culture mobile_le blog

13
janvier
2011
13:48

Du photoréalisme pour transmettre de l’émotion

L.A Noire Rockstar

L'industrie du jeu vidéo à elle-aussi ses leaders, ces créateurs d'avant-garde qui influencent les futures tendances du marché. Rockstar est l'un de ces studios de référence. Ses productions les plus célèbres sont la série des Gran Thef Auto, vendus à des millions d’exemplaire. Ces jeux sont investigateurs d'un genre nouveau : les jeux « bac à sable », des environnements virtuels où les joueurs sont livrés à eux même dans un monde persistant. Le 4ème opus avait provoqué une polémique, car la modélisation de l’état de New york portait préjudice à la ville, selon le maire de celle-ci, du fait que le joueur incarne un ancien délinquant et opère dans le milieu de la mafia New Yorkaise.
Pour sa prochaine production, le studio à investit le champs de la motion capture pour apporter aux personnages du jeu le plus de réalisme possible. La modélisation des visages devrait froler la perfection si l'on en croit ce reportage qui dévoile les coulisses de la production. Ce perfectionnisme devrait intensifier le gameplay du jeu et la transmission d’emotion. En effet, le joueur endossera le rôle d'un policier et devra percevoir si les témoins incarcérés essayent de le tromper lors de leur audition. Chaque détail du visage et chaque posture aura une importance primordiale.

Making Of sur la technologie utilisée dans le jeu L.A NOIRE de Rockstar.

Bonus : Les jeux vidéo jouent de nos émotions - Conférence organisée par le Musée des Arts et des Métiers, avec David Cage, Eric Viennot et Stéphane Natkin.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

1
avril
2010
12:45

« Faits Divers Paranormaux » : une expérience transmédia (presque) normale

Transmédia ? C'est le nouveau terme à la mode. Traduisez : une communication, une œuvre aux dimensions multiples ou le plus souvent un dispositif thématique vivant en toute complémentarité sur plusieurs types de médias. Illustration toute récente : « Faits Divers Paranormaux » ou « FDP ». Il s'agit d'abord d'un feuilleton quotidien de 26 épisodes, sur Orange Cinéma Séries à partir du 5 avril, avec d'ailleurs de drôles d'anti-héros : un couple de quarantenaires et une jeune mémé munie d'un ordinateur, aux cheveux noirs coupés courts de sorcière nouveau genre. Mais voilà : au-delà des épisodes de 4'30'' et de leurs enquêtes à mi-chemin de la fiction humoristique et du documentaire décalé, FDP vit également sur le Net, sur le mobile et dans « l'univers réel ». Côté Web, les internautes ont ...

>> Lire la suite


Sorcellerie sur chatroulette ?

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

8
octobre
2009
16:53

La vidéosurveillance envahira-t-elle notre quotidien?


L'Etat va doubler le budget qu'il alloue au développement de la vidéosurveillance pour le porter à 20 millions d'euros en 2010, a annoncé début octobre le ministre de l'intérieur. Récemment, deux annonces anglophones révèlent des concepts permissifs à l'omni-surveillance. Les nations seront-elles bientôt sous surveillance?

La première initiative est une application qui sera intégrée dans
Google Earth. Il s'agit de combiner ce que captent les satellites et ce qu'enregistrent les caméras de surveillance. Les données enregistrées en temps réel sont modélisées en 3D, puis réintégrées dans le logiciel. La puissance de calcul des ordinateurs permet aujourd'hui ce genre de prouesse (cf: iOpener, se mesurer en temps réel aux coureurs de F1).


