culture mobile_le blog

19
décembre
2010
16:22

Quand Google se transforme en designer de prêt à porter

Pour lancer sa campagne de publicité "More with Google", la firme de Mountain View a fait créer un clip d'une trentaine de secondes, montrant une séance d'essayage de vêtements... uniquement réalisée avec le moteur de recherche. Le but : viser les potentiels acheteurs de la nouvelle génération, habituée de l'achat en ligne.

Le spot de Google donne quelques indices sur les perspectives à venir en terme de vente en ligne. Et si, à l'avenir, chacun disposait d'une cabine d'essaye virtuelle à même de véritablement révolutionner l'achat en ligne ?



Ce spot en dit un peu plus sur les nouvelles fonctionnalités de Google image, qui permet de rechercher des images par taille, type de représentation, et couleur notamment.

Simple campagne publicitaire ou application visionnaire ?



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

1
novembre
2010
15:51

Des robots à la place des infirmières: bienvenue au Japon

Pour faire face au vieillissement de sa population, les japonais ont trouvé mieux qu'une réforme de leur système de retraites: les voilà qui confient l'assistance aux personnes âgées à des robots. Il suffisait d'y pense.

Voici donc Actroid-F, le premier robot androïde destiné aux service médicaux.

Au-delà de ses capacité d'assistance, d'interaction avec les humains - des aspects que de plus en plus de robots atteignent - Actroid-F surprend par son apparence, si proche d'un être humain.



Créé par Yoshio Matsumoto, chercheur de l'Institute of Advanced Industrial Science and Technology, l'infirmière/robot sait sourire, froncer des sourcils, et réaliser toutes autres mimiques permettant de toucher à un autre mode de communication que celui de la parole, bien utile quand il s'agit de réaliser ces tâches hautement sociales que sont celles du domaine de la santé.

On est donc bien loin de la mission première des robots infirmiers, voués à "passer la serpillière, distribuer des médicaments et guider des visiteurs vers le bon patient".
Il ne vous reste plus qu'à apprendre le japonais...
Car en France, on n'en est pas encore là: nos pharmacies se dotent de robots, leurs permettant de ranger et délivrer des médicaments.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

25
juin
2010
12:57

Sur la route des vélos solaires


route-vélo-solaire

« Sur la route du Soleil Levant » est une traversée de l’Eurasie, de la France au Japon, en solitaire et en expérimentant les dernières technologies en matière de déplacement. Voilà l'audacieux périple de Floriant Bailly et de son vélo électrique et solaire.

La distance à parcourir avoisine les 13.000 km, sur une durée étalée de juin à octobre 2010, avec pour seul véhicule, une semi-locomotion hybride. Le vélo électrique solaire reste un vélo, l’idée n’est donc pas d’utiliser un véhicule à moteur, mais bien de garder l’énergie humaine comme base du fonctionnement. La batterie électrique vient, elle, apporter une assistance, permettant d’aller plus vite pour une même puissance donnée dans le pédalage. L’énergie solaire intervient, elle, sur l’autonomie en permettant la recharge des batteries.

Ainsi assisté, l’idée est d’aller plus vite, de parcourir des distances plus grandes, pour ainsi rejoindre le Japon en une centaine d’étapes seulement, là où l’utilisation d’un vélo normal n’hésiterait le double de temps. Utiliser un vélo électrique solaire, c’est revisiter le monde du voyage, tout en faisant la preuve de l’efficacité de ce nouveau mode de déplacement à l’heure de la grande mutation énergétique qui fait débats dans nos sociétés.

On lui souhaite bien du courage ! Le morale semble bon même avec 2500km dans les jambes.

Lire aussi :

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

30
juin
2009
10:21

Les enjeux du mobile au Japon


Cap Digital, pôle de compétitivité des contenus et services numériques (organisateur de Futur En Seine), propose de suivre une quinzaine d'entrepreneurs français dans leur découverte du Japon via un blog personnalisé sur Rue89.

Abdel Bounane directeur de la publication et rédacteur en chef du magazine de loisir numériques Amusement y tient un petit carnet de route garni de quelques interviews. Il interroge ici Caroline Crouzatier, consultante en mobilité sur les enjeux des mobiles au Japon.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

2
août
2007
16:53

Les mobiles « biométriques » nous préparent-ils un avenir à la Big Brother ?

Mobile biométrique

Prototype d'Oki

Une innovation, dans les brèves datées du 23 juillet sur Culture Mobile, m’a particulièrement inquiété. Je cite :

« Le groupe d'électronique japonais Oki a annoncé avoir conçu le premier système d'authentification biométrique pour mobiles, basé sur la reconnaissance de l'iris de l'oeil. Soit une véritable innovation qui, comme Oki ne l’a sans doute pas anticipé, nous rapproche du monde tel que décrit par le film Minority Report de Spielberg, d’après une nouvelle de Philip K. Dick. Destiné à des mobiles équipés d'un appareil photo, le programme permettra de confirmer l'identité de l'utilisateur grâce à une image de son oeil. Cette fonction de sécurité pourrait être employée lors de certaines transactions sensibles effectuées avec un terminal cellulaire comme les achats en ligne, le paiement en boutique par porte-monnaie électronique ou la consultation de données confidentielles. Il n’y aurait donc pas de quoi s’inquiéter. Sauf que les gens d’Oki expliquent dans leur communiqué de presse que l’ensemble logiciel de leur innovation, qui n'exige pas un processeur ultra-puissant et tourne sous différents systèmes d'exploitation (OS), peut également être intégré dans d'autres types d'appareils que les téléphones portables. »

Ai-je tort ou ai-je raison de penser aux « dystopies » (ou utopies négatives » de George Orwell ou Philip K. Dick ?

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!