culture mobile_le blog

19
janvier
2011
20:29

Conférences ICAN 2011 #entrevues

ican2011

Du 18 au 22 janvier 2011 se tient la deuxième édition annuel des conférences libres de l'ICAN, organisé par Etienne-Armand Amato et Brice Roy . Jeunes professionnels et seniors de l’industrie créative numérique, artistes et consultants, entreprises et institutions y partagent tour à tour leurs connaissances et savoir-faire sur des champs d’expertise précis tels que la modélisation d’espace urbain, le game design de social games, la composition sonore interactive, l’animation de personnages 3D, le transmédia, la réalité virtuelle ou augmentée…

En veille sur ces sujets, Culturemobile a posé quelques questions aux premiers intervenants et vous les partage ici.

ICAN 2011 - #entrevues

Compléments d'informations :

Xavier Boissarie conçois et réalise des expériences interactives numériques depuis une quinzaine d’années. Il a travaillé pour de nombreuses institutions comme le Centre Georges Pompidou, l’IRCAM, ARTE, le PASS, la Cité des Sciences et de l’Industrie, Le Cube… Ses travaux privilégient l’implication du corps dans l’expérience et offrent un rôle créatif à leurs utilisateurs. Il entretient plusieurs domaines d’expertise à travers une démarche de recherche appliquée : la cartographie subjective, le design interactif, le Game-Design, le design de l’information dans les environnements 3D, la réalité augmentée. Xavier Boissarie a créé la société Orbe en Avril 2009, spécialisée dans la cartographie dynamique et la réalité augmentée.

arte-avignon

Julien Aubert de chez Biggerthanfiction est Experience Designer, il créé les articulations entre la scénarisation des projets transmédia et les interactivités avec les spectateurs . "Jouer AVEC la ville" et "jouer DANS la ville" étaient les deux notions abordées pendant sa prestation. Ci-dessous, quelques exemples concrets qui ont servi à étayer ses propos.

Nathalie Paquet est responsable projets au sein du centre de création numérique le Cube. Elle a monté avec son équipe le dispositif "1,2,3 disparaissez!", jeu urbain pour enfant, agrémenté de technologie (Rfid, QRcode,...). Pour accéder au compte rendu, cliquez sur l'image.

jeu urbain - le cube
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

10
novembre
2010
12:33

Traversez la Russie à dos de Google Maps



En partenariat avec la compagnie russe des chemins de fer, Google a "embeddé" le fameux Transibérien, reliant Moscou à Vladivostok.
Basé sur une Google Map enrichie de photo, description et vidéos, le projet permet de rallier la capitale russe à l'Océan Pacifique en quelques clics, et quelques vidéos.

A bord du train, vous pourrez même choisir la bande son de votre choix.

A l'image de "Google Street View", Google a capturé l'ensemble du trajet. Seulement, contrairement à Google Street View, il ne s'agit plus d'images statiques, mais de vidéos. Le trajet passe par 12 regions et 87 villes!

Exemple ici avec cette vidéo prise aux alentours de Kirov:




La visite commence ici!



Agrandir le plan



L'intégralité de la visite, sur la version russe de Google



.
del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

6
août
2010
12:21

Et la pensée devient télécommande

Contrôler un avatar, envoyer des textos, jouer au flipper... toutes ces actions ont un point commun, elle peuvent être engendrées par un humain, uniquement par la pensée. Les dispositifs capables de cette prouesse sont les interfaces Cerveau/Ordinateur (BCI ou Brain Computer Interfaces). Elles permettent à son utilisateur d’envoyer des commandes à un ordinateur ou à une machine directement à partir de son activité cérébrale [vidéo explicative]. Ce mécanisme surprenant révèle un peu plus la troisième lois de d'écrivain de science-fiction Arthur C. Clarke "Toute technologie suffisamment avancées s'apparente à de la magie".

