cuisiner! (voir le concept des RepRap). "Et bon appétit bien sûr!"

+ d'info

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

7
juillet
2010
10:00

A quoi ressembleront les festivals en 2050 ?


Future_festivals_Navigation&Connectivity

La saison des festivals a bel et bien commencé! Les Solidays ont battu un record d'affluence, Arles et les Vielles Charrues s'apprettent à ouvrir leurs portes et les Eurockéennes ouvrent l'appétit avec iRock leurs webreportages de l'édition 2009. En Angleterre, le partenariat entre le festival de Glastonbury et l'opérateur Orange fait une fois de plus écho jusqu'ici. Cette année, il ne s'agit pas d'un nouvel artefact hight tech écolo mais d'une prospective sur le futur des festivals. L'étude a été réalisée par des futurologues dans le cadre des 40 ans du festival ; l'idée était justement de s'imaginer au même endroit 40 ans plus tard, en 2050.

Les transmissions corporelles

Grâce a des technologies intelligentes incorporées dans les vêtements, chacun pourra transmettre aux autres combien il profite du festival. Comment ? Grâce à des capteurs de phéromones qui indiqueront sur vos vêtements que les morceaux qui passent ne vous laissent pas indifférents. Le rapport se penche également sur la faisabilité de tatouages qui, reliés à l'Internet, serviraient d'interface pour communiquer d’amis à amis les impressions sur la performance d'un artiste. Au final, les festivaliers seront capables de transmettre leurs ressentis via des nanotechnologies corporelles qui réceptionneront ce que le festivalier voit, entend et sent.

Partage d’instant

Cette innovation porterait sur la façon dont les concerts seraient diffusés et appréciés par des spectateurs non présents sur le site le jour « J ». Construit sur un moteur de recherche sémantique, les téléspectateurs pourront rechercher un spectacle basé sur leurs émotions et leurs humeurs du moment. Leur téléviseur, au combien plus évolué qu'aujourd'hui, proposera un dispositif holographique pour rendre compte de l’immersion habituellement vécue, dans la fosse, entourés d’amis et d’autres spectateurs. « Playlists » personnalisées et autres remixes seront de la partie, utilisés comme éléments de partage sur les réseaux. (cf. Neurosonics Live, les hologrammes n'existent pas encore... (fev2010)


Future_festivals_Interactive_Remote

Multisensorialité

Pour renforcer le degré d'interaction entre l’artiste et le public, il faudra superposer l'immédiateté de la performance avec de nouvelles technologies. Par exemple, les drapeaux traditionnels brandis dans la fosse deviendront des panneaux de messages holographiques visibles uniquement par l’artiste, sans gêner les festivaliers plus reculés. Cela permettra au public d'influencer la façon dont se déroule la performance et de donner à l'artiste la possibilité d'interagir avec les fans ; un jeu de scène plus social en somme. La foule sera en mesure de faire réagir l’espace scénique de l’artiste à l'aide d’interface à reconnaissance gestuelle des trois dimensions. Des technologies haptiques créés sur des nouveaux textiles permettront aux festivaliers de se toucher et de se sentir les uns les autres sans pour autant regarder dans la même direction de la scène.


Future_Festivals_Immersive_Live_Experience

Ce billet n'est qu'un résumé, le document source est à consulter ici, (non traduit).

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

4
juin
2010
08:03

Peluches interactives


Fujitsu prépare une peluche robotisée

Retour en enfance en découvrant ces trois projets qui partagent un même point commun, une peluche ayant reçue une greffe technologique. Certes l'idée n'est pas nouvelle puisque que les poupons-à-pile qui pleurent et à qui il faut changer la couche ont aujourd'hui l'age de passer le baccalauréat. Les exemples suivants ne révolutionnent pas l'exercice, à savoir amplifier la personnification d'une peluche par des mimétismes humains mécanisés ; cependant ces projets nous offrent une vue sur l'internet des objets, lorsque la technologie sera ubiquitaire et que nos objets du quotien communiqueront, à leur façon bien sur, de façon non-intrusive, on l'espère.

