culture mobile_le blog

30
décembre
2010
18:15

2011 arrive : qu'est-ce que la nouvelle année va nous réserver ?

Le mobile prend, et continuera de prendre de plus en plus de place dans nos vies. Tim Dunn, expert des technologies mobiles, a dégagé les 5 grandes tendances à attendre de l'année 2011 pour l'actu mobile.



- Le Web va continuer d'être de plus en plus mobile. Déjà de plus en plus consulté d'un terminal mobile, le Web va continuer de tenir dans la poche avec la démocratisation grandissante des smartphones.
- Le "mCommerce", ou le commerce mobile. Les terminaux mobiles vont se transformer en machine à payer. Les nouvelles technologies et nouveaux services sauront proposer aux utilisateurs les produits dont ils ont besoin, et offriront de les acheter de leur téléphone.
- Si la réalité augmenté est le mot de ces deux dernières années en matière d'usages mobiles, on attend toujours qu'elle se démocratise. 2011 sera son année, pronostique Tim Dun.
- La publicité mobile. Apple et Google se partagent le gateau. Mais leur principal challenge est d'inventer de nouvelles manières de fonctionner pour séduire des utilisateurs aux usages bien différents des autres supports. Nouveaux formats, et exploitation des données de localisation devraient permettre à l'industrie d'atteindre un nouveau palier.
- Les communautés. L'émergence du web social et mobile permet aux marques de se placer dans un contexte bien plus précis. Elles connaissent mieux les habitudes de leurs clients et les touchent en accord avec leur mode de vie. Des nouvelles campagnes sont à inventer, pronostique l'expert.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

27
décembre
2010
17:40

L'actu du mobile de l'année 2010... en moins de 3 minutes

Que s'est-il passé cette année qui a marqué l'actualité du mobile ?

5 milliards d'applications ont été téléchargées (en augmentation de 300 millions par rapport à l'année 2009)
5 millons de personnes ont utilisé Foursquare (c'est 200 000 de plus que l'année dernière)
347% d'augmentation de l'utilisation de Twitter
200 millions de personnes utilisent Facebook sur leur mobile
100 millions de vidéos ont été regardées sur YouTube sur téléphone chaque jour.
3000% d'augmentation du trafic d'échanges de données depuis 2008
3339 : c'est, en moyenne, le nombre de sms envoyés par mois, par les ados américains.
92% des utilisateurs mobiles ont le choix parmi au moins 3 opérateurs
96% des utilisateurs de mobiles sont satisfaits de leur opérateur
4 centimes de dollars : c'est le prix moyen pour une minute au téléphone aux Etats-Unis
77 millions : c'est le nombre de smartphones vendus à la rentrée 2010

(Source)

Petit retour en arrière... en vidéo (et en anglais).



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

25
décembre
2010
17:24

Rien n'y échappe : un traducteur en réalité augmentée

La réalité augmentée, qui superpose des éléments virtuels au monde réel à l'aide d'une application que l'on utilise sur un terminal mobile, voit chaque semaine son champ d'application s'élargir.

Il y a quelques jours, nous vous parlions de cette application britannique capable de vous faire visualiser les rues de Londres telles qu'elles apparaissaient dans le passé. (Lire l'article "Quand la réalité augmentée se transforme en machine à voyager dans le temps)

Cette fois, c'est une application pour smartphone capable de traduire d'une langue à une autre par simple visualisation de texte.

Le concept de traduction en temps réel par réalité augmenté, assez révolutionnaire, passe très bien en vidéo...


Ici, l'application reconnait et isole les mots, et est même capable d'intervertir, voire de supprimer les lettres d'un support. Une application qui se rapproche de la fonctionnalité de ce robot, capable de lire et de comprendre les mots (Lire l'article). "Word Lens est basé sur la technologie OCR (reconnaissance optique de caractères) qui permet de détecter des textes et des mots vus par la caméra, puis de les traduire d'une langue à l'autre", indique le site iPhon.fr

Pour le moment, l'application ne traduit pas en français...



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

18
novembre
2010
09:04

S'identifier à des sites par reconnaissance faciale... via son mobile

En 2008 déjà, la reconnaissance faciale était accessible, notamment via ce petit logiciel, permettant de s'identifier à des sites internets via sa webcam. Plus fort qu'un mot de passe. Plus fort que dans les films.

Cette fois-ci ça marche vraiment, c'est grand public, et compatible avec les réseaux sociaux les plus utilisés, Facebook et Twitter.

Le projet "MoBio" va plus loin et permet de réaliser la prouesse d'un téléphone portable, en utilisant le capteur frontal du mobile.

Le but, pas gagner du temps (ou alors un fragment de seconde), mais surtout, gagner en sécurité: en effet, si des programmes permettent de casser des mots de passes, ceux permettant de reconnaître des visages inconnus sont encore à inventer...