«Quand le cerveau prend une décision, que ce soit un ordre vers un muscle, ou un choix sur un menu de restaurant, cela se traduit par des échanges électriques entre neurones. Grâce à des capteurs électro-encéphalographiques sur le cuir chevelu, les scientifiques parviennent à enregistrer ces impulsions, puis à les transformer en instructions exécutables par des machines.» nous explique l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) créateur du logiciel open source OpenViBE, destiné à ce genre d'exécution.

Le tout est de savoir si cet artefact peut être démocratisé et simplifié au point de devenir un objet commun. Les usages sont pour l'heure destinés à la médecine et à l'industrie militaire. Les neurobiologistes savent en effet que le cerveau se reconfigure tout seul lorsqu'il est endommagé. Un patient atteint de traumatismes pourrait grâce à cette nouvelle interface visualiser son activité cérébrale et tenter d'aider à la reconfiguration de ses neurones. Dans le domaine militaire, l'armée américaine a également débloqué un fonds de 4 millions de dollars à l'Université d'Irvine (Californie) afin de développer un système qui permettra aux soldats américains de communiquer entre eux en s'envoyant des ondes cérébrales, de la télépathie en quelque sorte. Contrairement à Emotiv, les solutions Neurosky et OpenVIBE en libres distributions pourraient participer à la prolifération de ce nouveau support interactif. Voici quelques exemples d'applications :

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

14
mai
2010
13:43

Google se la joue lui aussi 3D

Google n'arrête pas d'innover et d'apporter du neuf aux fonctionnalités de son moteur. Il y a bien sûr le tout récent « relooking » de sa classique page de recherche, avec l'apparition d'une colonne sur la gauche de l'écran à la manière de Bing (le moteur de recherche de Microsoft), regroupant toutes les options de la quête de la bonne information sur la Toile. Mais il y a surtout ces nouveautés qui, bien que ne touchant pas l'intégralité de ses publics, symbolisent la modernité forcenée de Google et sa capacité à surclasser la concurrence. Il en est ainsi des évolutions de Google Earth. Premier changement : un bouton « Earth » est disposé à droite des boutons bien connus permettant d'accéder aux différentes vues et services de Google Maps (Trafic, Plan, Satellite...). Il permet évidemment, après avoir fait fonctionner la loupe et lorsque les lieux recherchés ont été scannés, d'accéder aux images des rues, maisons et autres commerces de « Street View ». Mais il y a plus fort : cette vue « Earth », désormais intégrée à Google Maps, propose maintenant des lieux à ...
>> Lire la suite

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

26
avril
2010
20:56

Fenêtre virtuelle sur cour infinie

Windscape est l'agencement de deux écrans plats intégrés dans un mur, diffusant un paysage virtuel vidéo. Une impression de "réalité" apparait grâce à la concordance entre le positionnement de la personne dans la pièce et la vidéo diffusée sur les écrans/fenêtres. Le processus fonctionne avec un capteur infrarouge (une Wiimote dans cette vidéo prototype). La vidéo immersive a de beaux jours devant-elle.

En ville, l'espace est une denrée rare. Les habitats, souvent accolés, réservent parfois quelques surprises : il n'est pas rare d'avoir une vue imprenable sur le mur de l'immeuble d'en face, sur un somptueux panneau publicitaire, ou sur le salon du voisin. Avec ce dispositif, votre profondeur de champs sera décuplée, des paysages somptueux (malheureusement simulés) orneront votre intérieur : désert marocain, parc de Yellostone, aquarium géant... de quoi assouvir quelques temps vos envies d'évasion. A l'heure actuelle, le matériel coute entre 2000 et 3000$, neccéssite un ordinateur portable MAC et d'un iphone pour télécommander ces tableaux interactif. On attend patiemment sa commercialisation (pour les plus préssés, la vidéo d' installation).

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

27
octobre
2009
19:13

Créez votre parcours numérique tout en l'effectuant


La géolocalisation adaptée aux photos, ça donne quoi? Une navigation géographique au travers de ses albums photos, une nouvelle manière de découvrir une série de clichés, de découvrir des lieux.