[via Popsi]

Le second service lancée prochainement par une entreprise britannique est le projet Internet Eyes (Les Yeux d'Internet). Celui-ci consiste à repartir le contrôle de toutes les caméras de surveillance en service (commerces, lieux publics,...) à des internautes, puis de les rémunérer s'ils interceptent des fraudes. De la délation à grande échelle? (cf : Souriez, les internautes vous observent - Ecrans.fr).
La complémentarité de ses deux projets, aujourd'hui distincts, pourraient accélérer la mise en place de l'auto-surveillance globale, surtout si l'on hypothéthise que tous les citoyens porteront une caméra sur eux dans quelques années.

bansky-camera-surveillance-culturemobile

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

3
septembre
2009
19:40

La culture sampling [dossier Culturemobile.net]


Le "copier/coller" hante les pratiques du numériques depuis sa création. Les contenus vidéos et sonores, qui occupent désormais une place primordiale sur le médium Internet, sont devenus le terreau d'une nouvelle forme de création. Fragmentés, ils sont mixés et réappropriés pour créer de nouveaux produits. Retrouvez l'analyse de Jean Yves Leloup sur la pratique du "sampling".


Cette réalisation de Daren Solomon est un projet musical collaboratif. L'internaute a le choix de déclencher quand il souhaite la lecture des vidéos. Qu'importe l'ordre, le résultat sera harmonieux. Seuls 6 instruments sont exposés ici, le projet In Bb 2.0 initial comprend 20 instruments. A vous de jouer !

[Via Emob]
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

7
juillet
2009
01:05

LG Touch Watch Phone : LA montre-téléphone



Annoncé au Mobile World Congress de Barcelone, la montre-téléphone high tech conçu par LG sera disponible cet été dans les boutiques phares d’Orange. James Bond va devoir renouveler sa panoplie...

Ce petit bijou technologie de moins de 100 grammes renferme une multitude de fonctionnalités téléphoniques et multimédias (appel vidéo, lecteur Mp3, écran tactile de 1,43" (128 x 160px), bluetooth, 3G) : de quoi faire évoluer les façons de communiquer en tout mobilité?



Orange_LGwatchphone

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

28
mai
2009
20:40

HOME, l'évènement au secours de l'environnement



Le 5 juin 2009, à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Environnement sera diffusé, quasi gratuitement, le film HOME, une prise de conscience mondiale en faveur de l'environnement et de l'humanité. Après 6 milliards d’autres, Yann Arthus-Bertrand présente une nouvelle fois un projet de grande envergure, multi-support et accessible au plus grand nombre.



Le ton paternaliste et pédagogique du film tend à porter un message le plus compréhensible possible. Traduit en 17 langues, le projet ne se contente pas d'une multidiffusion dans les cinémas de 50 pays. Plusieurs initiatives relaient cet évènement mondial :

- une version de 90mn (sous titrée en 4 langues) sera diffusée gratuitement sur Youtube,
- France2 proposera une soirée spéciale à 20H35,
- un livre didactique est à feuilleter en partie sur le site des Editions de la Martinière,
- un DVD éducatif est offert aux collèges et lycées (téléchargeable par la suite),
- une exposition sera organisée dans les Fnac, accompagnée du DVD en prévente,
- plus participatif, une carte intéractive est à la disposition des citoyens afin de communiquer leurs démarches personnelles et collectives portées sur le développement durable.

Une comptabilisation du nombre de personne à avoir vu le film dans les 24H devrait être réalisée pour interpeler ensuite les gouvernements. De quoi réoxygéner le Grenelle de l'environnement?

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

1
mai
2009
10:10

YouTube Symphony Orchestra


La Première mondiale du YouTube Symphony Orchestra a eu lieu ce mois-ci. Sous la direction de Michael Tilson Thomas, 100 musiciens étaient réunis au Carnegie Hall à New York. De tous les âges, pros ou amateurs, ils ont été sélectionnés par un jury et par les internautes.

Pour auditionner, les participants devaient envoyer sur Youtube leur interprétation du nouveau morceau Internet Symphony n°1 « Eroica », écrit spécialement pour l'occasion par le compositeur chinois Tan Dun. Le nom « Eroica » est une référence à la « troisième symphonie » de Beethoven, réputée pour avoir fait éclater le cadre de la symphonie classique.

Cette vidéo présente un mash-up de ce projet collaboratif d’envergure.