Logging into Twitter with your face from The Next Web on Vimeo.



Cela va bientôt remplacer les mots de passe, anticipe The Economic Times.

Une nouvelle technologie, adaptée aux besoin du mobile, qui aura quand même pris... vingt ans à développer!



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
septembre
2010
14:19

Seabird, le mobile rêvé par la communauté Mozilla


seabird

Élégant, original et visionnaire, le mobile Seabird surprend. La prouesse revient aux membres de la communauté Mozilla, qui ont su dans leurs échanges d'idées sur le Mozilla Labs' Concept Series, aboutir à un concept à mi-chemin entre le téléphone mobile et le futur de l'ordinateur. Un argument de plus dans la théorie de Eric von Hippel, comme quoi "il y a 2 à 3 fois plus d’innovations de la part des consommateurs qu’il n’y en a dans l’industrie".

Dans cette vidéo finale, modélisée par le contributeur/designer Billy May, on découvre un téléphone dont l'interaction repose sur un dongle bluetooth et deux pico-projecteurs externalisant le clavier et l'écran ; le tout reposant sur une batterie à recharge sans fil. Un gain de place considérable pour un confort optimum. Tout comme le Nokia Morph, on apprécierait l'avoir dans la poche...un jour.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

28
mai
2010
15:29

Orange lance son « Pass cityzi » à Nice

citizi-orange

Tout payer ou presque avec son mobile, de son sandwich sur le pouce à son trajet de bus ? C'est déjà une réalité au Japon. Beaucoup d'expérimentations ont été menées en Europe, mais de façon presque « clandestine ». Eh bien cette fois, Orange lance en juin le premier véritable test commercial du genre. Disponible dans sept boutiques de l'opérateur à Nice, l'offre repose sur un « Pass cityzi », gratuit jusqu'au 30 juin 2011 pour les clients ayant un forfait mobile voix d'Orange, sur un mobile Samsung, logiquement appelé le « Player One cityzi », ainsi que sur un service client dédié, faisant l'intermédiaire entre les fournisseurs de services et les consommateurs. Sa technologie, dite NFC pour Near Field Communication, permet non seulement le paiement via des lecteur...

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

21
avril
2010
20:00

Les journées du recyclage : les 22, 23 et 24 avril


mobile-recyclage-orange

Le recyclage de nos bons vieux téléphones mobiles, usagés ou trop anciens ? C'est une bonne cause. Mieux : cela doit devenir pour tous une évidence en termes d'usage. C'est bien pourquoi Orange, le WWF France et Emmaüs organisent les 22, 23 et 24 avril prochains « les Journées du recyclage » au sein des boutiques de l'opérateur. Commençant le jour même du Jour de la Terre (le 22), il s'agit d'une grande campagne de collecte dont tous les bénéfices permettront de créer des ateliers de recyclage de mobiles en Afrique, dans le cadre d'un projet soutenu par les Ateliers du Bocage, membres d'Emmaüs International. Il faut savoir que cette initiative a déjà permis l'ouverture d'un premier centre au Burkina Faso le 11 mars 2010, le second au Bénin étant prévu pour l'été 2010. Chacun, client Orange ou non, est donc invité à rapporter dans 700 boutiques en France métropolitaine ses mobiles, chargeurs ou batteries usagés. Comme nous l'indiquions déjà dans notre dossier sur la question du recyclage, les appareils sont partagés en deux catégories par les Ateliers,...

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

1
avril
2010
12:45

« Faits Divers Paranormaux » : une expérience transmédia (presque) normale

Transmédia ? C'est le nouveau terme à la mode. Traduisez : une communication, une œuvre aux dimensions multiples ou le plus souvent un dispositif thématique vivant en toute complémentarité sur plusieurs types de médias. Illustration toute récente : « Faits Divers Paranormaux » ou « FDP ». Il s'agit d'abord d'un feuilleton quotidien de 26 épisodes, sur Orange Cinéma Séries à partir du 5 avril, avec d'ailleurs de drôles d'anti-héros : un couple de quarantenaires et une jeune mémé munie d'un ordinateur, aux cheveux noirs coupés courts de sorcière nouveau genre. Mais voilà : au-delà des épisodes de 4'30'' et de leurs enquêtes à mi-chemin de la fiction humoristique et du documentaire décalé, FDP vit également sur le Net, sur le mobile et dans « l'univers réel ». Côté Web, les internautes ont ...

>> Lire la suite


Sorcellerie sur chatroulette ?

