culture mobile_le blog

22
octobre
2010
13:26

Qu'attendre des médias traditionnels en 2020

medias-2020

Quel sera le paysage médias en 2020? C'est la question posée dans cette étude de l'Udecam (Union des entreprises de Conseil et d'Achat Medias) en partenariat avec HEC, Microsoft et Figaro Medias (les 12 pages sont consultables ici au format PDF). La vidéo ci-dessous expose deux scénarios à l’horizon de 2020 : le premier est caractérisé par l’éclatement complet de la sphère médiatique et la prise de pouvoir par des acteurs « Internet » au détriment des groupes médias traditionnels. Le second voit les groupes médias garder la main dans un paysage en pleine évolution mais dont les structures n’ont pas été chamboulées. Est que « l'empire » sera en mesure de contre-attaquer « les invasions barbares » issues des nouveaux usages de internet...réponse dans les prochaines années.

Les Media en 2020 from FullDawa Prod on Vimeo.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

29
septembre
2010
20:48

L'arbre le plus branché du web


talking-tree

"Je suis un arbre et voici ma vie : ce que je vois, entends, inspire et expire. Merci de ne pas trop polluer mon environnement" ; si vous conversiez avec l'arbre du projet Talking Tree, il se présenterait probablement de cette façon. Lorsque l'on a 100 ans, on a tendance à être concis. Pourtant, muni de quelques prothèses, on se reconnecte à son environnement et l'on redevient la pipelette d'autrefois. Dans le cadre d'une campagne de sensibilisation sur l'environnement, Natuurpunt et le magazine scientifique écologique EOS offrent à un arbre ces premiers émois sur le web.
La personnification de ce centenaire du Bois de la Cambre à Bruxelles opère grâce aux multiples conversations établies sur les plateformes sociales. Tel un habitué de l'é-réputation, ses prises de paroles fleurissent de part et d'autres (Facebook, Twitter,...) ; elles s'appuient sur les données enregistrées par l'arbre pour enrichir l'échange : photos sur Flickr, captures sonores sur soundcloud, vidéos webcam retransmises sur Youtube. Extrait :

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

24
février
2010
19:42

Quand un pirate trouve une méthode originale pour rémunérer les créateurs...


flattr

Pirate, oui, mais avec éthique ! Peter Sunde Kolmisoppi, Brokep de son pseudo, est l'un des trois fondateurs du site d'origine néerlandaise The Pirate Bay, qui défraie la chronique et cumule les procès contre les majors du disque depuis trois ans. Pour résumer, The Pirate Bay est un site permettant l'échange de fichiers en format « BitTorrent ». Or Brokep, fidèle en cela à ses principes de libre démocratie des océans du Net, vient de lancer la phase de test de « Flattr », un système de micro-paiement social destiné à financer directement les créateurs sans forcément avoir à payer d'obole aux éditeurs ou aux maisons de disques. Principe simple : chaque utilisateur de ce système...

>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

30
mai
2009
16:16

Futur en Seine, participez à la fête de la culture numérique



Pendant 10 jours, du 29 mai au 7 juin, Futur En Seine invite les franciliens à célébrer la ville numérique autour d’une multitude d’événements dont 10 manifestations partenaires, 16 prototypes technologiques, 30 conférences, un village numérique, des événements internationaux, des portes ouvertes chez les acteurs du numérique...
Organisé par Cap Digital, pôle de compétitivité des contenus numériques, cette première édition fourmille d’innovations technologiques, qui demain, feront notre quotidien. Avant de revenir en détails sur certains prototypes, arrêtons nous sur les nouveaux usages à destination de l’évènementiel.

Futur en seine

La page Netvibes regroupe toutes les informations essentielles nécessaires pour se repérer, suivre et vivre la fête de la ville numérique dans de bonnes conditions.

Les Flux RSS du blog, pour rester à jour, et la chaîne Dailymotion Future en Seine pour visionner tous les contenus vidéos.

Pour appuyer la nouvelle tendance de "real time", ARTESI (Agence Régionale des Technologies Et de la Société de l'Information) a mise en place un dispositif participatif destiné à « prendre le pouls » des événements en temps réel : Futur En Direct.

Ouvert à tous, il permet de recueillir et de visualiser les contributions envoyées par les participants sous forme de messages textuels et/ou de photos.
Les tweets sont aggrégés sous différentes formes sur le Tweetwall, ou bien géolocalisés sur la TweetMap. Les photos sont réunies sur un mur graphique (Photowall) et une carte géographique (Photomap).

Futur-en-direct

Pour situer les lieux et leur projets associés, deux solutions : Econovista et Clickmap. Si vous trouvez que ces espaces numériques manquent de relief, passez sur la Seconde Scène!

Seconde-scene

Dans la continuité de son exploration d'usages hybrides entre espace physique et espace numérique, le MetaLab 3D propose un dispositif unique de retransmissions audio et/ou vidéo en temps réel ainsi que des outils participatifs multimédias. Cet espace s’appuie sur deux plates-formes du monde virtuel multi-utilisateurs éprouvées (Second Life et Twinverse). Les utilisateurs pourront "vivre" et participer en direct à Futur en Seine.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

8
janvier
2008
17:54

L'intelligence collective : réseaux sociaux vs moteurs de recherche

L'heure des bonnes résolutions, c'est aussi celle des prédictions sur les tendances qui marqueront l'année 2008.
A la lecture des blogs qui se penchent sur le présent et le futur des nouvelles technologies, un nouveau courant se dessine qui pourrait constituer (qui sait?) une petite révolution sur le web dans les mois à venir.

De plus en plus, les internautes chevronnés utilisent plus volontiers les réseaux sociaux pour répondre à leurs questions que les moteurs de recherche traditionnels. (Déjà vu sur Culture mobile, les "Q/R" s'habillent en 2.0.) Cette pratique est appelée par certains "intelligence collective", par d'autres "moteurs de recherche intelligents".


La preuve par l'exemple: l'Explorateur du web, Luc Legay a fait le test. Tour à tour il interroge ses contacts sur Linkedin, Flickr, del.icio.us et Twitter... et à chaque fois, obtient des meilleurs résultats qu'avec Google.

Aujourd’hui, que ce soit avec Linkedin, Del.icio.us, Twitter, mais aussi Facebook, Skype ou Flickr, ce n’est plus l’intelligence artificielle des robots d’indexation qui m’apportent des réponses. Ce sont bien les internautes eux-mêmes. Et je peux affirmer qu’en 2008, ma compréhension d’internet passera à 99% par les contacts présents dans mes réseaux sociaux, et a 1% par Google.



Il suffit d'aller sur le service Questions/Réponses de Yahoo pour avoir des doutes sur l'efficacité du tout participatif. Depuis toujours, les forums existent et donnent certaines réponses mais pas toutes... L'encyclopédie wikipedia génère aussi un grand nombre d'erreurs... etc. Les contre-arguments pleuvent.
Cela dit, face à l'évolution et à l'affinement des réseaux sociaux, ce phénomène pourrait bien gagner en crédibilité et marquer l'avènement du web 2.0.
Alors, Facebook aura tué Google en 2009?
Rendez-vous dans un an pour faire un point...

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!