A savoir que sur les 3000 vidéos proposées par les utilisateurs du monde entier, quatres Français ont tiré leurs épingles du jeu : Pavel Guerchovitch, un jeune violoniste de 18 ans, Clément Boudrant, altiste étudiant au CNSM de Lyon et titulaire depuis quatre ans à l'Orchestre de l'Opéra de Limoges, Pierre Charles, violoncelliste et étudiant en sciences, et Arnaud Geffray, trompettiste à l'Orchestre de Lyon.

A Voir et Ecouter :
Le concert final du 15 avril
La version de chaque instrument
.


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

22
janvier
2009
18:27

Projet DCODD, "Vous êtes ici, ici, ici et encore là bas"


Débuté en été 2008 par le le collectif Microtruc, le projet DCODD propose une expérience artistique teintée de technologie et de contenu mobile. Sur 12 lieux parisiens (Place de l'Odéon, Place d'Italie, Place Gambetta, etc.) se trouvent des « code-barres » à photographier* pour réceptionner des playlists vidéos géolocalisées.

Les technologies de localisation du type GPS, code 2D ou puce RFID permettent depuis peu d’annoter la ville avec des balises informationnelles. Bientôt ces balises qui viennent “augmenter” la réalité physique seront omniprésentes. Des informations de toutes sortes liées à notre localisation (notice, publicité, état du trafic routier, plan de quartier…) seront accessibles en tout lieu et à tout moment grâce à ces technologies sans fils.["RFID : réalités, peurs et fantasmes" à Lire et Écouter sur CultureMobile].



Le collectif Microtruc a utilisé les codes 2D dans le but d'expérimenter de manière artistique cette nouvelle tendance (FlashCode, Mobile Tag, Microsoft Tag) qui va s'’intégrer petit à petit à nos comportements et à nos perceptions spatio-temporelles.
A cette hyper-localisation qui se profile, DCODD propose une délocalisation. Ce projet s’inscrit ainsi dans le décalage plutôt que dans le mimétisme avec le lieu. Les vidéos associées au lieu ne sont ni touristiques ni documentaires ; elles tendent à créer un lien dépaysant, voir déconcertant, avec leur contexte de consultation comme l'illustre la dernière playlist en date réalisée par Yroyto "12 places, 12 démolitions,12 improvisations".

*Il faut aussi télécharger une petite application gratuite. C'est expliqué ici. Si vous n’habitez pas la capitale, vous pouvez visionnez les 4 premières playlists vidéos du projet DCODD sur youtube.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

31
mai
2008
14:11

Culture (You) tube


Comment faire du buzz avec le buzz.
Le groupe de rock américain Weezer a invité les phénomènes du web de ces dix derniers mois à faire une apparition dans son dernier clip .
Ces stars d'un jour dont les vidéos ont déjà fait le tour du monde sont entrés malgré eux (et malgré nous) dans la mémoire collective. Sans être des inconditionnels de You tube, vous en avez forcément déjà croisé un au hasard d'une liste de diffusion ou d'une page Facebook.
Après la télé-réalité, Internet expose son lot de quarts d'heure de gloire, anonymes et éphémères...

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

16
avril
2008
15:54

Une Nation sous camera de surveillance

Londres est l’une des capitales les plus riches en caméras de surveillance. L’artiste anglais Banksy, connu pour ces graffitis subversifs, a récidivé sur le sujet mi-avril, peignant sa plus imposante création à quelques mètres de l’une de ces caméras.

En moyenne, un Londonien est filmé 300 fois par jour. De quoi avoir envie de communiquer sur cette question délicate, aux connotations quelque peu "Orwelliennes".


Auteur de la photo : ogglog.

Les CCTV (Close Circuit Television) sont ces caméras de surveillance qui pullulent dans toutes les capitales. Près de l'une d'entre elles, Banksy interroge les passants sur cette idée, en train de se concrétiser, d'une société filmée en permanence.

Des collectifs se créent par ailleurs pour défendre les droits à la liberté individuelle, à l’instar de Big Brother France, qui décerne chaque année les PRIX ORWELL (en référence au livre d’anticipation "1984") pour identifier et dénoncer les acteurs de la surveillance de la population. Etats, entreprises, localités : découvrez-en le dernier palmarès.


del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!