Sniff est un chien en peluche dont la truffe embarque un capteur de technologie RFID. Il est capable, de "renifler" des étiquettes RFID correspondantes à des “activités” qui déclenchent des comportements : vibrations et jeux musicaux. D'où la volonté pour sa conceptrice, Sara Johanssons, de le destiner aux enfants ayant des déficiences visuelles, pour qui l'ouïe et le toucher sont primordiaux.

Wiiwaa est un jeu vidéo destiné à la console de Nintendo, la Wii. Le concept du jeu est aussi simple qu'il est ingénieux. Le joystick (et ses capteurs de mouvements) se glisse dans la peluche. Lorsque l'enfant dirige la peluche, l'avatar de celle-ci se déplace à l'écran. Calvin a trouvé son Hobbes ;) .

Présenté au Forum Fujitsu 2010, ce Teddy Bear robotisé possède un répertoire de 300 réponses à des stimuli externes. La reconnaissance des visages n'est pas encore au point mais devrait gagner en précision à l'avenir.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

20
août
2009
13:46

Percevoir l'émotion dans l'interaction vidéoludique


La crise financière n'a pas épargné la sphère du jeu vidéo. Pourtant les trois leaders n'ont guère le choix que de se livrer bataille s'ils veulent s'accaparer le marché. Une nouvelle partie commence : capter les émotions des joueurs.

1er round, Microsoft assénait en juin dernier un coup à ses concurrents en dévoilant le projet Natal, une barre de senseurs similaire à la Wii, mais si précise qu'il n'est plus nécessaire de tenir des accessoires pour jouer. A la suite de cette conférence, Peter Molyneux, gamedesigner de renom, présentait son dernier né, Milo, une expérience interactive ultra-réaliste basée sur l'échange relationnel avec un enfant virtuel.



Nintendo, qui agrandit toujours plus son panel de joueur, n'a pas sourcillé et s'est contentée du Wii Vitality Sensor, accessoire d'enregistrement du rythme cardiaque pour mesurer le stress ou la fatigue. La nouvelle aurait pu émoustiller les joueurs avides de nouvelles sensations, mais la direction annoncée d'explorer les jeux de relaxation a rapidement fait déchanter l'assemblée.

wii-vitality-sensor-Nintendo-culturemobile

Dans cette quête similaire, Sony a déposé le 6 août dernier un brevet portant sur un "détecteur de rire et un système pour enregistrer la réponse émotionnelle à une présentation média". L'intention est d'interpréter et d'exploiter les réactions émotionnelles pour enrichir l'interactivité. Un atout indéniable s'il ne s'agit pas d'un énième argument marketing (cf. le processeur "Emotion Engine" de la Playstation2).



sonylaughdetectorskynet-sony-culturemobile""

L'avenir vidéoludique s'annonce fort en émotion. La GamesCom, la plus importante convention européenne du jeu vidéo, qui a lieu ces jours-ci nous en apprendra peut être d'avantage.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

19
août
2009
12:00

Percevoir l'émotion dans le traitement de l'information


La chaîne anglaise NBC, habituée à jouer avec le traitement de l'information, propose à ses lecteurs d'afficher leurs ressentis en commentant les actualités. Une pratique qui pourrait se répandre sur les sites de presse en ligne français à la recherche de renouveau.

Pour s’exprimer, l’internaute dispose de 6 "humeurs" : furieux, triste, ennuyé, excité, intrigué, amusé, qu'il assigne aux différents contenus consultés. L'ensemble des résultats permet de sonder rapidement l'effervescence engendrée par l'information. Pour Greg Gittrich, dirigeant des contenus et médias intégrés à la NBC, c'est "une façon de capter le pouls de la ville en temps réel" ; en effet ces fonctionnalités ont été mises en place pour les sites d’information locale dans 10 villes des États-Unis (suite au rachat d'Everyblock par MSNBC.Com). (Plus de détails via drouillat.com )

commentaires-NBC-emotion-culturemobile
© capture du site NBCchicago.com

Arte Live Web propose aussi d'annoter le contenu de façon personnelle après avoir visionner des concerts en live. Connaissez-vous d'autres sites de ce type?

commentaires-ArteLiveWeb-emotion-culturemobile
© capture du site Liveweb.arte.tv

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!