culture mobile_le blog

7
juillet
2010
10:00

A quoi ressembleront les festivals en 2050 ?


Future_festivals_Navigation&Connectivity

La saison des festivals a bel et bien commencé! Les Solidays ont battu un record d'affluence, Arles et les Vielles Charrues s'apprettent à ouvrir leurs portes et les Eurockéennes ouvrent l'appétit avec iRock leurs webreportages de l'édition 2009. En Angleterre, le partenariat entre le festival de Glastonbury et l'opérateur Orange fait une fois de plus écho jusqu'ici. Cette année, il ne s'agit pas d'un nouvel artefact hight tech écolo mais d'une prospective sur le futur des festivals. L'étude a été réalisée par des futurologues dans le cadre des 40 ans du festival ; l'idée était justement de s'imaginer au même endroit 40 ans plus tard, en 2050.

Les transmissions corporelles

Grâce a des technologies intelligentes incorporées dans les vêtements, chacun pourra transmettre aux autres combien il profite du festival. Comment ? Grâce à des capteurs de phéromones qui indiqueront sur vos vêtements que les morceaux qui passent ne vous laissent pas indifférents. Le rapport se penche également sur la faisabilité de tatouages qui, reliés à l'Internet, serviraient d'interface pour communiquer d’amis à amis les impressions sur la performance d'un artiste. Au final, les festivaliers seront capables de transmettre leurs ressentis via des nanotechnologies corporelles qui réceptionneront ce que le festivalier voit, entend et sent.

Partage d’instant

Cette innovation porterait sur la façon dont les concerts seraient diffusés et appréciés par des spectateurs non présents sur le site le jour « J ». Construit sur un moteur de recherche sémantique, les téléspectateurs pourront rechercher un spectacle basé sur leurs émotions et leurs humeurs du moment. Leur téléviseur, au combien plus évolué qu'aujourd'hui, proposera un dispositif holographique pour rendre compte de l’immersion habituellement vécue, dans la fosse, entourés d’amis et d’autres spectateurs. « Playlists » personnalisées et autres remixes seront de la partie, utilisés comme éléments de partage sur les réseaux. (cf. Neurosonics Live, les hologrammes n'existent pas encore... (fev2010)


Future_festivals_Interactive_Remote

Multisensorialité

Pour renforcer le degré d'interaction entre l’artiste et le public, il faudra superposer l'immédiateté de la performance avec de nouvelles technologies. Par exemple, les drapeaux traditionnels brandis dans la fosse deviendront des panneaux de messages holographiques visibles uniquement par l’artiste, sans gêner les festivaliers plus reculés. Cela permettra au public d'influencer la façon dont se déroule la performance et de donner à l'artiste la possibilité d'interagir avec les fans ; un jeu de scène plus social en somme. La foule sera en mesure de faire réagir l’espace scénique de l’artiste à l'aide d’interface à reconnaissance gestuelle des trois dimensions. Des technologies haptiques créés sur des nouveaux textiles permettront aux festivaliers de se toucher et de se sentir les uns les autres sans pour autant regarder dans la même direction de la scène.


Future_Festivals_Immersive_Live_Experience

Ce billet n'est qu'un résumé, le document source est à consulter ici, (non traduit).

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

21
avril
2010
20:00

Les journées du recyclage : les 22, 23 et 24 avril


mobile-recyclage-orange

Le recyclage de nos bons vieux téléphones mobiles, usagés ou trop anciens ? C'est une bonne cause. Mieux : cela doit devenir pour tous une évidence en termes d'usage. C'est bien pourquoi Orange, le WWF France et Emmaüs organisent les 22, 23 et 24 avril prochains « les Journées du recyclage » au sein des boutiques de l'opérateur. Commençant le jour même du Jour de la Terre (le 22), il s'agit d'une grande campagne de collecte dont tous les bénéfices permettront de créer des ateliers de recyclage de mobiles en Afrique, dans le cadre d'un projet soutenu par les Ateliers du Bocage, membres d'Emmaüs International. Il faut savoir que cette initiative a déjà permis l'ouverture d'un premier centre au Burkina Faso le 11 mars 2010, le second au Bénin étant prévu pour l'été 2010. Chacun, client Orange ou non, est donc invité à rapporter dans 700 boutiques en France métropolitaine ses mobiles, chargeurs ou batteries usagés. Comme nous l'indiquions déjà dans notre dossier sur la question du recyclage, les appareils sont partagés en deux catégories par les Ateliers,...

