culture mobile_le blog

18
octobre
2010
18:53

Etre peintre du numérique

Personne n’a pas pu passer à côté des affiches du Cube dans le métro parisien sans les voir. D’un graphisme contemporain, elles ont annoncées le ton décalé et technologique de l’expo. La 4ème édition du Cube Festival, L’Art Numérique Aujourd’hui, qui s’est déroulée du mercredi 22 septembre au dimanche 3 octobre nous en a fait voir de toutes les couleurs.

Qui n’a jamais rêvé de faire éclabousser la peinture comme Jackson Pollock sans se salir les mains ? C’est aujourd’hui possible grâce à Body Paint, de Mehmet Akten. Les mouvements du corps des visiteurs suffisaient à activer les couleurs sur l’écran. Interactive, amusante et créative, cette oeuvre a privilégié le geste et le partage.


Body Paint - Mehmet Akten / Cube Festival 2010
envoyé par le_cube. - Futurs lauréats du Sundance.

La table cinétique de la compagnie Adrien M a permis également aux spectateurs de devenir artiste. A travers une table tactile, posée à plat, les spectateurs ont pu expérimenter, transformer les compositions qui apparaissaient sous leurs yeux. La vidéo est devenue une matière que le public a façonné selon sa volonté par un simple toucher.


Anamorphoses - Compagnie Adrien M / Cube Festival 2010
envoyé par le_cube. - Futurs lauréats du Sundance.

Bien d’autres œuvres sont à découvrir sur le site : www.cubefestival.com

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

1
février
2010
14:53

SmartCity Workshop : Les "buswaffle" du REBAR GROUP


Le Rebar Group travaille à l’intersection de l’art, du design et de l’activisme. Collectif de San Francisco, il œuvre dans l’espace urbain. Ses installations éphémères et ses performances visent à redéfinir le paysage de la ville, d'un point de vue à la fois visuel et conceptuel. Pour Smartcity, ils sont venus avec leurs « Buswaffle » gonflables et les ont parsemés sur le territoire de la Cité internationale universitaire de Paris.

Que ce soit à Gentilly ou dans la Cité universitaire, le constat fut le même à chaque sortie de ces « coussins de fleurs » : un essaim d’enfants apparaît et s’accapare ces cousins roses "interconnectables". A contrario, les adultes, souvent pressés, les évitent au lieu d'offrir à leur imagination quelques minutes de détente. En effet, ces pièces montables, très résistantes et imperméables, peuvent prendre différentes formes, ce qui engage à une sorte de "déconstructivisme" ludique.



rebar-smartcity-buschwaffle

Dans sa démarche de perturbation de l'espace public, le Rebar Group privilégie les alternatives socialisantes, qui valorisent la détente et le plaisir, tout en affichant un clair parti pris écologique. Ce dernier aspect était plus palpable avec le projet "ParkingCycle", engin cyclable recouvert de pelouse. Pour interpeler le maire de San Francisco, rien de tel que d'occuper sa place de parking réservée. Sa réaction en fin de vidéo :



Le Rebar Group est composé de quatre personnes (Teresa Aguilera, Matthew Passmore, John Bela et Blaine Merker), mettant en commun leurs compétences en architecture, en design, en graphisme et en multimédia. Depuis 2005, le Rebar Group est intervenu dans de nombreuses villes américaines ainsi qu'au Canada et en Europe. En 2008, le collectif a participé à la Biennale d'Architecture de Venise ; en 2009, à l'Experimenta Design Amsterdam, à l'ISEA 2009 Dublin. Il a en outre collaboré avec l'American Institute of Architects, le Canadian Center for Architecture, la Harvard Graduate School of Design, la Parsons School of Design, les universités de Berkeley, du Michigan, d'Amherst (Massachussetts).


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

5
juin
2009
17:10

Meet Your Heartbeat Twin, un gameplay à base d’émotion ?