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

22
janvier
2010
19:00

SMARTCITY : LANCEMENT DES WORKSHOP



Les expérimentations artistiques de Smarticity Paris débutent aujourd'hui. Une nouvelle fois, c'est la Cité internationale universitaire de Paris qui servira de terrain d'activité. Cette relecture sensible et artistique du territoire vous sera rapportée sur Culturemobile durant l'évènement jusqu'à la conférence de clôture le 28 janvier. En introduction, une présentation de la thématique des chantiers.

"Territoires mobiles"

Les médias mobiles et de localisation, les nouvelles formes de cartographie et de récit, et autres instruments de mobilité ont infiltré nos villes et nos modes de vie. Ils opèrent une mutation des rapports à l’espace et au temps des citadins. On assiste alors à une multiplication des pratiques de mobilité, des trajectoires et de l’intensité des flux de communication et de déplacements.
Quel en est l’impact sur notre perception des territoires, sur les formes urbaines et l’aménagement, sur nos modes de vie ? C’est la question que se proposent d’explorer les artistes du workshop, en travaillant en collaboration sur des projets artistiques variés et appliqués au territoire (déambulation, interface mobile, urban game art, dispositifs immersifs, architectures éphémères…).

SmartCity se déroule dans plusieurs villes européennes. En France, le projet est mis en oeuvre en partenariat avec la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP). Elle est considérée comme un laboratoire d'innovation architecturale dès sa première phase de construction vers 1925. En 2008, une première expérimentation grandeur nature été mise en place sur le territoire de la Cité internationale universitaire de Paris - Gentilly - Arcueil. En 2010, les expérimentations se prolongent, à la croisée des thèmes mobilités, art et nouvelles technologies.

Les projets artistiques

Il s’agit d’un programme de recherches-actions appliqué à un territoire donné. Par la mise en oeuvre d’expérimentations urbaines, sociales et artistiques sur le site, les workshops visent à une relecture sensible et artistique du territoire. L'accent est mis sur la collaboration et la fertilisation croisée des compétences pluridisciplinaires. Les workshops réunissent des intervenants issus d’horizons professionnels et géographiques divers, autour d'un programme de travail appliqué au territoire. Ils associent aussi des habitants, des acteurs locaux et des structures partenaires telles que des écoles d’art ou d’architecture, des industriels ou des laboratoires de recherches.

Présentation rapide des projets artistiques entrepris.

Walking the Edit de Ulrich Fischer cherche à combiner le champ du cinéma et le territoire des nouvelles technologies pour un public non spécialisé. De nouvelles formes de narrations cinématographiques sont ainsi expérimentées à travers le projet.

Rebar Group travaille à l’intersection de l’art, du design et de l’activisme. Ce collectif de San Francisco oeuvre dans l’espace urbain : ses installations éphémères et ses performances visent à redéfinir le paysage de la ville, à la fois sur le plan visuel et sur le plan conceptuel.

Coupler le Walkman au GPS : telle est la genèse d’Oterp. Antonin Fourneau a cherché à intégrer le mouvement dans la composition de musiques : un promeneur compose à partir de ses déplacements et ses positionnements géographiques successifs.

Le collectif Pied la Biche réalisera un film dans lequel il s’intéresse en particulier aux modalités de déplacements sur le territoire de la Cité Internationale Universitaire de Paris et ses alentours.

Le Studio 21bis, composé de Romain Demongeot et Laurent Lacotte, fera apparaître, dans l’espace urbain, des dispositifs éphémères et insolites, questionnant notre rapport à l’habitat, aux sphères publiques et privées.

smartcity-workshop

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

9
décembre
2009
17:42

Square : payer par carte bancaire via son mobile


Jack Dorsey, l'un des créateurs de Twitter présentait ce matin aux conférences LeWeb 09 (retransmises en direct sur le site) son nouveau produit, Square, un service de paiement par carte bancaire adapté aux mobiles, ordinateurs portables et fixes. Le succès sera-t-il au rendez-vous?

square-mobile-paiement

L'usage de l'Internet mobile progresse chaque année. Le "m-commerce" (l'e-commerce sur mobile) participera sans doute à son expansion. Le moyen de paiement Square pourrait rapidement se standardiser au vu des avantages qu'il promet. Un petit module serait à fixer sur l'entrée jack des terminaux. Les données, cryptées, transiteraient par Internet à un serveur qui renverraient vers les réseaux de paiement habituel (Visa, Mastercard, etc.). Une signature sera possible sur les mobiles à ecrans tactiles.
La bonne idée est de ne pas surtaxer les opérations, et d’envoyer au commerçant le reçu de la transaction par e-mail ou par SMS. De plus, un centime par transaction sera reverser à une œuvre caritative choisie par l‘utilisateur. Reste à attendre une démonstration que le système soit parfaitement sécuriser.



via ReadWriteWeb FR

© images : Square.com

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!