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

15
avril
2010
15:47

Les cabines téléphoniques disparaissent ? Vive les cabines Internet !


cabine-telephonique-internet-orange-interface

Que seraient Paris ou Londres sans leurs cabines téléphoniques ? Même s'ils ne les utilisent plus beaucoup depuis l'avènement du mobile, bien des Parisiens et des Londoniens y sont profondément attachés. Mine de rien, cela fait depuis 1881 qu'elles s'inscrivent au cœur du paysage quotidien de Paris, comme le symbole du plus urbain mais aussi du plus évident des services publics. Sauf que la concession d'occupation du domaine public octroyée à l'opérateur historique pour les 5299 cabines installées dans la capitale arrive à échéance dans trois ans, et que l'idée d'un lieu uniquement dédié à la téléphonie (fixe) a peut-être fait son temps. D'où l'idée d'une mise à jour de ce mobilier, grâce à un nouveau design, l'accès à Internet et un écran tactile. Vous voulez téléphoner ? Pas de problème, les 12 prototypes de « cabine téléphonique du futur » installées par Orange et JC Decaux vous permettent d'appeler comme au bon vieux temps, mais en Voix sur IP, c'est-à-dire en mode numérique, pour le prix d'une communication « classique ». Vous voulez juste envoyer un courrier électronique ? Ou naviguer sur Internet afin de trouver une salle de cinéma ou vérifier l'adresse d'un restaurant ? C'est tout aussi simple, et en plus c'est gratuit pendant ...

>> Lire la suite

Photographie © Orange
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

30
décembre
2009
17:03

Rétrospective HighTech 2009 et prospectives 2010


Rafraîchissons nous la mémoire avant la nouvelle et bonne année!



Voici quelques pistes pour prendre de l'avance sur 2010 ;)



L'innovation comme accélérateur le l’investissement -Les atouts du satellite dans la TVHD et la TV mobile - IPTV au cœur du réel décollage de la télévision interactive - Le 3D va-t-il vers un marché de masse ? -Les acteurs de l’Internet vont-ils tirer le marché des ados ? - Le très haut débit à la recherche de revenus dans l’image pour justifier les investissements de déploiement - Energie, matériaux … : Innovations au service de la télévision durable Innovations en faveur des perspectives d'investissements
Un débat via TechtocTV.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

11
juin
2009
16:00

Présentation des "filmeurs-en-seine"



Filmeurs-en-seine

Découvrez chaque jour des nouvelles séquences vidéos du quotidien des "filmeurs en seine".
Si vous n'avez pas encore fait connaissance avec eux, cliquez sur leur présentation.


lola,Romainville,93 julien, paris, 9ème bruno, Paris, 19eme Marie-Claude, Bourg La reine, 92

cendrine, montreuil-sous-bois antonin, stDenis,93 Lahoucine, stDenis,93 Linda, Vitry sur Seine

William, Paris ,14eme Jean-Pierre, Villeneuve ,92 Anne, Paris ,15eme

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

9
juin
2009
16:35

"Filmeurs en Seine", les franciliens racontent leurs villes

Filmeurs-en-seine-culturemobile

A l'occasion de Futur en Seine, la fête populaire du numérique en Ile-de-France, Culturemobile s’associe à Point du Jour pour coproduire un feuilleton web sur la vie des franciliens et leur rapport à la ville. Jusqu'à fin juin, retrouvez Anne, Jean-Pierre, William, Lynda...et vivez leurs aventures au jour le jour.

« Filmeurs en Seine » c’est un feuilleton vidéo fait par les Franciliens eux-mêmes, pour nous raconter leur vie dans leur ville. Que l’on vive dans le XVIe ou dans le XXe, que l’on vienne du 93 ou de l’Essonne, en « bande » ou en famille, que l’on ait 15, 40 ou 70 ans, comment vivons-nous la ville ? Comment cette vie va-t-elle être modifiée par Internet ?
Pendant dix jours, quinze Franciliens filment sans fard leur quotidien. Se rencontrer, travailler, se détendre, se déplacer, acheter et habiter : toute la journée ils vont filmer la variété des vies, des avis et envies dans la ville. Leurs images sont, à heures fixes, mises en ligne sous forme de feuilleton sur le site…… Des observateurs, spécialistes des comportements urbains et d’Internet vont nous dévoiler ce que la toile réserve à toutes ces manières de pratiquer la ville.

France 3 Ile-de-France s'est aussi associée à la coopération entre CultureMobile et Point Du Jour et publiera des extraits des feuilletons sur son site web.

Paroles d'observateurs
Des sociologues issus des Orange Labs donneront aussi leur avis sur la ville 2.0 et commenteront les vidéos.
N'hésitez pas, vous aussi, à partager vos réactions sur www.filmeurs-en-seine.tv et à échanger avec ces Franciliens. Les feuilletons seront alimentés jusqu'à la fin du mois de juin.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!