Meet Your Heartbeat Twin est une expérience ludique d’un nouveau genre : un « jeu urbain » (ou « pervasive game » en anglais). Ce nouveau type d’interactivité fleurit depuis que les mobiles GPS inondent le marché (plus de détails dans ce résumé de la thèse de Chen Yan, spécialiste du jeu ubiquitaire). Là où le prototype de la startup Xilabs innove, c’est en associant un capteur de rythme cardiaque sur chaque joueur. En effet, ceux-ci entreprennent une partie de cache-cache urbain et ne recherche que les personnes dont la fréquence cardiaque est identique à la leur. Tout l’intérêt est de contenir ses émotions lorsqu’on est à deux doigts de rencontrer son «jumeau cardiaque » !

Meet-your-Heartbeat-Twin-Futur-en-seine

Rendez-vous place de la Bastille, au WikiPlaza pour s'y essayer dans le cadre du festival Futur en Seine. Le jeu est lancé toutes les heures pour 10 joueurs (samedi 6 juin de 15h à 18h/ dimanche 7 juin de 14h à 17h).

A l’heure ou l’hyper-connectivité va de pair avec la mobilité, les relations interpersonnelles pourraient se voir «augmenter» par des visualiseurs d'émotions. Illustration poétique avec ce court métrage d'Eric Lerner.

Suivi par un reporter de Tv réalité, un jeune homme expérimente un gadget capable de retranscrire en directe ses émotions.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

30
mai
2009
16:16

Futur en Seine, participez à la fête de la culture numérique



Pendant 10 jours, du 29 mai au 7 juin, Futur En Seine invite les franciliens à célébrer la ville numérique autour d’une multitude d’événements dont 10 manifestations partenaires, 16 prototypes technologiques, 30 conférences, un village numérique, des événements internationaux, des portes ouvertes chez les acteurs du numérique...
Organisé par Cap Digital, pôle de compétitivité des contenus numériques, cette première édition fourmille d’innovations technologiques, qui demain, feront notre quotidien. Avant de revenir en détails sur certains prototypes, arrêtons nous sur les nouveaux usages à destination de l’évènementiel.

Futur en seine

La page Netvibes regroupe toutes les informations essentielles nécessaires pour se repérer, suivre et vivre la fête de la ville numérique dans de bonnes conditions.

Les Flux RSS du blog, pour rester à jour, et la chaîne Dailymotion Future en Seine pour visionner tous les contenus vidéos.

Pour appuyer la nouvelle tendance de "real time", ARTESI (Agence Régionale des Technologies Et de la Société de l'Information) a mise en place un dispositif participatif destiné à « prendre le pouls » des événements en temps réel : Futur En Direct.

Ouvert à tous, il permet de recueillir et de visualiser les contributions envoyées par les participants sous forme de messages textuels et/ou de photos.
Les tweets sont aggrégés sous différentes formes sur le Tweetwall, ou bien géolocalisés sur la TweetMap. Les photos sont réunies sur un mur graphique (Photowall) et une carte géographique (Photomap).

Futur-en-direct

Pour situer les lieux et leur projets associés, deux solutions : Econovista et Clickmap. Si vous trouvez que ces espaces numériques manquent de relief, passez sur la Seconde Scène!

Seconde-scene

Dans la continuité de son exploration d'usages hybrides entre espace physique et espace numérique, le MetaLab 3D propose un dispositif unique de retransmissions audio et/ou vidéo en temps réel ainsi que des outils participatifs multimédias. Cet espace s’appuie sur deux plates-formes du monde virtuel multi-utilisateurs éprouvées (Second Life et Twinverse). Les utilisateurs pourront "vivre" et participer en direct à Futur en Seine.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

20
mai
2009
22:12

Bains numériques #4


La quatrième édition du festival Bains numériques d’Enghien-les-Bains (à 15mn de la gare du Nord) se tiendra du 5 juin au 13 juin 2009, gratuit et entièrement dédié à toutes les formes d'expressions contemporaines : créations sonores, visuelles et interactives. La ville devient le temps de ces rencontres une vitrine internationale de la création numérique.