Après Nike +, la marque à la virgule propose Nokia ViNE, que le bloggueur Geoffrey Dorne présente comme "un programme gratuit de géolocalisation de sa vie numérique", comme on peut en avoir un aperçu dans cette vidéo.

Nokia viNe Brand Design from James Temple on Vimeo.


Le but: géotagguer des photos à mesure qu'elles sont prises lors d'un itinéraire, à l'aide d'un GPS.


Dans un esprit assez similaire, Apple propose, dans son logiciel de gestion de photos "iPhoto" de tagguer soi-même les photos ou les albums sur une carte, où, lorsque l'appareil photo dispose d'un GPS (comme c'est le cas pour son téléphone iPhone), de tagguer les photos automatiquement sur une Google Map.




Dans le même esprit, une page sur le site OnTheRoad propose des balades dans d'Ivry (Val-de-Marne) agrémentées de photos liées à une carte Google. Ainsi, la cartographie nécessaire à la préparation de la promenade est agrémenté de photographies suivant les différentes étapes clicables de la balade, auxquels desquels sont ajoutés des commentaires.



del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

2
octobre
2009
14:47

Après la réalité augmentée, voici la réalité... continue!


Vous connaissez la réalité augmentée? Celle qui permet d'ajouter une couche supplémentaire à des images réelles. Voici un nouveau concept, celui de la réalité "continue".

La réalité augmentée a fait son apparition il y a quelques mois dans le vocabulaire des plus technophiles, et est maintenant une réalité en phase d'exploration. Les exemples ne manquent pas pour illustrer ce qui permet d'ajouter des informations présentées numériquement à des situations bien réelles. Les recherches battent leur plein depuis quelques mois :

Extraction des textures environnantes La main comme référentiel de détection


La réalité continue est un concept quelque peu différent.
Derrière ce mot, la création numérique d'une réalité pas forcément facile à illustrer. La reconstitution d'une réalité hors d'atteinte. Une façon d'utiliser le numérique pour comprendre le réel, d'inventer une réalité virtuelle, se rapprochant au plus près de la "vraie vie", explique InternetActu.

Le blog Gone Gitmo présente ce projet de visite de Guantanamo. Créé par Nonny de la Pena et Peggy Weil, ce documentaire d'un nouveau type propose de découvrir un site reproduit à partir de vidéo et de photo, mais inaccessible pour les journalistes. Les utilisateurs se créent un personnage sur Second Life, et peuvent se mouvoir dans Guantanamo, reconstitué quasiment à l'identique. Le but : approcher et ressentir une réalité rendue inaccessible.



Cette visite est également enrichie par des vidéos, photos, et témoignages réels, et promet de nouvelles réalisations.

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!

22
septembre
2009
14:12

Visites virtuelles: des visites de plus en plus proches de la réalité


Si bien souvent, les visites virtuelles des monuments sont décevantes (quelques photos, une trop longue description et trop peu d'ergonomie), les choses s'améliorent. Matignon et la grotte de Lascaux valent vraiment le coup.

Ajouter un peu de numérique à un patrimoine pas forcément très interactif, voilà bien souvent l'ambition des musées, et autres lieux touristiques. Parfois, l'expérience est quelques peu décevante.

Il y a des photos, des descriptions, un plan, mais aucune interaction et pas vraiment d'ergonomie. C'est la vraie fausse visite virtuelle de Versailles.



Au niveau supérieur, des descriptions moins longues, de vraies navigations panoramas : le musée du Louvre a fait des efforts.



Encore mieux, la grotte de Lascaux. Animation, ergonomie, et plein feu sur les peintures rupestres: on s'y croirait.

Tout nouveau, et également très réussi: la visite virtuelle de Matignon.



Séance de rattrapage possible donc pour ceux qui n'ont pas pu se rendre à Paris pour les journées européennes du patrimoines, ou pour ceux que la queue d'une heure a démotivé. Au programme, visite en 3D, panoramas plein écran et descriptions concises. La navigation est agréable, même le jardin est présent!

del.icio.us it! Digg it! Blogmark it! Ajouter  mes favoris Technorati Fuzz it! Scoop it!