Bains-numeriques-4-culturemobile
Programme complet

Des rencontres professionnelles sont également organisées les 11 et 12 juin. A partir du constat de la transdisciplinarité des arts numériques, une réflexion sera portée sur les problématiques couvrant les champs d'activités impliqués par le spectacle numérique, de la création artistiques à la mobilité des artistes et des œuvres, à l'aménagement du territoire ou au développement économique durable.

Programme complet des tables rondes sur les pratiques culturelles à l'heure du numérique

Un concert exclusif du groupe Rinôçérôse et Electronic Shadow sur le lac d'Enghien-les-Bains viendra clôturer le festival comme l’avait fait Gotan Project l’année précédente.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
septembre
2008
16:02

Festival Emergences 2008 : en direct des Chantiers SmartCity à la Cité internationale (3)

Plus de 20 artistes et intervenants européens participent aux Chantiers artistiques SmartCity conduits à la Cité internationale dans le cadre du festival Emergences.

Après une phase d'appropriation et de collecte de données territoriales, les artistes sont invités à poser un regard neuf et pluriel sur l'environnement urbain, en croisant leurs démarches artistiques et compétences techniques.

Avec : Christophe Goutes [fr] / Exyzt (graphiste et DJ), Emmanuel Gabily [fr] / Exyzt (photographe), Julie Guiches [fr] & Benoit Lorent [be] (photographes) / Studio-public + OST, Vincen Beeckman [be] / OST, Nicolas Clément [be] / OST, Damien Chivialle [fr] (scénographe / ENSCI), Ivo Flammer [ch] (ingénieur électronicien capteur), Maël Teillant [fr] (ingénieur réseau-web), Stéphane Cagnot [fr] / Dédale , Stéphane Juguet [fr] / What time is IT, Raphaël Massi [fr] (journaliste vidéaste), collectifs Zoom+Infraksound+Damien Masson = pied la biche [fr] (urbanistes, architectes), Thomas Sagory[fr] ( archéologue photo-cervoliste), Marcel.lí Antúnez Roca [es] (artiste, performer) Oriol Ibáñez [es], Matteo Sisti Sette [es] (informaticien), Cécile Brazilier [fr] / Bio_Cité...

Artistes Emergences 2008

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

23
septembre
2008
16:02

Festival Emergences 2008 : en direct des Chantiers SmartCity à la Cité internationale (2)


Emergences poursuit cette année sa thématique autour de la ville intelligente (voir dossier "Smart City : aujourd'hui et demain, la ville 2.0". L'omniprésence des nouvelles technologies redessinent les tendances urbaines. Petit récapitulatif de ces expérimentations artistiques dans l'espace urbain, qui englobent trois chantiers thématiques et une résidence artistique.



// CityScan | cartographie sensible, artistique et numérique du territoire : une vaste étude urbaine est menée sur le périmètre de la Cité universitaire / Gentilly. Les intervenants collectent et analysent des données variées : sensibles, numériques, urbaines, architecturales, patrimoniales, sociologiques, économiques…



// Playgreen | art, ville et végétal - green guerilla, guerilla gardening : rendre ses droits à la nature, telle est la proposition de ce chantier qui s’appuie sur une démarche combinant des approches à la fois esthétique, militante, sociale, collaborative et utilisant les nouvelles technologies.



// Invisibles | Epaulé par des scientifiques et des membres du réseau associatif, un collectif d’artistes et de graphistes va ausculter de près la zone de la Cité internationale. Sa mission : révéler les pratiques et données silencieuses qui agissent sur le territoire et rendre perceptible l'invisible en les localisant par des pictogrammes d'informations.



// Résidence de MARCEL.LI ANTUNEZ ROCA : l’artiste performer catalan Marcel.lí Antúnez Roca est invité en résidence à travailler sur une adaptation de son installation audiovisuelle interactive Metamembrana, connectée au territoire de la Cité internationale (coproduction Dédale | d-lab 2008).

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

10
septembre
2008
00:24

Tant et Temps

Se souvient-on de nos états d’âmes passagers et de nos instants de bonheur? Aussi intenses soient-ils, ils se dispersent souvent dans les méandres de la mémoire. La création d’ Eric Choisy leurs offre une nouvelle chance.


Primé dans la catégorie Expérimental au Flash Festival 2008, Tant et Temps projette la captation de scènes vécues sur une ligne de vie, sous la forme d’une interface flash.

Résolument multimédia, cette création s’expose sur internet par le biais d’une galerie d’images, juxtaposées et de tailles diverses. Même si celles-ci sont disposées de façon chronologiques, elles semblent désorganisées, éparses, comme ensevelies les unes sous les autres, à l’image de se que pourrait être un album de famille…mental.

Au passage de la souris sur ces « cases souvenirs », les photographies s’agrandissent et prennent vie sous la forme de sample vidéo. Ce procédé aide à transmettre la charge émotionnelle contenu dans le propos de la séquence ; le tout est sublimé par une qualité photographique irréprochable (lumière, cadrage,…).

Photographies et films numériques archivent déjà une partie de notre patrimoine personnel. Peut être disposerons nous un jour d’une sauvegarde de souvenir aussi exceptionnelle que celle-ci !

D’autres créations numériques sont à découvrir ! voir le palmarès du Flashfestival 2008

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

28
septembre
2007
16:38

Une première sur 4 écrans

Ciné, Télé, Net, Mobile: le Festival européen des 4 écrans lance sa première édition les 27, 28 et 29 septembre à Paris.


"Aux images, citoyens!" C'est l'invite que nous adresse Hervé Chabalier, à l'initiative de la manifestation de ce week end. Tandis que les festivals de films sur mobile pullulent depuis quelques saisons, pour la première fois, le quatrième écran entre dans la cour des grands.
Le Festival des 4 écrans s'attache à décrypter les images du réel sur les quatre écrans de diffusion : cinéma, télévision, internet et mobile. Les films en compétition seront diffusés au public jusqu'à dimanche au cinéma MK2 Bibliothèque (Paris XIIIe). En parallèle, des conférences et débats créent, le temps d'un week-end, une Université de l'Image à la BNF pour réfléchir à ces nouveaux outils d'écriture du monde.

http://www.festival-4ecrans.eu

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

26
septembre
2007
10:16

Festival Emergences : jouer à Susipong et s'interroger sur l'art numérique, si ce terme a encore un sens...

Festival EmergencesRendez-vous important de ce qu'on appelle encore parfois "l'art numérique", le Festival Emergences commence aujourd'hui. A mon sens, ce n'est pas un hasard si cette entame, à 14 heures à la Cité U à Paris, s'apparente plutôt à une sorte de symposium, avec un débat autour d'un thème qui dépasse très largement ce cadre trop restreint de l'art numérique : la "Smart City".

Détail signifiant : Les gens de Dédale, qui organise la chose, parlent eux-mêmes d'un rendez-vous des "cultures électroniques et des nouvelles formes artistiques". Reste à savoir si le reste de la programmation, les vendredi et samedi prochains au soir, sera à la hauteur, avec des concerts, notamment des excellents Mouse on Mars, mais aussi quelques "oeuvres"... d'art reposant sur le numérique. Dans le cadre de ce court billet, j'en mentionnerai deux.

La première, en partenariat avec Culture Mobile, s'appelle "Je chante pour toi", et se présente comme un "radio-crochet" pour téléphone mobile. Signée Ivo Flammer et Yoshie Kaga, elle s'appuie sur l'art du chant via mobile des publics de la manifestation. Soit une oeuvre on ne peut plus interactive, mais dont il me semble légitime de s'interroger sur la "profondeur"... A voir et entendre donc.

Susipong

La deuxième, a priori tout aussi intrigante, a pour nom "Susipong". Il s'agit d'une partie de "pong", via une console spécifique si j'ai bien compris, qui va se dérouler en connexion avec écran géant entre des joueurs à Paris et à Strasbourg. Sachant, et c'est là l'intérêt de la chose, que les artistes de Susigames semblent avoir truffé le jeu de pièges artistiques, poétiques et peut-être spirituels. J'avoue que ce projet m'asticote plus que le précédent, et que j'irai le tester... A jouer donc.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!